Septembre 2014 : La Formule E prend son envol

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer. A travers des faits marquants, des articles qui figurent au rang de ceux les plus lus, ou encore via certaines anecdotes, revivez les événements qui ont jalonné l’année F1 et sport automobile.

Mi-septembre, le premier championnat de Formule E de l'histoire débute dans les rues de Pékin. Nick Heidfeld tenait probablement sa chance d’imposer sa Venturi : logé dans l’aileron arrière de Nicolas Prost pendant plusieurs tours, l’Allemand était parvenu à bien économiser son énergie et avait décidé de porter une attaque de dernière minute sur le Français, leader de la course de bout en bout.

Plus rapide, Heidfeld tente un passage dans le dernier virage en se portant à la hauteur de son rival et équipier Rebellion en endurance. Prost, qui tient pourtant l’intérieur pour plonger dans le virage, se décale de manière bien maladroite contre son rival après l’avoir cherché dans ses rétroviseurs.

Le contact est rude : Heidfeld se trouve propulsé en l’air et s’envole sur un vibreur, terminant sa course en tonneau, tandis que la roue avant gauche de Prost n’est plus. Les deux autos des rivaux sont KO, et Heidfeld ne doit compter que sur lui-même pour s’extirper, tête à l’envers, de sa Venturi, sous l’œil interloqué des commissaires de piste chinois. Le crash a été des plus spectaculaires, en dépit des faibles vitesses de passage.

La victoire inespérée revient sur un plateau à Luca di Grassi (Abt), qui n’en demandait pas tant. Le podium est complété par Franck Montagny (Andretti) et Daniel Abt (Abt), tirant toutefois la grimace à l’arrivée : l’Allemand est repoussé à la dixième place par les officiels et doit laisser son podium à Sam Bird (Virgin).

Prost est jugé responsable de l'accrochage et se voit infliger une pénalité de 10 places pour la manche suivante en Malaisie. "Je me sens très mal suite à cet accident, et j’ai pris conscience que j’étais responsable après avoir regardé les vidéos", explique-t-il à froid. "Je ne l’ai tout simplement pas vu. Le plus important est que mon ami Nick Heidfeld aille bien. Je suis vraiment désolé Nick. Tu sais que je ne ferais jamais une autre chose pareille".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Pilotes Nick Heidfeld , Franck Montagny , Sam Bird , Nicolas Prost , Daniel Abt
Type d'article Actualités