Formule E
14 févr.
-
15 févr.
Événement terminé
27 févr.
-
29 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
80 jours
C
E-Prix de New York
10 juil.
-
11 juil.
Prochain événement dans
100 jours
C
E-Prix de Londres I
25 juil.
-
25 juil.
Prochain événement dans
115 jours
C
E-prix de Londres II
26 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
116 jours

Une belle occasion de manquée pour Venturi au Chili

partages
commentaires
Une belle occasion de manquée pour Venturi au Chili
Par :
22 janv. 2020 à 22:33

Tous deux convaincants en qualifications, Edoardo Mortara et Felipe Massa ont ensuite évolué une bonne partie de la course dans le groupe de tête à Santiago, avant d'en être écartés sur la fin.

ROkiT Venturi Racing a réalisé samedi sa meilleure performance globale cette saison, à l'occasion de la troisième manche après celles courues au mois de décembre en Arabie Saoudite.

Lire aussi:

Parti dans le Groupe 2 en qualification, Edoardo Mortara s'est installé à la première place provisoire de la séance devant les Mercedes de Stoffel Vandoorne et Nick de Vries équipées du même train propulseur, puisque Venturi est devenue cette saison cliente de la marque à l'étoile.

Repoussé à la quatrième place après le Groupe 3 derrière Mitch Evans, Maximilian Günther et Pascal Wehrlein, le Suisse a été privé de la Super Pole – réunissant les six plus rapides – par trois des derniers concurrents à s'être élancés, parmi lesquels son équipier Felipe Massa.

Edoardo Mortara, Venturi, EQ Silver Arrow 01

Edoardo Mortara, Venturi, EQ Silver Arrow 01

Photo de: Sam Bagnall / Motorsport Images

Troisième en piste pour cette Super Pole sur un tour, le Brésilien a égalé le meilleur chrono provisoire de Wehrlein, qui l'avait pourtant devancé de trois dixièmes au premier intermédiaire. Evans et Günther se montrant ensuite plus rapides, il allait aborder la course depuis la quatrième place sur la grille.

Dépassé par Oliver Turvey au feu vert, Massa s'est même retrouvé sixième après le premier enchaînement de virages, derrière Mortara qui avait pris la roue de son équipier en même temps que l'avantage sur Sébastien Buemi parti trop lentement. Les Venturi ont eu le dessus sur Turvey au terme du premier quart d'heure de course, au bénéfice de l'Attack Mode. Puis Mortara a dépassé Günther mais le pilote BMW a récupéré sa place peu après, bénéficiant à son tour de l'Attack Mode.

Le début de la fin

Les choses ont commencé à se gâter pas longtemps avant la mi-course, alors que 27 minutes (plus un tour) restaient à courir. En repassant Massa, qui venait de lui prendre la quatrième place, Mortara a légèrement envoyé celui-ci à l'extérieur d'une épingle et l'a contraint à s'immobiliser un très court instant pour éviter le mur. L'ancien pilote de F1 a alors vu filer sous le nez de sa Venturi les deux DS Techeetah d'Antonio Félix da Costa et Jean-Éric Vergne – lesquelles ont ''permuté'' juste après.

Felipe Massa, Venturi, EQ Silver Arrow 01

Felipe Massa, Venturi, EQ Silver Arrow 01

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

C'est pourtant Mortara qui allait avoir la fin de course la plus difficile car après avoir exercé une certaine pression sur Wehrlein pour la troisième place – tous deux ramenant le peloton de chasse sur les deux leaders, Evans et Günther –, il a cédé face à Vergne, puis a dû baisser de rythme et abandonner après un contact avec Félix da Costa.

"Notre rythme était très positif aujourd'hui – spécialement en qualification, où nous avons manqué de peu une place en Super Pole", a réagi le Genevois. "J'ai pris un bon départ et je luttais pour une place sur le podium jusqu'à un léger contact avec Antonio [Félix da Costa] qui a cassé la suspension avant droite et m'a empêché de continuer. La course a été mouvementée mais nous avions le rythme pour inscrire de bons points."

"Je ne pouvais plus rien faire"

Dans la foulée de son écart forcé à l'épingle, Massa a brièvement repassé Félix da Costa quand le Portugais s'est écarté de la trajectoire pour déclencher son deuxième Attack Mode... avant de le repasser aussitôt au bénéfice de ce même Attack Mode. Le pilote Venturi a ensuite cédé face à De Vries, avant de faire un tout droit en tentant de le "repiquer" au freinage du premier virage. Dépassé par Vandoorne puis revenu en septième position grâce aux abandons de Vergne et Mortara, il est retombé à la 11e place après que sa route a croisé celle de Daniel Abt – puis à la neuvième après l'arrivée à la faveur de pénalités infligées à ce même Abt et à Buemi.

"Sur la deuxième ligne après une bonne qualification, j'ai eu beaucoup de patinage au départ et perdu deux positions", a expliqué Massa. "Notre rythme a été positif. À la lutte pour le podium, j'ai fait des allers-retours dans le peloton. À quelques tours de la fin, alors que j'étais septième, j'ai été heurté par [Daniel] Abt qui m'a envoyé en tête-à-queue. Je ne pouvais plus rien faire, c'était frustrant. Nous avions tout pour terminer dans le top 5 aujourd'hui."

Des Suisses pas très vernis

Si la directrice de l'équipe Venturi, Susie Wolff, a déclaré que celle-ci allait malgré tout  "dans la bonne direction"à condition de "travailler sur le rythme en course" avant Mexico, ce week-end n'a pas vraiment réussi aux autres représentants helvétiques.

Nico Müller, Dragon Racing, Penske EV-4

Nico Müller, Dragon Racing, Penske EV-4

Photo de: Joe Portlock / Motorsport Images

Ayant souffert lui aussi de patinage au départ puis rencontré un problème de direction sur sa Nissan e.dams, Buemi s'est quand même classé septième mais une pénalité pour raison technique l'a renvoyé à la 13e place juste derrière Nico Müller, le pilote Dragon ayant été lui aussi pénalisé après un accrochage. Enfin, Neel Jani a vu Alexander Sims le harponner dans une épingle dès le premier tour, cassant du même coup la suspension arrière droite de la Porsche.

Lire aussi:

Related video

Article suivant
Comment Félix da Costa a perdu la victoire face à Günther

Article précédent

Comment Félix da Costa a perdu la victoire face à Günther

Article suivant

Vergne : "J'avais vraiment la grosse tête" à mon arrivée en F1

Vergne : "J'avais vraiment la grosse tête" à mon arrivée en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Santiago
Pilotes Felipe Massa Boutique , Edoardo Mortara
Équipes Venturi
Auteur Jean-Philippe Vennin