Formule E
06 août
Course dans
00 Heures
:
23 Minutes
:
38 Secondes
C
E-Prix de Berlin III
08 août
C
E-Prix de Berlin IV
09 août
C
E-Prix de Berlin V
12 août
C
E-Prix de Berlin VI
13 août
Prochain événement dans
6 jours

Vergne : Lotterer et moi "n'avions pas les mêmes armes"

partages
commentaires
Vergne : Lotterer et moi "n'avions pas les mêmes armes"
Par :
5 févr. 2018 à 14:15

Jean-Éric Vergne était dominateur lors de l'E-Prix de Santiago, mais s'est malgré tout retrouvé sous les assauts de son coéquipier André Lotterer en fin de course, piégé par son système de gestion d'énergie.

Le vainqueur Jean-Eric Vergne, Techeetah arrive dans le Parc Fermé
Jean-Eric Vergne, Techeetah félicite son équipier André Lotterer, Techeetah
Jean-Eric Vergne, Techeetah, avec Andre Lotterer, Techeetah sur le podium
Jean-Eric Vergne, Techeetah, Andre Lotterer, Techeetah fêtent leur doublé sur le podium avec l'équipe
Jean-Eric Vergne, Techeetah, battles with Nelson Piquet Jr., Jaguar Racing
Andre Lotterer, Techeetah, Sébastien Buemi, Renault e.Dams, Sam Bird, DS Virgin Racing
Mitch Evans, Jaguar Racing
Sébastien Buemi, Renault e.Dams, Andre Lotterer, Techeetah, Jean-Eric Vergne, Techeetah, aspergent le champagne sur le podium
Andre Lotterer, Techeetah, Jean-Eric Vergne, Techeetah, aspergent le champagne sur le podium
Jean-Eric Vergne, Techeetah
Jean-Eric Vergne, Techeetah Nelson Piquet Jr., Jaguar Racing, Andre Lotterer, Techeetah
Jean-Eric Vergne, Techeetah, Andre Lotterer, Techeetah signent le premier doublé de l'Histoire de la Formule E
Jean-Eric Vergne, Techeetah, et l'équipe sur le podium

Auteur de la pole position, Jean-Éric Vergne a mené la course de bout en bout à l'exception de son arrêt au stand, se montrant en maîtrise lors des deux premiers tiers avec une avance qui a culminé à quatre secondes.

Cependant, les dix derniers tours ont été très animés entre les pilotes Techeetah, qui étaient eux-mêmes sous une pression certaine : le top 5 se tenait en moins de trois secondes.

Après avoir lancé une première attaque par l'extérieur au virage 3, André Lotterer a de nouveau tenté sa chance au même endroit, mais la défense de son coéquipier l'a vu percuter sa monoplace par l'arrière au freinage.

 

Par miracle, les deux Techeetah sont parvenues à prendre le virage sans accident. "C'est arrivé très vite, mais je revois ce moment qui semble avoir duré des heures. Heureusement, nous avons réussi !" s'exclame Vergne, qui s'est finalement imposé.

Bien que les deux hommes se soient pris dans les bras à l'arrivée, Lotterer ne cache pas avoir été interloqué par la défense robuste de son équipier.

"J'étais très surpris", déclare-t-il pour Motorsport.com. "J'étais convaincu, vu ma vitesse, que j'allais le passer aisément. Mais c'est mon coéquipier, il a beaucoup de points au championnat, donc j'étais un peu mitigé. Je me disais : 'Aaaah, je vais tellement vite !'. Je voulais comprendre où je pouvais dépasser en toute sécurité, et c'était là. Il s'est défendu avec énormément d'agressivité, je n'ai pas pu éviter la collision, la différence de vitesse était trop grande. Heureusement, nous sommes parvenus à freiner et à prendre le virage."

Vergne a ensuite révélé que son système de gestion d'énergie lui indiquait qu'il avait un tour de plus à faire, ce qui explique sa baisse de rythme en fin de course et le fait qu'il a franchi la ligne d'arrivée avec 6% restants sur sa batterie, contre 1% pour Lotterer par exemple.

"Nous n'avions pas les mêmes armes", souligne le Francilien. "J'attaquais très fort dans les virages, j'ai failli taper le mur à deux reprises. Il a tenté de m'attaquer par l'extérieur, à fond, et je me disais que c'était impossible qu'il finisse la course, mais en fait, j'économisais pour un tour de plus que lui."

Le déclic pour Lotterer

Ce premier doublé de l'Histoire de la discipline est crucial non seulement pour Vergne et Techeetah, qui s'emparent de la tête des deux championnats, mais aussi pour Lotterer, qui se propulse dans le top 10 du championnat grâce à ses premiers points en Formule E.

L'Allemand attribue ses progrès au travail accompli par l'équipe sur les réglages lors du Rookie Test de Marrakech ainsi qu'au temps qu'il a passé sur le simulateur et à l'expérience qu'il engrange constamment.

"C'est très important, parce que ce n'est pas un championnat où l'on peut prendre beaucoup de risques pour gagner en confiance et en rapidité. Si l'on commet une erreur, on fracasse la voiture dans le mur. Là, j'ai eu comme un déclic, et ça me paraît être un grand pas en avant. Je comprends bien mieux comment faire la course avec ces voitures-là", conclut-il.

Propos recueillis par Scott Mitchell

 
Championnats - Vergne et Techeetah nouveaux leaders !

Article précédent

Championnats - Vergne et Techeetah nouveaux leaders !

Article suivant

Di Grassi déplore un manque de fiabilité "invraisemblable"

Di Grassi déplore un manque de fiabilité "invraisemblable"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Santiago
Lieu Santiago Street Circuit
Pilotes Jean-Éric Vergne , André Lotterer
Auteur Scott Mitchell