Report de la Gen3 : pas de décision avant l'été

partages
commentaires
Report de la Gen3 : pas de décision avant l'été
Par :
Co-auteur: James Allen
16 avr. 2020 à 16:30

La Formule E ne prendra pas de décision sur un éventuel report des débuts de la Gen3 avant juin ou juillet, selon son fondateur et président Alejandro Agag.

La Formule E est censée lancer sa troisième monoplace au début de la campagne 2022-23, pour un cycle de trois saisons. Elle a cependant annoncé des mesures de réduction des coûts en réponse à la pandémie due au nouveau coronavirus, avec notamment le report d'un an du nouveau kit aéro censé arriver la saison prochaine. Ce kit sera utilisé en 2021-22, ce qui ne lui laisserait qu'un an d'activité avant l'arrivée de la Gen3.

Lire aussi :

Dans un entretien exclusif avec Motorsport.com pour la série #ThinkingForward, Agag indique qu'aucune décision ne sera prise sur un éventuel report de la Gen3 avant l'été : "Pour la Gen3, nous avons besoin de réfléchir un peu plus. Il nous faut vraiment réfléchir à ce que nous voulons faire avec."

"Une option est de la retarder, évidemment. Une autre option est de s'en tenir au plan actuel. Une troisième option serait un compromis – voir comment nous pouvons réduire le coût de la Gen3 et quand même la lancer en saison 9. Vu que les économies ne se feraient pas avant juillet, nous n'avons pas besoin de prendre cette décision tout de suite." Ce délai correspond à la prochaine réunion du Conseil Mondial du Sport Automobile, qui est prévue pour le 19 juin.

Selon les informations de Motorsport.com, la Formule E veut s'en tenir au calendrier initial pour la Gen3, même si cela signifie que la Gen2 EVO ne fera qu'une saison. Le championnat va néanmoins écouter les teams et leurs inquiétudes quant à la réduction des coûts, face à l'impact financier de la crise du coronavirus.

Les motoristes ont jusqu'à décembre pour s'engager pour l'ère Gen3. D'après les appels d'offres de la FIA, la Gen3 sera 70 mm moins large, 160 mm plus courte et 120 kg plus légère que l'actuelle monoplace, dont le châssis est construit par Spark Racing Technologies. Elle bénéficiera également de la technologie du chargement rapide, et la puissance passera des 250 kW (335 ch) actuels à 350 kW (près de 470 ch). La date limite des appels d'offres était le 14 avril, deux semaines plus tard qu'initialement prévu en raison de la pandémie.

Article suivant
La FE prévoit cinq ou six autres courses cette saison

Article précédent

La FE prévoit cinq ou six autres courses cette saison

Article suivant

Le GP d'Allemagne à la recherche d'une nouvelle date

Le GP d'Allemagne à la recherche d'une nouvelle date
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Auteur Matt Kew