Formule E
17 janv.
-
18 janv.
Événement terminé
14 févr.
-
15 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
C
E-Prix de Rome
03 avr.
-
04 avr.
Prochain événement dans
35 jours
17 avr.
-
18 avr.
Prochain événement dans
49 jours
C
E-Prix de Séoul
02 mai
-
03 mai
Prochain événement dans
64 jours
C
E-Prix de Jakarta
05 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
98 jours
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
113 jours
C
E-Prix de New York
10 juil.
-
11 juil.
Prochain événement dans
133 jours
C
E-Prix de Londres I
25 juil.
-
25 juil.
Prochain événement dans
148 jours
C
E-prix de Londres II
26 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
149 jours

Rosenqvist : "Comme si quelqu'un avait éteint" ma voiture

partages
commentaires
Rosenqvist : "Comme si quelqu'un avait éteint" ma voiture
Par :
5 mars 2018 à 08:45

Candidat au titre de Formule E, Felix Rosenqvist a vécu un véritable cauchemar lors de l'E-Prix de Mexico.

Felix Rosenqvist, Mahindra Racing
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing, auteur de la pole position
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing, au départ
Nick Heidfeld, Mahindra Racing & Felix Rosenqvist, Mahindra Racing
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing, Oliver Turvey, NIO Formula E Team

Auteur de la pole position, Felix Rosenqvist conservait la tête de la course avec plus de deux secondes d'avance sur le reste du peloton après 13 tours lorsqu'il s'est immobilisé en piste à plusieurs reprises, perdant toute chance de bon résultat. Le pilote Mahindra a tenté de changer de monoplace après une vingtaine de tours seulement, mais a finalement été contraint de jeter l'éponge.

"C'était comme si quelqu'un l'avait éteinte", déclare Rosenqvist pour Motorsport.com au sujet de sa monture. "J'ai dû redémarrer toute la voiture, puis j'ai fait deux tours et ça s'est reproduit, puis j'ai fait un tour et ça s'est reproduit. C'est arrivé une fois de plus et on s'est dit : 'Et puis merde, rentrons au stand'."

"Je rentre quand même à la maison avec la sourire, parce que je pense vraiment avoir tout bien fait."

Dans son malheur, Rosenqvist a de la chance : ses deux principaux rivaux ont également connu des déconvenues. Sam Bird a fini dernier à l'issue d'un chemin de croix, tandis que Jean-Éric Vergne n'a pu faire mieux que cinquième. L'écart du Suédois sur le leader tricolore se chiffre désormais à 12 longueurs.

"Je n'ai perdu que sept points aujourd'hui, donc c'est très bien, beaucoup de chance dans une situation malchanceuse", ajoute Rosenqvist, qui a en effet inscrit les trois unités de la pole position. "Je vais juste oublier et aborder Punta [del Este] comme si la situation était la même qu'avant."

Chez Mahindra, on préfère voir le verre à moitié plein. "Je vais voir le positif : nous avions une voiture très rapide, nous menions aisément la course", souligne le directeur d'équipe Dilbagh Gill pour Motorsport.com. "Mais une pièce monotype a défailli sur la batterie. C'est malheureux, mais nous n'y pouvons pas grand-chose, c'est une pièce monotype. Avant cela, nous avions fait le meilleur tour en course, nous menions avec trois secondes d'avance en 15 tours, que demander de plus ?"

Pour couronner le tout, Nick Heidfeld a été victime d'une défaillance de la pompe à eau après 27 tours de course. C'est la première fois de son Histoire que l'écurie indienne enregistre un double abandon.

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

Article suivant
Buemi : "Ça a été cause perdue contre Oliver Turvey…"

Article précédent

Buemi : "Ça a été cause perdue contre Oliver Turvey…"

Article suivant

Abt, une victoire qui "fait disparaître le fantôme de Hong Kong"

Abt, une victoire qui "fait disparaître le fantôme de Hong Kong"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Mexico City
Lieu Autodromo Hermanos Rodriguez
Pilotes Felix Rosenqvist
Équipes Mahindra Racing
Auteur Alex Kalinauckas