Tribunes, date, diffusion : tout sur l’E-Prix de Paris

L'E-Prix de Paris tenait ce mercredi, près du Circuit des Invalides, la conférence de presse présentant l'édition 2018 de la course, qui aura lieu le 28 avril prochain.

Étaient présents les représentants de l'organisation de la course, du championnat et des collectivités locales, ainsi que Jean-Éric Vergne, leader du championnat de Formule E qui se trouve être originaire d'Île-de-France. Un championnat qui, selon Vergne, est "en train d'exploser, dans le bon sens".

Pour la troisième édition de l'E-Prix de Paris, l'objectif fixé par les organisateurs est de "consolider les éditions précédentes" pour ce que Martin Manecy, directeur de l'épreuve pour la Formule E, définit comme un "pilier" du championnat.

Jean-Eric Vergne, Techeetah, s'exprime en conférence de presse

Une tribune Vergne/Prost

Dans cette optique, après une première course assez critiquée, les nouveautés de la deuxième édition vont être maintenues. Comme en 2017, la moitié du circuit sera accessible gratuitement aux spectateurs, plus ou moins de la Place Vauban (désormais virage 3) jusqu'à l'avenue de la Motte-Picquet. Sur le reste du tracé, et notamment la ligne droite de départ/arrivée, on passera de 3500 à plus de 4500 places en tribunes. L'une des tribunes sera d'ailleurs consacrée aux pilotes français, Jean-Éric Vergne et Nicolas Prost. Leurs fans pourront s'y réunir pour les acclamer à chacun de leurs passages, et c'est un concept que la Formule E pourrait adopter lors d'autres événements.

Les problèmes de visibilité qui avaient été constatés en 2016 par les spectateurs seront évités de nouveau, sans panneaux publicitaires mal placés. C'est d'autant plus important pour les enfants qui, cette année, pourront venir gratuitement jusqu'à l'âge de 15 ans, à condition d'être accompagnés par un adulte payant. De cinq à 15 ans, la réservation d'une place assise demeure obligatoire.

En raison de la dégradation de l'asphalte cet hiver, c'est un "resurfaçage" de la piste qui est effectué sur 1,5 des 1,93 km du tracé, mais ces travaux s'avèrent bénéfiques à l'ensemble des riverains et des usagers de la route en général.

Essais de départ

La course pendant les vacances

Après avoir expérimenté lors des deux premières éditions (23 avril 2016, en période de vacances scolaires, puis 20 mai 2017, hors vacances), organiser la course pendant les congés des écoliers a été plébiscité en raison de la nuisance moindre pour les habitants du VIIe arrondissement de Paris, puisqu'il y a 30% de circulation automobile en moins sur cette période.

La nuisance sera également moindre spécifiquement pour les militaires et les résidents de l'Hôtel des Invalides, puisqu'il y aura deux passerelles permettant l'accès à l'intérieur du circuit. Les fans pourront donc par ailleurs associer la course à une visite culturelle.

Autre visite, celle des stands, que les spectateurs pourront effectuer le vendredi à 18h. Et ceux qui disposent d'un "véhicule électrique léger" pourront se faire plaisir sur le Circuit des Invalides, puisqu'ils auront accès à la piste entre les deux séances d'essais libres, le samedi matin, de 9h35 à 10h10 !

Côté diffusion TV, l'E-Prix sera comme d'habitude retransmis sur Canal+ Sport et sur Eurosport, mais les téléspectateurs pourront également le retrouver en clair sur C8, chaîne de la TNT.

Enfin, belle opportunité pour les jeunes : plusieurs adolescents seront tirés au sort pour gagner un voyage à l'E-Prix de Berlin avec un accompagnateur, la course ayant lieu le 19 mai prochain.

Podium : le vainqueur Sébastien Buemi, Renault e.Dams, le deuxième Jose Maria Lopez, DS Virgin Racing, le troisième Nick Heidfeld, Mahindra Racing
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Événement E-Prix de Paris
Circuit Circuit des Invalides
Type d'article Actualités