Prost forcé de prendre un "joker" technique

L'équipe Renault e.dams Championne en titre a été contrainte de prendre un “joker” technique dès la manche d'ouverture de la saison à Hong Kong, après un problème d'onduleur rencontré par Nicolas Prost.

Prost forcé de prendre un "joker" technique

L'une des Renault Z.E 16 de Prost avait été contrainte de s'immobiliser au milieu du shakedown de 30 minutes, vendredi, après avoir rencontré un problème au niveau de l'onduleur sur le train propulseur. Le problème a nécessité un changement de pièce sur la monoplace avant les essais libres de dimanche.

Selon l'article 28.4 du règlement technique, un joker par saison est autorisé pour chaque voiture. Cela inclue le moteur, la boîte de vitesses, l'onduleur et la batterie.

Nous avons pris un ‘joker’, nous n'avons droit qu'à un changement de pièce par saison mais nous n'avions pas le choix”, a confirmé le directeur technique de Renault, Vincent Gaillardot. “Nous supposons que le souci vient de l'onduleur, au niveau des câbles à haute tension.”

La pénalité potentielle pour un autre remplacement d'une pièce ayant déjà nécessité un joker est de dix places sur la grille de départ. La FIA attache des scellés à chaque pièce pour contrôler l'utilisation des quatre éléments clés du train propulseur.

L'équipe Renault e.da,s n'avait pas pris le moindre joker durant sa saison 2015/2016 victorieuse.

partages
commentaires
Qualifs - Piquet en pole après une séance raccourcie

Article précédent

Qualifs - Piquet en pole après une séance raccourcie

Article suivant

La grille de départ de l'ePrix de Hong Kong

La grille de départ de l'ePrix de Hong Kong
Charger les commentaires