Todt - Malgré Mexico, la Formule E doit rester en ville

Jean Todt a rappelé l’importance d’organiser les ePrix dans de grandes villes, même si la manche de Mexico City fait ce week-end une entorse à la "règle". 

Todt - Malgré Mexico, la Formule E doit rester en ville
L'ambiance
Jean Todt, Président de la FIA
Bruno Senna, Mahindra Racing
Sam Bird, DS Virgin Racing Formula E Team
Oliver Turvey, NEXTEV TCR Formula E Team
Jean-Eric Vergne, DS Virgin Racing Formula E Team
Nick Heidfeld, Mahindra Racing

En visite à Mexico en marge de la manche de Formule E qui s’y déroule ce samedi, le président de la FIA considère que l’Autodromo Hermanos Rodriguez est le lieu idéal pour amener la discipline sur un circuit permanent. Mais il a clarifié le fait que pour le moment, l’idéal est de conserver le concept de circuits urbains. 

"Pour moi, la Formule E c’est dans les villes, mais nous verrons ce qui se passera à l’avenir", précise-t-il à Motorsport.com. "La Formule, ce sont des circuits dans les rues. Le tracé Hermanos Rodriguez est dans une ville et c’est la base."

Pour Todt, partout où passe la discipline électrique, elle laisse déjà un héritage positif : "Je crois que les voitures électriques sont faites pour les grandes villes, car c’est la meilleure solution de mobilité et cela offre plus de possibilités de transport. Je crois que nous en voyons maintenant les résultats."

À ce titre, la manche parisienne qui aura lieu le mois prochain aux Invalides sera une étape majeure. "Nous allons à Paris, à Buenos Aires, dans les plus belles villes du monde", souligne Todt. "La course sera unique à Paris, avec l’Hôtel des Invalides et la Tour Eiffel. Ce sera incroyable."

Un accord pour la sécurité routière

Par ailleurs, un accord a été signé avec les autorités locales à Mexico City, représentées par Miguel Angel Mancera, dans le but de réduire le nombre de victimes des accidents de la route. 

"Nous cherchons à réduire le nombre de décès et de blessés à Mexico City, au Mexique et à travers le monde", a confié Todt. "C’est une initiative très importante, qui démontre notre intérêt et celui des gouvernements pour la sécurité routière. C’est une étape importante de ce projet."

"C’est formidable d’avoir la Formule E à Mexico City et nous sommes excités par ça, également parce que nous avons signé un accord avec Mancera, appelé "zero vision", pour soutenir la réduction du nombre d’accidents."

Propos recueillis par Luis Ramirez

partages
commentaires
Calendrier saison 3 - Des "surprises" à attendre

Article précédent

Calendrier saison 3 - Des "surprises" à attendre

Article suivant

Essais libres 1 - Buemi annonce la couleur

Essais libres 1 - Buemi annonce la couleur
Charger les commentaires