Vergne : "En karting, les gamins roulent plus proprement que nous"

Avant que débute la saison 2021-2022 de Formule E, Jean-Éric Vergne pousse un véritable coup de gueule, appelant des sanctions dissuasives pour réduire les contacts en Formule E.

Vergne : "En karting, les gamins roulent plus proprement que nous"

La Formule E a fait sa rentrée cette semaine sur le circuit de Valence, où se dont déroulés les essais de présaison. Le championnat débutera dans deux mois, fin janvier à Diriyah, en Arabie saoudite. Toujours sous les couleurs de l'équipe DS Techeetah, Jean-Éric Vergne attend de ce nouveau cru des standards de pilotage à la hauteur du championnat, estimant que certains comportements sont devenus inacceptables lors de l'exercice précédent.

Le Français, sacré champion de la discipline en 2018 et 2019, plaide pour l'introduction de sanctions afin de dissuader certains pilotes d'aller au contact, cas de figure trop souvent observé en Formule E, mais menant à des pénalités soit rares, soit légères.

"Je crois que nous sommes un championnat très professionnel", rappelle-t-il. "[Mais] la manière dont les pilotes courent actuellement, car les voitures permettent de se rentrer les uns dans les autres tout en terminant quand même dans les points, est inacceptable. Des courses comme ce que nous avons vu à Londres, c'est complètement inacceptable."

Dans la capitale anglaise, un contact entre André Lotterer et António Félix da Costa avait porté un coup très dur aux espoirs de titre du Portugais. Quant à au design des monoplaces, évoqué par Jean-Éric Vergne, il est en effet souvent pointé du doigt pour être responsable de la situation, avec des éléments de carénage particulièrement solides au niveau des arches de roue. Si l'on se fie au teaser annonçant la Gen3, ils pourraient toutefois disparaître pour la saison 2022-2023.

Jean-Éric Vergne estime que la FIA doit maintenant intervenir et se montrer dissuasive pour que certains comportements cessent, quitte à recourir à des sanctions binaires au moindre contact.

"Quand on pense aux enfants qui regardent les courses de Formule E, ils croient que nous faisons des courses de karting ordinaires entre amis. Ce n'est pas possible. On représente une marque. C'est un mauvais spectacle et je demande vraiment à la FIA de faire quelque chose à ce sujet. Ils doivent davantage contrôler ça."

"Même en karting, les gamins roulent plus proprement que nous en Formule E. En karting, si tu heurtes quelqu'un, tu es disqualifié. Ils ne se soucient pas de savoir pourquoi c'est arrivé. Pourquoi ne peut-on pas faire pareil en Formule E ? Je ne comprends pas. J'espère sincèrement que nous arriverons à des courses plus justes et plus propres, car ce que j'ai vu la saison dernière est inacceptable."

Propos recueillis par Matt Kew

Lire aussi :

partages
commentaires
Giovinazzi "dérouté" par une Formule E "complètement différente"
Article précédent

Giovinazzi "dérouté" par une Formule E "complètement différente"

Article suivant

L'avenir de Porsche en Formule E lié à son éventuelle arrivée en F1

L'avenir de Porsche en Formule E lié à son éventuelle arrivée en F1
Charger les commentaires