Villeneuve - "J'ai beaucoup de choses à apprendre"

Le Québécois Jacques Villeneuve fera un retour à la compétition dans peu de temps à Pékin, à titre de pilote régulier de l’écurie Venturi en Championnat de Formule E.

Jacques Villeneuve, champion du monde de Formule 1 en 1997, pilotera une monoplace à moteur électrique aux côtés de Stéphane Sarrazin au sein de l’équipe monégasque.

Qu'on l'apprécie ou non, le Canadien a toujours dit clairement ce à quoi il pensait. Il a toujours aimé créer de la controverse autour de lui et de ses propos. Commentateur des Grands Prix de F1 pour la télévision, Villeneuve et son manager Rick Gorne recherchaient un volant à temps plein depuis plusieurs années.

Depuis son éviction de la F1, il a piloté en rallycross, en série IndyCar, en NASCAR, pour Peugeot en Endurance, en série V8 Supercars australienne et même en stock-car brésilien.

Un retour attendu

Ça fait un moment que je veux retourner aux courses”, a confié Villeneuve à Radio Canada. “Sur un championnat entier, travailler avec les ingénieurs, bâtir avec des résultats, et non pas sauter à la dernière minute sans préparation”.

Après avoir passé un accord avec Venturi, Villeneuve a effectué des essais aux commandes de sa nouvelle monture lors d’essais collectifs de la série sur le tracé anglais de Donington, au mois d'août.

“Depuis que j'ai arrêté la Formule 1, j'ai toujours essayé d'obtenir du plein temps, mais le problème, c'était les opportunités, elles n'étaient pas là”, poursuit Villeneuve. “C'était frustrant, mais ce n'est pas grave, ça m'a permis de faire de belles courses, comme faire les 500 Miles d'Indianapolis l'année passée, ça a été un moment spécial, et là, il y a eu cette opportunité [avec Venturi]”.

Le Québécois sais très bien que s’adapter au pilotage de ces monoplaces et de gérer le déploiement de la puissance au fil des tours ne sont pas faciles à apprendre.

J'ai beaucoup de choses à apprendre”, ajoute-t-il. “J'imagine que ça va prendre quelques courses pour m'adapter, car la plupart des pilotes ont une saison d'expérience, il savent comment être rapides en économisant de l'énergie et ne pas se faire surprendre dans le dernier tour parce qu'ils en ont trop utilisé ou trop chauffé la batterie, et ainsi de suite. Toutefois, mon but est d'être compétitif et rapidement!”, explique-t-il.

Un patron comblé

C’est un immense plaisir d'accueillir le très grand champion qu'est Jaques Villeneuve. Outre son titre de 1997 et ses nombreuses victoires en F1, personne n’a oublié sa victoire en Indy 500 ou son titre en Indy Car", déclare Gildo Pastor, président de Venturi.

"Pour ce monégasque d’adoption, que j'ai croisé tant de fois dans son enfance, il sera chez lui chez Venturi. Je suis très heureux du duo expérimenté et talentueux qu'il va composer avec Stéphane [Sarrazin]". 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Pilotes Jacques Villeneuve
Équipes Venturi
Type d'article Interview
Tags formule e, venturi, villeneuve, électrique