La Formule E repousse d'un an sa nouvelle monoplace

partages
commentaires
La Formule E repousse d'un an sa nouvelle monoplace
Par :
10 avr. 2020 à 06:48

Le championnat de Formule E a pris deux décisions majeures dans le but d'affronter la crise économique que provoque la pandémie due au nouveau coronavirus.

Dans le cadre de mesures annoncées pour faire face à la crise du coronavirus, la Formule E va repousser d'un an l'arrivée de la nouvelle monoplace Gen2 EVO. Présentée début février, cette version évoluée du package actuel attendra la campagne 2021-22 pour arriver en compétition.

Lire aussi :

La Formule E, la FIA et les équipes ont trouvé un accord unanime sur la question, ratifié ensuite par un vote électronique du Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA. Par ailleurs, les constructeurs ne pourront modifier le groupe propulseur qu'une seule fois lors des deux prochaines saisons, la période d'homologation des blocs ayant été allongée. Deux choix s'offrent ainsi à eux : introduire un nouveau groupe pour 2020-21 et l'utiliser durant deux ans, ou bien conserver l'actuel l'an prochain puis en utiliser un nouveau en 2021-22.

"Dans cette période difficile, adapter les structures de coût en sport automobile est une priorité pour en assurer la viabilité", souligne Jean Todt, président de la FIA. "À cet égard, j'ai encouragé les décisions prise par le championnat de Formule E et approuvées par le Conseil Mondial du Sport Automobile, car elles correspondent aux discussions actuellement en cours pour les autres disciplines de la FIA."

L'objectif de ces deux mesures est d'assurer la stabilité financière des équipes, alors que la saison 2019-2020 est actuellement suspendue en raison de la pandémie de COVID-19. Le prochain E-Prix figurant au calendrier est celui de Berlin, à la fin du mois de juin, mais c'est toujours l'incertitude qui domine quant aux échéances pour le moment. 

"En ces temps difficiles, nous avons adopté une approche flexible", précise Alejandro Agag, président et fondateur de la Formule E. "Il y a eu non seulement une décision raisonnable de suspendre temporairement la saison, mais désormais nous prenons des mesures pour abaisser les coûts de développement des équipes. Nous avons écouté les commentaires des équipes et des constructeurs, et nous avons travaillé étroitement avec la FIA pour repousser le lancement de la Gen2 EVO et limiter les équipes à une seule homologation sur les deux prochaines années. En faisant cela, nous avons diminué de moitié les coûts de développement prévisionnels. Il s'agissait d'une mesure nécessaire pour contenir les dépenses, compte tenu de la crise sanitaire et économique."

Article suivant
L'interdiction des voitures essence et diesel, bénéfique à la FE ?

Article précédent

L'interdiction des voitures essence et diesel, bénéfique à la FE ?

Article suivant

Audi salue la réduction des coûts engagée par la FE

Audi salue la réduction des coûts engagée par la FE
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Auteur Basile Davoine