Virtually Live: c’est parti pour essayer de battre… Buemi!

Le simulateur à réalité augmentée que Virtually Live a installé au Musée des Transports de Lucerne a été inauguré le 19 septembre en présence du pilote vaudois Sébastien Buemi. Celui-ci a fixé à 1’01’’662 le temps à battre sur le tracé du ePrix de...

Son temps de référence a été signé au Red Bull Media Wold du Musée des Transports de Lucerne que Sébastien Buemi a inauguré lors du “Virtually Live Racing Experience”. Le Red Bull Media World accueillera jusqu’à 31 janvier 2018 ce simulateur réalisé par Virtually Live, une société qui produit des jeux vidéo à réalité augmentée, et accessible à tous les visiteurs du musée.

Tous ceux qui souhaitent battre le chrono de référence de Buemi recevront des lunettes spéciales. Celles-ci leur permettront de bénéficier de la réalité augmentée aux commandes de la Renault e.dams du pilote vaudois. Cela sur le tracé du circuit des Invalides de Paris qui l’a vu justement triompher lors du dernier ePrix.

 

Chaque participant aura droit à deux tours rapides pour tenter de faire mieux que le temps de 1’01’’662 signé par “Séb”. Celui qui y parviendra aura l’honneur d’être invité lors d’une course européenne de la Formule E de la saison 2017-2018.

Par ce biais, Virtually Live, déjà très actif dans le monde des monoplaces électriques, entend faire découvrir une technologie de pointe à tous ceux qui s’intéressent au sport automobile.

Ceux qui ne pourront pas se déplacer à Lucerne auront tout loisir d’expérimenter les sensations ressenties aux commandes d’une monoplace électrique en téléchargeant l’application “Formula E powered by Virtually Live”. Celle-ci ne permettra pas seulement de monter à bord des monoplaces en compagnie des pilotes de la saison 3 avec une caméra on-board à réalité augmentée, mais permettra également de tenter de battre le meilleur temps et de reproduire les mêmes gestes que Sébastien Buemi et ses collègues.

“Nous sommes ravis de pouvoir collaborer avec Red Bull Media World et d’attirer ainsi des visiteurs supplémentaires au Musée des Transports”, a expliqué Oliver Weingarten, le directeur du département compétition de Virtually Live.

 

“Nous estimons qu’il s’agit d’une opportunité unique pour tous les passionnés de sport automobile car ceux-ci ont vraiment l’impression d’être à bord d’une monoplace de Formule E. Nous avons hâte de voir si l’un d’entre eux sera en mesure de battre le chrono de référence signé par Buemi à Paris”, a-t-il conclu.

Le porte-drapeau de l’écurie Renault e.dams en Formule E et de de Toyota dans le WEC ne s’est pas fait prier pour abaisser de deux secondes son propre record, une fois équipé de lunettes ad hoc. “La qualité des détails est vraiment très élevée. Leur réalisation a fait l’objet de beaucoup de soin et l’expérience proposée par Virtually Live est vraiment incroyable”, a relevé le pilote d’Aigle avant de signer des autographes et de poser pour des photos avec les passionnés qui s’étaient déplacés au Red Bull Media World de Lucerne.

De plus amples informations figurent sur https://www.redbull.com/ch-de/events/vr-live-racing-experience-media-world

Sachez enfin que l’application Virtually Live est disponible sur Steam, Oculus, App Store et également sur PC.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E , Jeux Video
Pilotes Sébastien Buemi
Équipes Red Bull Racing , DAMS
Type d'article Contenu spécial
Tags red bull media world, schweiz, suisse, svizzera, virtually live