Zurich dit non à la Formule E sur le Hönggerberg

Le Conseil municipal de Zurich a décidé de refuser l'organisation d'une course de Formule E sur le site de l'Ecole Polytechnique Fédérale (ETH) de la ville. Les organisateurs doivent maintenant réfléchir à comment continuer à établir la Formule E en Suisse.

Zurich dit non à la Formule E sur le Hönggerberg

Bien que le Swiss E-Prix ait été transféré à Berne pour cette saison après une première édition réussie l'année dernière sur les rives du lac de Zurich, cette dernière a continué à faire partie des projets des organisateurs.

Le fait que l'épreuve ait déménagé dans la capitale cette année s'explique principalement en raison de la Züri-Fest, la grande fête de la ville qui a lieu tous les trois ans, les instances dirigeantes ayant craint que deux événements majeurs de ce genre soient trop importants pour que la population du lac puisse y faire face en quelques semaines. Mais la ville de Zurich et les responsables du championnat de Formule E étaient toujours intéressés par un retour à Zurich, à condition toutefois que la course ne se déroule pas sur la même piste.

Jean-Eric Vergne, Techeetah

Jean-Eric Vergne, Techeetah

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

Lire aussi:

Par la suite, pour la saison 2019/20, des tracés alternatifs ont été élaborées à Zurich - la ville s'est vue proposer deux options à la fin de la saison : un nouvel itinéraire le long du lac, mais cette fois sur la Bürkliplatz et le Mythenquai, où l'utilisation d'un pont sur une partie de l'eau était même envisagée ou - comme le gouvernement municipal le souhaitait récemment - un itinéraire sur le site de l'Ecole Polytechnique Fédérale (ETH) au Hönggerberg.

Cependant, le conseil municipal a décidé de rejeter un E-Prix 2020 suisse sur le Hönggerberg, ce qui signifie que les chances d'une course de Formule E en Suisse l'année prochaine sont devenues infimes.

Les organisateurs des deux Swiss ePrix se sont naturellement montrés déçus de cette décision. "Nous regrettons vivement la décision du conseil municipal", déclare Pascal Derron, CEO et fondateur de Swiss E-Prix Operations AG. "Nous devons maintenant analyser la nouvelle situation et réfléchir à ce qui doit être fait maintenant."

Le Julius Baer Zurich E-Prix de l'an dernier et la course de Berne du week-end dernier ont rencontré un écho inhabituel de la part des spectateurs suisses : les deux courses ont attiré plus de 100 000 spectateurs sur place, les organisateurs - Swiss E-Prix Operations AG - ayant lancé le plus grand événement sportif récurrent en Suisse. En outre, des millions de téléspectateurs dans le monde entier ont suivi les courses la télévision, ce qui a donné à la Suisse et aux deux villes hôtes l'occasion de se présenter sur la scène internationale comme un pays ouvert, tourné vers l'avenir et favorable à la technologie - une occasion manquée avec l'annulation de la course, au moins pour l'année prochaine.

 
partages
commentaires
Podium et abandon pour Buemi et Mortara à Berne

Article précédent

Podium et abandon pour Buemi et Mortara à Berne

Article suivant

Après le refus de Zurich, Saint-Moritz veut "offrir l'asile à la Formule E" en 2020

Après le refus de Zurich, Saint-Moritz veut "offrir l'asile à la Formule E" en 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Lieu Streets of Zurich
Auteur Emmanuel Rolland