Tests officiels Donington - Déjà de grandes disparités dans les préparatifs

G.N., Donington Park - Ce sont des conditions mixtes et d'imprévisibles nuages chargés qui ont accueilli le plateau Formule E pour la première journée d'essais collectifs, sur le tracé de Donington Park. Conditions de piste sèches et bien arrosées se sont succédées sur le tracé anglais entre midi et 19h00, amenant les équipes à dérouler des programmes très variés et prudents.

Après avoir pu utiliser un total maximal de 15 journées de tests privés pour mettre au point les technologies 2015-2016, les équipes sont cette fois réunies ensemble sur le tracé anglais où se trouvent leurs QG techniques respectifs ainsi que les locaux de Spark Racing Technology. Et déjà, de grandes disparités apparaissent dans le niveau de préparation de chaque structure.

 

Des équipes déjà sérieusement en retard

De l'aveu de tous, cette journée de lundi se voulait avant tout un simple shakedown visant à valider l'exploitation des nouveaux systèmes et à réaliser une première évaluation de la fiabilité des composants-clés constituant l'arrière des monoplaces (groupe propulseur, suspensions, transmission, systèmes de refroidissement des batteries). Car pour la nouvelle saison, les constructeurs peuvent revoir l'intégralité de l'arrière de leurs monoplaces et développent tous des solutions techniques différentes. Malgré l'atmosphère traditionnellement détendue du paddock régnait ainsi tout de même une certaine méfiance aujourd'hui vis-à-vis des longs objectifs des photographes, et rares étaient les occasions d'observer les monoplaces sans leur capot en carbone.

Chez certaines équipes, on pouvait par ailleurs déjà sentir une tension palpable à l'heure où certains, comme les champions en titre Renault eDams, tournaient déjà avec une métronomie rassurante. Ainsi glissait–on du bout des lèvres chez Andretti n'avoir réussi à faire rouler le package que sur 5 des 15 journées de tests allouées jusqu'au mois de juillet, tandis que l'auto était une nouvelle fois immobilisée aujourd'hui dans le garage.

Autre équipe inquiète concernant sa capacité à aligner un concept maison pour la nouvelle saison? Trulli. Le team italien n'est parvenu à placer une auto en piste que dans les derniers moments de la journée de tests, ce lundi, mais promet que les choses iront mieux demain. En privé, on glisse cependant dans le garage qu'il n'est pas encore certain de pouvoir utiliser un package différent de celui de la saison dernière (fourni par Williams), en dépit des efforts déployés pour faire entrer en jeu le partenaire technique Motomatica.

 

Un Champion du Monde de F1 au volant!

Au milieu d'une transition de taille au niveau de sa structure globale, Venturi se présente cette fois dans la périphérie de Nottingham avec le sourire. Si l'exercice 2014-2015 a apporté son lot de frustration, au point d'inciter Nick Heidfeld à partir chez Mahindra, le team a réussi l'un des "coups" de la saison, en s'adjugeant les services de Jacques Villeneuve.

Enthousiaste après un premier test avec l'équipe Monégasque qui lui a été recommandée par son ami Patrick Lemarié, le Québécois a décidé de s'engager et promet qu'il n'est "pas là en vacances, mais bien pour travailler". Quant au team manager Nicolas Mauduit, il observe la dynamique se mettant en place avec optimisme : "Nous savons que ces gars, là-bas, sont loin à aller chercher", indique-t-il, en désignant Renault e.Dams et ses moyens de constructeur. "Mais on espère trouver des partenaires et des sponsors grâce à Jacques et notre expertise technique".

 

1. Sébastien Buemi, Renault e.dams, 1:32.095s

2. Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport, 1:32.158s

3. Nicolas Prost, Renault e.dams, 1:32.286s

4. Sam Bird, DS Virgin Racing, 1:32.523s

5. Salvador Durán, Team Aguri, 1:32.549s

6. Bruno Senna, Mahindra Racing, 1:35.653s

7. Nick Heidfeld, Mahindra Racing, 1:35.700s

8. Jérôme d’Ambrosio, Dragon Racing, 1:36.324s

9. Tom Dillmann, Team Aguri, 1:36.329s

10. Stéphane Sarrazin, Venturi, 1:36.361s

11. Jean-Éric Vergne, DS Virgin Racing, 1:36.704s

12. Loïc Duval, Dragon Racing, 1:37.987s

13. Nelson Piquet Jr, NEXTEV TCR, 1:38.052s

14. Jacques Villeneuve, Venturi, 1:38.176s

15. Jarno Trulli, Trulli, pas de temps

16. Simona de Silvestro, Andretti, pas de temps

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Événement Tests du mois d'août à Donington
Sous-évènement Jour 1
Circuit Donington Park
Pilotes Jacques Villeneuve
Type d'article Résumé d'essais
Tags donington, formula e, tests