Après avoir perdu la victoire, Wehrlein privé du podium

Pascal Wehrlein boit le calice jusqu'à la lie avec une nouvelle sanction qui le prive du podium.

Après avoir perdu la victoire, Wehrlein privé du podium

Samedi, Pascal Wehrlein avait perdu la victoire à l'E-Prix de Puebla en raison de pneus qui n'étaient pas officiellement déclarés, infraction sans avantage sportif dont l'écurie Porsche a fait appel. L'Allemand, qui a joué la victoire tout au long de la course du dimanche et franchi la ligne d'arrivée deuxième derrière le vainqueur Edoardo Mortara, a connu une nouvelle déconvenue.

Lire aussi :

Wehrlein a effectivement été pénalisé de cinq secondes pour ne pas avoir atteint la puissance exigée lorsqu'il a utilisé le FanBoost, qui requiert de passer de 200 kW à entre 240 kW et 250 kW. En effet, le pilote Porsche a activé ce bonus en toute fin de course et n'avait plus suffisamment d'énergie pour en tirer tout le bénéfice. Bien que cette infraction ne l'ait pas avantagé, bien au contraire, les commissaires n'ont eu d'autre choix que de le sanctionner, ce qui profite à Nick Cassidy et à Oliver Rowland, promus aux deuxième et troisième rangs.

"Les commissaires ont reçu un rapport technique concernant un excès de puissance", indique le communiqué de la direction de course. "Les commissaires ont découvert qu'il n'y avait pas d'excès de puissance mais une utilisation incorrecte du Fanboost. Les donnés techniques montrent que le pilote a activé le Fanboost mais qu'à cause de la faible énergie restant dans la voiture, la puissance minimale de 240 kW n'a pas été atteinte. En raison de cette preuve, les commissaires considèrent qu'il n'y a pas eu d'excès de puissance, avec la conséquence de la pénalité ci-dessus."

Cette sanction étonnante conclut un nouveau week-end de Formule E marqué par les polémiques sur l'Autódromo Internacional Miguel E. Abed de Puebla, piste que Jean-Éric Vergne n'a manifestement pas du tout appréciée : après de fortes pluies vendredi, l'eau serait revenue sur la piste lorsque l'asphalte se serait désagrégé.

"L'eau remontait", révèle Vergne à Motorsport.com. "Je ne comprends pas comment ça peut être possible. Puis la piste s'est effritée en un million de morceaux à la sortie du premier virage et au milieu du virage 9. Nous étions au milieu des qualifications et nous avons perdu deux secondes par rapport aux EL3 à cause de l'eau qui montait. Il faisait soleil." Victime d'un accrochage avec Alex Lynn qui a endommagé sa monoplace lors de la seconde course, le double Champion de Formule E a conclu : "J'espère qu'on ne reviendra jamais, au grand jamais, sur ce circuit." Vergne n'a marqué que quatre points ce week-end et a rétrogradé à la dixième place du championnat, avec 22 longueurs de déficit sur le nouveau leader Edoardo Mortara.

Propos recueillis par Matt Kew

Jean Éric Vergne, DS Techeetah, DS E-Tense FE20

partages
commentaires
Mortara remporte une victoire autoritaire à Puebla
Article précédent

Mortara remporte une victoire autoritaire à Puebla

Article suivant

Porsche renonce à faire appel de la disqualification de Wehrlein

Porsche renonce à faire appel de la disqualification de Wehrlein
Charger les commentaires