Les pilotes dénoncent la suspension d'Abt à cause "d'un jeu"

Le double Champion de Formule E, Jean-Éric Vergne, s'est offusqué comme d'autres pilotes de la suspension de Daniel Abt après une affaire consécutive à des courses virtuelles.

Les pilotes dénoncent la suspension d'Abt à cause "d'un jeu"

La suspension de Daniel Abt par son équipe Audi, après qu'il a avoué que ce n'était pas lui qui pilotait lors du Race at Home Challenge disputé virtuellement à Berlin ce week-end, a fait s'élever quelques voix parmi les pilotes de Formule E. L'un des plus prompts à réagir et à prendre la défense de l'Allemand a été Jean-Éric Vergne, double Champion de la discipline, qui ne comprend pas des conséquences aussi sérieuses pour des fautes commises lors d'une compétition virtuelle.

"Après tout, c'est un jeu, ça devrait être pris au sérieux, mais c'est un jeu", a insisté Vergne sur Twitter. "Qu'en est-il des pilotes ayant des accidents volontaires, et qui verraient probablement leur licence suspendue si l'on était dans la réalité ? J'ai été sorti lors de quasiment toutes les courses à cause de comportements incorrects et de pilotes qui m'utilisaient pour freiner." 

Lire aussi :

D'autres pilotes ont déjà assuré qu'ils ne participeraient plus aux courses en ligne, comme l'équipier de Vergne, António Félix da Costa : "Adieu Twitch, adieu diffusions en direct... j'arrête. À jamais." D'autres pilotes, comme James Calado, ont confirmé qu'ils en feraient de même, tout comme le pilote de GT Laurens Vanthoor, qui arrêtera les diffusions sur Twitch et réfléchit à stopper aussi ses courses en ligne.

Ce dernier a écrit : "Tout a commencé comme un spectacle pour divertir. Maintenant, ça a coûté plusieurs carrières. Oui, il y a des choses à faire et d'autres à ne pas faire. Oui, certaines sont inacceptables. Des conséquences sont nécessaires, mais ça ? Vous divertir est une chose virtuelle, pas notre métier. Mais cela nous coûte notre métier." Parmi les plusieurs carrières dont parle Vanthoor, il y a aussi celle de Kyle Larson, qui a perdu son volant, ses sponsors et a été suspendu par la NASCAR pour avoir tenu des propos à caractère raciste en ligne. Abt avait déjà écopé dimanche d'une amende et d'une disqualification, mais Audi a réclamé "intégrité, transparence et respect constant des règles", et pourrait même licencier le pilote à la suite de cette suspension.

partages
commentaires
Alpine avec ses pilotes du WEC pour les 24H du Mans virtuelles

Article précédent

Alpine avec ses pilotes du WEC pour les 24H du Mans virtuelles

Article suivant

Abt perd son volant Audi et donne sa version des faits

Abt perd son volant Audi et donne sa version des faits
Charger les commentaires