Le succès de Renault e.dams met la pression à Nissan

partages
commentaires
Le succès de Renault e.dams met la pression à Nissan
Par : Benjamin Vinel
15 août 2018 à 13:45

Trois titres, 13 pole positions, 15 victoires, 902 points... Renault e.dams a établi de nombreux records lors de la première ère de la Formule E, et c'est maintenant à Nissan de reprendre le flambeau.

Pour la saison 5, qui marque l'introduction de la nouvelle monoplace Gen2, Nissan prend le relais de la marque sœur Renault en tant que partenaire de l'écurie sarthoise e.dams, le Losange préférant se concentrer sur son activité en Formule 1.

Lire aussi :

Les nombreux succès de Renault e.dams dans la discipline, avec le titre de Sébastien Buemi en 2015-16 en point d'orgue, signifient toutefois que Nissan devra se montrer à la hauteur de cet héritage.

"Cela nous met beaucoup de pression, je peux vous le dire", déclare Michael Carcamo, directeur de la compétition chez Nissan. "Avoir le même président de l'alliance [Renault-Nissan] ne me facilite pas les choses, puisque c'est moi qui ai proposé ce projet, mais c'est bien d'avoir cette référence par ailleurs. Nous savons que l'équipe est douée ; e.dams est une équipe solide, cela nous donne une bonne base."

"Je n'aurai pas la naïveté de penser que juste parce que c'est notre point de départ, nous devrions être à un rang élevé. La voiture va être toute nouvelle, tout comme l'un de nos pilotes. Il va y avoir beaucoup de nouveautés, il va y avoir des rebondissements inattendus, mais j'espère que notre préparation va nous mettre en posture solide pour Riyad."

Renault e.dams a toutefois connu une dernière saison compliquée en 2017-18, décidant de concentrer la majorité de ses ressources sur le développement de son prochain groupe propulseur. L'écurie tricolore a conclu la campagne avec trois pole positions mais sans la moindre victoire, avec la cinquième place du classement des équipes. Carcamo, quant à lui, se montre prudent pour l'avenir.

"Je ne souhaite pas évoquer une place et dire ce que nous voulons", poursuit-il. "Je pense que nous devons savoir et être convaincus d'être allés dans la bonne direction, de gagner du terrain et de produire des résultats au fil du temps. On peut avoir une préparation parfaite, mais on peut quand même avoir de la malchance en course, donc je pense qu'il s'agit d'assembler tous ces éléments. Ce n'est pas facile, et nous ferons les choses une par une."

Prochain article Formule E
"Aucune concurrence" entre F1 et Formule E, selon Agag

Previous article

"Aucune concurrence" entre F1 et Formule E, selon Agag

Next article

Vergne a "tout donné" pour aider le rookie Lotterer

Vergne a "tout donné" pour aider le rookie Lotterer
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Équipes DAMS
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités