DTM
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
29 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
2 jours
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
2 jours
IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
9 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
65 jours
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
15 jours
Formule 1
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
ELMS
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
C
Macau
14 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
1 jour

Bilan 2015 - La première saison de Mick Schumacher en monoplace

partages
commentaires
Bilan 2015 - La première saison de Mick Schumacher en monoplace
Par :
22 oct. 2015 à 06:30

C'est en 2015 que Mick Schumacher, fils du septuple champion du monde Michael, a fait ses débuts en monoplace outre-Rhin, en ADAC F4.

Mick Schumacher, Van Amersfoort Racing
Vainqueur : Mick Schumacher, Van Amersfoort Racing
Mick Schumacher, Van Amersfoort Racing
Vainqueur : Mick Schumacher, Van Amersfoort Racing
Mick Schumacher, Van Amersfoort Racing
Vainqueur de la course 3 : Mick Schumacher, Van Amersfoort Racing
Vainqueur de la course 3 : Mick Schumacher, Van Amersfoort Racing
Mick Schumacher, Van Amersfoort Racing
Podium de la course 3 : le deuxième Joey Mawson, le vainqueur Mick Schumacher, Van Amersfoort Racing et le troisième Thomas Preining ADAC Berlin-Brandenberg e.V.
Mick Schumacher, Van Amersfoort Racing
Vainqueur de la course 3 : Mick Schumacher, Van Amersfoort Racing
Mick Schumacher, Van Amersfoort Racing
Mick Schumacher, Van Amersfoort Racing
Mick Schumacher, Van Amersfoort Racing

Schumacher s'était illustré en karting l'an dernier, remportant les titres de vice-champion de karting aux niveaux européen et mondial.

L'Allemand a donc choisi la F4 basée dans son pays pour apprendre la course en monoplace, et sa saison peut légitimement être séparée en deux moitiés très différentes.

Une victoire mais des débuts difficiles

La première moitié de saison a été relativement difficile. Certes, Schumacher s'est illustré pour son premier meeting, à Oschersleben : pour sa toute première course il a brillé en remontant de la 19e place à la 9e place. Il était premier des débutants en monoplace, et ce résultat lui a conféré un départ en première ligne pour la course 3 grâce à la grille inversée.

À partir de là, Schumacher a pris la tête de la course 3 dès le départ et n'a eu qu'à maîtriser la course pour remporter sa toute première victoire en monoplace. La deuxième course du weekend était également convaincante, avec une 12e place depuis la 20e position sur la grille.

Schumacher n'a cependant marqué qu'un point lors des trois meetings suivants, la faute à un manque de performance en qualifications, compréhensible pour un débutant. Avec une position moyenne de 19e en qualifications, il est difficile de briller.

Le pilote van Amersfoort Racing a pu apprendre à la dure, dès le deuxième meeting au Red Bull Ring, que sa saison n'allait pas être si facile. Un accident au premier tour l'a contraint à l'abandon lors de la dernière course, alors qu'une fracture de la main l'a écarté de la dernière manche. Seul un petit point marqué en course 2 faisait office de lot de consolation.

Le meeting de Spa-Francorchamps a probablement été le pire de sa saison. Les qualifications ont été perturbées par la pluie, et Schumacher ne s'est qualifié que 15e pour la première course et 27e pour la deuxième (en fonction du deuxième meilleur temps). L'Allemand s'est classé 15e des deux premières courses avant qu'une sortie de piste lors de la troisième ne le relègue au 34e rang.

Ce ne fut pas mieux au Lausitzring, weekend que Schumacher a passé dans le ventre mou du classement.

Des progrès notables

Les progrès sont toutefois venus lors des quatre derniers meetings de la saison, où Schumacher s'est toujours qualifié entre la 6e et la 12e place. Par conséquent, les résultats solides ont été beaucoup plus faciles à obtenir.

Au Nürburgring, Schumacher a fini les trois courses dans les points, sauvant une dixième place en course 3 malgré les difficultés rencontrées sur une piste glissante.

Le pilote van Amersfoort Racing a connu un nouvel accident au Sachsenring lorsqu'une bataille à trois de front avec Janneau Esmeijer et Marek Bockmann n'a pu se terminer qu'en crash, mais il avait signé une belle cinquième place en course 1.

C'est encore à Oschersleben, théâtre de sa victoire en début de saison, que Schumacher s'est illustré : il est remonté de la huitième à la quatrième place en course 1 avant de passer l'intégralité de la course 2 à la troisième place, résistant à la pression d'Esmeijer en fin de course.

La dernière course du weekend ne s'est pas aussi bien passée, puisqu'il a cassé son aileron avant alors qu'il se battait pour la quatrième place avec Jannes Fittje, mais cela restait un bon weekend d'ensemble. Schumacher a marqué 54 de ses 92 points à Oschersleben, circuit qui représente "seulement" un quart des courses de la saison.

Le pilote allemand a fini la saison en beauté avec une cinquième et une septième places à Hockenheim, après une première course où une crevaison l'a contraint à l'abandon.

Un Allemand peut en cacher un autre...

Schumacher se classe donc dixième du championnat d'ADAC F4 avec 92 points. Il faut souligner que tous les pilotes qui le devancent avaient déjà de l'expérience en monoplace avant cette saison 2015.

Tous, sauf un : David Beckmann, impressionnant cinquième après avoir manqué les trois premières courses de la saison. Beckmann a fini la moitié de ses courses dans le top 5 et s'est classé dans le top 2 des trois dernières courses de la saison. Tout comme Schumacher, il sera à surveiller à l'avenir.

Article suivant
La Formule 4 débarque aux États-Unis

Article précédent

La Formule 4 débarque aux États-Unis

Article suivant

Valentin Moineault sacré Champion de France de Formule 4

Valentin Moineault sacré Champion de France de Formule 4
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 4
Pilotes Mick Schumacher
Équipes Van Amersfoort Racing
Auteur Benjamin Vinel