Quand Piquet et di Grassi se disputent devant les médias

B.V., Londres - Nelson Piquet Jr et Lucas di Grassi sont les principaux candidats au titre Formule E avec 128 et 111 points respectivement, à l'aube du dernier meeting de Formule E autour de Battersea Park, à Londres.

Il est de notoriété publique que les deux Brésiliens entretiennent une rivalité certaine, et ils ne l'ont pas caché devant les médias, bien au contraire. Dans la capitale britannique, Piquet Jr et di Grassi se sont vertement critiqués, trouvant cependant un point d'accord : ils ne seront jamais amis. Au contraire de di Grassi et Buemi, coéquipiers chez ART Grand Prix en GP2 en 2007, exemple choisi par le principal intéressé.

"J'étais le coéquipier de Buemi, et nous nous sommes battus en piste, mais en-dehors, cela allait," rappelle di Grassi. "En fait, tous les pilotes sont polis. Pas Nelsinho, il est impoli et raconte n'importe quoi."

Nelsinho est impoli et raconte n'importe quoi

Lucas di Grassi

Nelson Piquet père adoptait parfois une attitude polémique, notamment vis-à-vis de son coéquipier Nigel Mansell chez Williams. L'opinion de di Grassi se résume très simplement : tel père, tel fils.

"Il a tendance à faire plus ou moins ce que son père faisait, à un niveau complètement différent, mais avec le même style : il provoque des polémiques, et c'est pourquoi il est difficile d'être ami avec lui en-dehors de la piste."

Cette animosité est très largement partagée par Piquet Jr lui-même : "Je n'ai jamais été ami avec Lucas. Nous sommes très différents l'un de l'autre et je pense que c'est l'une des raisons pour lesquelles nous ne sommes pas amis en-dehors de la piste."

"J'ai des relations amicales avec certains pilotes et nous partons même en vacances ensemble, des gens comme Bruno Senna, mais certaines personnalités ne se correspondent pas. Il semble que ce soit notre cas."

À une époque, Piquet Jr et di Grassi faisaient tous deux partie du Renault Driver Development, mais c'est Nelson qui a obtenu le volant chez Renault F1 Team pour la saison 2008, dans un contexte où tous deux étaient vice-champions GP2. Cela serait-il source de jalousie? C'est en tout cas ce que Piquet Jr semble croire.

"Peut-être que c'est juste parce que quand il faisait partie du programme de jeunes pilotes de Renault, ils m'ont choisi pour courir en F1," souligne le pilote Nextev TCR. "Peut-être qu'il n'en était pas trop content. C'est surtout à cause de Monaco, ça m'a contrarié. La presse a utilisé ça pour raviver toute cette histoire de rivalité."

C'est lui qui a trop parlé. Surtout après Berlin.

Nelson Piquet Jr au sujet de Lucas di Grassi

En effet, à Monaco, Piquet Jr avait accusé di Grassi de l'avoir bloqué en qualifications, et estime même que la victoire perdue par son rival à Berlin suite à une infraction technique pourrait être la source de sa frustration.

"Je parle trop? C'est lui qui a trop parlé. Surtout après Berlin. J'essaie de faire mon truc, mon travail. Qui sait, quand le championnat sera fini, je vais peut-être dire ce que je dois dire?" conclut un Piquet Jr mystérieux.

Tandis que Sébastien Buemi est le troisième larron dans la lutte pour le titre, nul doute que la bataille entre les deux Brésiliens va prendre une dimension supplémentaire au vu de la tension qui règne entre les deux hommes.

A propos de cet article
Séries Formule E
Événement ePrix de Londres
Pilotes Nelson Piquet Jr. , Lucas Di Grassi
Équipes China Racing , Audi Sport Team Abt
Type d'article Actualités
Tags critiques, di grassi, dispute, piquet