Formule E
22 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
04 Heures
:
09 Minutes
:
39 Secondes
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
56 jours
C
E-Prix de Mexico
14 févr.
-
15 févr.
Prochain événement dans
84 jours
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
97 jours
C
E-Prix de Sanya
20 mars
-
21 mars
Prochain événement dans
119 jours
C
E-Prix de Rome
03 avr.
-
04 avr.
Prochain événement dans
133 jours
17 avr.
-
18 avr.
Prochain événement dans
147 jours
C
E-Prix de Séoul
02 mai
-
03 mai
Prochain événement dans
162 jours
C
E-Prix de Jakarta
05 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
196 jours
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
211 jours
C
E-Prix de New York
10 juil.
-
11 juil.
Prochain événement dans
231 jours
C
E-Prix de Londres
25 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
246 jours

La puissance en mode attaque pourrait augmenter

partages
commentaires
La puissance en mode attaque pourrait augmenter
Par :
20 déc. 2018 à 11:50

Alejandro Agag explique que l'augmentation de puissance figure parmi les petits changements que la Formule E envisage d'apporter à son mode attaque, après le premier E-Prix de la saison à Ad Diriyah.

La première version du mode attaque, que la FIA peut modifier à chaque course, permettait deux déclenchements de la puissance à 225 kW pendant quatre minutes. La zone d'activation était placée dans une zone étroite hors trajectoire, au début de la ligne droite principale du circuit d'Ad Diriyah. 

Cet emplacement a été modifié suite aux critiques des pilotes avant la course, qui a permis d'obtenir davantage d'informations sur l'efficacité du système. Interrogé sur ce qu'il avait pensé de cette première utilisation du mode attaque, et sur les changements qui pourraient y être apportés, Alejandro Agag a prévenu qu'il n'y aurait "rien de majeur" dans les modifications. 

Lire aussi :

"Cela dépend d'où on le place, où on le positionne sur la piste [pour les courses à venir]", explique-t-il à Motorsport.com"Peut-être qu'avoir un peu plus d'écart d'énergie [le mode attaque offre actuellement 25 kW de plus] pourrait être une possibilité, pour éventuellement créer une plus grosse différence."

"Mais cette différence était plutôt visible, je crois que c'était suffisant pour dépasser. Alors il y aura des ajustements mineurs. Ça a très bien fonctionné. Je pense que c'est révolutionnaire pour les sports mécaniques, c'est une innovation incroyable qui est une nouvelle fois portée par la Formule E. J'en suis très fier."

Plusieurs pilotes ont dit après la course que l'augmentation de puissance de 25 kW n'était pas suffisante pour dépasser, et nombreux sont ceux qui se sont plaints d'avoir perdu trop de temps à cause de ce système. 

"Le mode attaque n'est pas suffisant", estime le pilote Audi Daniel Abt"C'est plutôt un mode perdant car il fait perdre du temps. J'ai perdu une place en l'activant, et je ne l'ai jamais récupérée car les 25 kW ne sont pas suffisants pour vraiment faire un dépassement. Nous devrions avoir 250 kW, de manière à pouvoir au moins accélérer comme il faut et clairement faire un dépassement. Pour le moment, si quelqu'un se défend, on ne le dépasse pas."

Selon Lucas Di Grassi, il y a actuellement "moins de possibilités stratégiques avec le format actuel".

"Peut-être que s'ils mettent le mode attaque avec la puissance comme en qualifications, la différence sera très grande", ajoute-t-il. "Ou peut-être que sur un autre circuit il faut passer par la voie des stands pour l'activer, il y a peut-être différentes choses à faire avec ces solutions. C'était très conservateur [à Ad Diriyah]."

À l'inverse, Sam Bird considère que le mode attaque devrait d'abord faire perde plus de temps pour ensuite récompenser les pilotes capables de remonter dans le peloton avec davantage de puissance. 

"On devrait perdre six, sept ou huit secondes au lieu d'une", considère le pilote Virgin Racing. "On perdrait des places puis il faudrait se battre avec de nouveaux pilotes et remonter. Un peu comme le tour joker en Rallycross, le même type de concept, perdre entre six et huit secondes mais avoir plus de puissance pour les trois tours suivants. Ce serait cool d'avoir quelque chose comme ça."

Sam Bird, Envision Virgin Racing, Audi e-tron FE05
Article suivant
Nissan e.dams "pas dans la même division" que DS Techeetah

Article précédent

Nissan e.dams "pas dans la même division" que DS Techeetah

Article suivant

Wehrlein et Mercedes/HWA ont échoué à se mettre d'accord

Wehrlein et Mercedes/HWA ont échoué à se mettre d'accord
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Auteur Alex Kalinauckas