Virgin convaincu que la Formule E dépasse le cadre du sport

Directeur de l'équipe Virgin en Formule E, Alex Tai est un convaincu de la première heure

Directeur de l'équipe Virgin en Formule E, Alex Tai est un convaincu de la première heure. Le projet mis en place par la FIA et les promoteurs de la série 100% électrique n'en est qu'à ses balbutiements, et reçoit un accueil médiatique important en raison du caractère novateur du format. L'an prochain, plusieurs constructeurs [jusqu'à 5, selon Alejandro Agag] entreront en jeu pour la seconde saison, permettant de profondément accélérer le développement des technologies utilisées dans la discipline.

Tai explique ce qui a motivé Virgin à se lancer dans l'aventure Formule E dès le début, et se lance dans une discussion engagée et passionnée à propos des opportunités créées par la discipline pour demain.

"Le Groupe Virgin aime vraiment la Formule E, depuis le départ, quand on nous l'a présentée", commence-t-il dans une interview accordée à Motorsport.com. "Je pense donc que nous étions l'une des premières équipes à considérer une entrée. Nous savions que Lucas di Grassi, qui pilotait pour nous en Formule 1, était le pilote de tests pour la Formule E. Il est venu nous voir et nous a dit : "C'est un programme vraiment sérieux, et vraiment bon". Et c'est un pilote intelligent.

Ce qu'il nous a présenté était une discipline dont beaucoup de problèmes rencontrés par les autres étaient pris en charge".

Leader de l'innovation

Virgin a étudié le projet et a souhaité s'impliquer directement dans le développement technique via la gestion d'une équipe de course, plutôt que de ne s'associer à la discipline qu'en tant que partenaire commercial.

"Tout d'abord, et de façon importante, nous voulions diriger l'innovation, et souhaitions sponsoriser et encourager le développement technologique, qui est bon pour nous et peut rendre nos vies mieux organisées ainsi que nous permettre de faire un meilleur usage de l'énergie planétaire", explique Tai, engagé, et décrivant bien l'esprit qui anime Virgin dans ses nombreux projets technologiques.

"C'est ce qui se passe ici selon moi en Formule E avec le développement du groupe propulseur, des batteries, et de tous ces éléments qui feront que la voiture que l'on conduira vous et moi dans le futur –qui sera complètement électrique- soit plus efficace".

Les prémices de l'auto du futur

Alex Tai pense par ailleurs que la mise en valeur internationale de la discipline ne peut que permettre d'ouvrir de nouveaux horizons à cette technologie du futur et à prouver qu'il est possible d'atteindre des performances de haut niveau avec de l'électrique. Comme de nombreuses disciplines, la FE a pour vocation de trouver des liens piste/route afin de permettre à ses partenaires de véhiculer le message selon lequel la course représente un laboratoire grandeur nature pour les progrès de l'auto de Mr-Tout-Le-Monde.

Selon lui, la Formule E est un vecteur accélérateur et permettra progressivement de minimiser les craintes des consommateurs vis-à-vis de l'électrique. Pour l'heure, néanmoins, la série met encore en lumière des failles majeures de la technologie EV, dont celle de l'autonomie, avec le changement indispensable de voiture aux alentours de la mi-course. Mais, rappelle Tai, ce à quoi nous assistons cette année n'est que la genèse d'un projet d'ensemble ambitieux.

"Nous rendons cela [la technologie électrique] aussi plus glamour, et l'on montre aux gens que c'est plus accessible; car actuellement, il est encore très difficile d'acheter une voiture électrique : elles sont chères, les gens s'inquiètent du fait de tomber en panne d'autonomie entre deux stations [de chargement]. Mais c'était exactement la même chose quand les autos utilisant du carburant ont été lancées. Il n'y avait pas de stations-service et vous ne saviez pas combien de temps et sur quelle distance vous alliez rouler.

Maintenant, les autos propulsées au carburant sont partout. Nous croyons que ça va se passer comme ça avec les autos électriques, mais c'est le début. C'est juste le très beau début".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Pilotes Lucas Di Grassi , Alex T
Type d'article Actualités