Richard Branson croit dur comme fer à la Formule E

Le paddock Formule E de Miami n'a pas manqué de beau monde, avec un mélange des genres rappelant celui du paddock F1.

Se côtoyaient ainsi ce weekend en Floride des célébrités comme le top model Karolina Kurkova, le Champion du Monde de F1 Emerson Fittipaldi, le Président de la FIA Jean Todt, ou encore l'entrepreneur et propriétaire d'équipe Richard Branson (Virgin).

Pour sa première venue sur une manche du championnat 100% électrique, Branson s'est attaché à utiliser son impact médiatique pour faire la promotion du format Formule E, amené à évoluer en saison 2, lorsque les manufacturiers auront une part plus importante dans le développement technique du package.

Trouver de nouvelles solutions, et expérimenter en piste ce qui peut être la technologie commerciale de demain est la raison d'être de la discipline.

"Nous avons passé beaucoup de temps de nos jours à tenter de créer un monde neutre en émissions carbone d'ici 2050; et à moins d'avoir des sports comme la Formule E, nous n'y parviendrons jamais", a martelé l'homme d'affaire connu pour son engagement écoresponsable.

"C'est un objectif extrêmement excitant, et la Formule E sera pionnière dans la technologie utilisée sur les véhicules routiers normaux. J'espère que dans 10 ans, l'odeur des échappements des voitures sera quelque chose qui appartiendra au passé, comme l'odeur des cigarettes dans les restaurants".

 

La course pour développer la technologie routière propre de demain

D'un point de vue commercial comme marketing, le positionnement la discipline plait à Virgin Racing Engineering.

"Chaque team travaillera dur l'an prochain pour battre ses rivaux et toute cette puissance humaine, ces finances et cette énergie produiront des avancées et créeront une grand différence pour nos autos normales équipées de batteries".

Jamais effrayé par un défi personnel, celui que l'on a déjà vu dans des vols en apesanteur ou faire des arrivées scéniques en parachute ne serait pas contre le fait de monter prochainement dans le baquet d'une monoplace Formule E.

"Tant que les gens restent éloignés, je serais ravi de tenter ça", a-t-il plaisanté. "J'ai été interdit de conduite par ma famille car j'ai détruit trois voitures avec eux à bord, donc je ne vous recommanderais pas d'être aux alentours!"

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Pilotes Emerson Fittipaldi , Jean Todt
Équipes Racing Engineering
Type d'article Actualités