Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
36 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
92 jours
C
E-Prix de Mexico
14 févr.
-
15 févr.
Prochain événement dans
120 jours
C
E-Prix de Hong Kong
28 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
134 jours
C
E-Prix de Rome
03 avr.
-
04 avr.
Prochain événement dans
169 jours
C
E-Prix de Paris
17 avr.
-
17 avr.
Prochain événement dans
183 jours
C
E-Prix de Séoul
02 mai
-
03 mai
Prochain événement dans
198 jours
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
247 jours
C
E-Prix de New York
10 juil.
-
11 juil.
Prochain événement dans
267 jours
C
E-Prix de Londres
25 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
282 jours

Renault e.dams comblé par "une course parfaite"

partages
Renault e.dams comblé par "une course parfaite"
Par :
13 nov. 2016 à 15:27

Propriétaire et directeur, avec Alain Prost, de Renault e.dams, Jean-Paul Driot estime que la victoire de Sébastien Buemi au Maroc est venue couronner une course qu'il a qualifiée de parfaite.

Le vainqueur Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Le vainqueur Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Podium : le vainqueur Sébastien Buemi, Renault e.Dams; le 2e Sam Bird, DS Virgin Racing; le 3e Felix Rosenqvist, Mahindra Racing
Podium : Jean-Paul Driot avec Alain Prost et Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Le vainqueur Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Le vainqueur Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Le vainqueur Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Nicolas Prost, Renault e.Dams
Nicolas Prost, Renault e.Dams

Parti de la septième place sur la grille, le Suisse a dépassé son coéquipier Nicolas Prost (qui allait terminer quatrième), puis Daniel Abt et enfin Nelson Piquet Jr avant de revenir sur les talons de Sam Bird et Jean-Éric Vergne, qui étaient en lutte pour la deuxième place derrière le poleman Felix Rosenqvist.

S'arrêtant un tour après le Suédois et le Français, et ayant pris juste avant le dessus sur Bird, il s'est retrouvé troisième derrière eux après les changements de voiture.

Nous avons eu une stratégie claire et bonne avec toujours 5 ou 6% de consommation d'énergie de mieux que Vergne et Rosenqvist, donc nous savions que le tour supplémentaire en serait une bonne confirmation pour nous. Nous l'avons vu, et pour nous, ça a parfaitement fonctionné”, a déclaré Driot, samedi, à Motorsport.com.

Nous aurions dépassé Vergne aussi à la fin s'il n'avait pas rencontré des problèmes [une pénalité pour vitesse excessive dans les stands]. Nous avons effectué une course parfaite aujourd'hui.”

En effet, s'il a été débarrassé du pilote Techeetah avant même de l'avoir attaqué, Buemi a ensuite fondu en quelques tours sur Rosenqvist, qui devait économiser de l'énergie, et l'a dépassé sans coup férir pour prendre la tête.

Une compétition plus serrée

Le cofondateur de Renault e.dams pense que l'obtention de nombreux points sur les deux premières courses de la saison est cruciale pour défendre les titres remportés au terme de la saison 2.

Marquer ces gros points, tôt dans la saison, est très important, car tout s'est resserré entre les équipes désormais”, a-t-il ajouté. “Ce n'est pas juste Audi comme l'année dernière. Nous avons maintenant une compétition bien meilleure avec DS, Mahindra et l'équipe Techeetah, donc prendre le maximum de points est crucial.”

Je suis toujours conservateur parce que nous ne savons pas ce que les prochaines courses donneront. On a vu l'année dernière que les choses peuvent changer vite en Formule E.”

Les trois dernières équipes citées par Driot ont en effet été les plus menaçantes au Maroc, bien davantage qu'ABT Schaeffler Audi Sport puisque Lucas di Grassi, généralement le principal rival de Buemi, s'était qualifié au-delà du top 10 et n'a pu faire mieux que cinquième en course.

D'habitude, ils [ABT] sont meilleurs que ce qu'ils ont montré ce week-end. Ils avaient des soucis, je ne sais pas lesquels et ça ne m'intéresse pas vraiment car ce sont des adversaires forts et ils reviendront. On doit rester concentrés et ne pas s'endormir”, a souligné Driot.

La pénalité expliquée

Driot a également éclairci la pénalité d'avant course infligée à Buemi pour une infraction à la sécurité concernant l'extincteur de sa monoplace, qui a valu au champion en titre de perdre cinq places sur la grille - passant de la deuxième à la septième.

Nous pensons que, durant les qualifications, lors du passage sur un vibreur, deux câbles ont bougé et l'extincteur s'est vidé”, a-t-il détaillé. “Le gros problème est qu'il est sous le siège du pilote et qu'il n'y a pas d'indication ou de voyant pour montrer qu'il est vide. Et comme c'est un gaz, pas du liquide, on ne peut pas voir la fuite. Il avait été vérifié auparavant avec les commissaires techniques.”

Il n'y a pas eu de gain [en temps] car nous utilisons des lests sans lesquels nous sommes en dessous du poids limite. Mais du point de vue de la sécurité, c'était une infraction au règlement. Les commissaires ont compris que ce n'était pas comme si nous avions triché, c'était hors de notre contrôle, et nous n'avons reçu que cinq places de pénalité sur la grille.”

Propos recueillis par Sam Smith

Article suivant
Vergne - "On avait la voiture pour gagner"

Article précédent

Vergne - "On avait la voiture pour gagner"

Article suivant

Mercedes déjà actif sur son projet Formule E

Mercedes déjà actif sur son projet Formule E

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement ePrix de Marrakech
Lieu Circuit International Automobile Moulay El Hassan
Pilotes Sébastien Buemi
Équipes DAMS
Auteur Sam Smith