Un podium pour Kami Laliberté au Lausitzring

Le jeune pilote Québécois Kami Laliberté a connu un bon début week-end en Championnat d’Allemagne de Formule 4 sur le circuit du Lausitzring avant de rencontrer quelques ennuis.

Un podium pour Kami Laliberté au Lausitzring
Kami Laliberté, Van Amersfoort Racing
Kami Laliberté, Van Amersfoort Racing
Kami Laliberté, Van Amersfoort Racing
Kami Laliberté, Van Amersfoort Racing
Kami Laliberté, Van Amersfoort Racing

Après une première journée où le coureur de l’équipe néerlandaise Van Amersfoort Racing (VAR) a inscrit le 5e meilleur temps en essais libres avant de s’avérer le plus rapide de son groupe lors de la séance de qualifications de l’après-midi, il a obtenu samedi, lors de la course disputée en matinée une deuxième place. Parti de la seconde case de la première ligne lors de la première épreuve du jour, Laliberté n’a concédé la victoire qu’à un seul rival, l’Allemand Mick Schumacher.

Mon départ a été moyen, mais j’ai pu conserver ma deuxième place en ayant Schumacher bien en vue. Puis, il y a eu une relance et là, Mick a été plutôt habile et s’est vite éloigné de moi. Le reste de l’épreuve, j’ai bien vu que Thomas Preining (3e) chargeait, mais j’étais à l’aise dans ma voiture et je suis content d’avoir bien géré mon avance sur lui. Un podium, ça fait toujours plaisir”, a déclaré le Québécois.

Course 2

En fin de journée, en raison de son deuxième meilleur temps de sa séance de qualifications de la veille, le Québécois partait de la 6e place lors de la seconde course au programme. Après un bon départ et une belle manœuvre de dépassement dans le virage numéro 7 du circuit, rapide, le Québécois était remonté à la 4e place avant de tenter à nouveau une manœuvre similaire au même endroit et d’être cette fois impliqué dans un accrochage résultant en un tête-à-queue. Question de s’assurer que la voiture n’avait pas souffert, le jeune coureur est retourné à son stand avant de revenir en queue de peloton. Il a par la suite remonté de six places, mais a tout de même conclu avec deux tours de retard.

Course 3

Parti avec une monture chaussée de pneus rainurés sur piste détrempée, Lalibert a été impliqué dans un accrochage au 11e des 18 tours de l’épreuve. Tenu de rentrer au stand pour changer le museau de sa monoplace et en raison de l’assèchement de la surface, passer en pneus lisses, Laliberté a perdu un tour sur les meneurs et s’est ainsi retrouvé en 24e place. Parti de la 9e position sur une grille où les dix premiers de la première course d’hier avait vu leurs positions inversées, le jeune coureur s’est baladé entre la 7e et la 10e place lors des dix premiers tours avant d’être impliqué dans l’incident qui est venu ruiné sa course.

C’est décevant, j’aurais bien aimé obtenir un autre bon résultat. Je ne vais pas blâmer les conditions, ma voiture tenait bien mais malgré tout, dans la circulation ça s’est compliqué”, relate Laliberté.

C’est pourquoi j’ai dépassé et on m’a dépassé avant finalement l’accrochage. D’un autre côté, je repars d’ici avec encore un peu plus d’expérience et un premier podium. Puis, je sais que nous sommes vraiment parmi les plus rapides. Je remercie d’ailleurs mon équipe qui m’a encore préparé une super bonne voiture. On retourne maintenant à Oschersleben où je me souviens qu’en début de saison, j’avais eu une bonne qualification et obtenu un Top-10. J’y vais dans un bon esprit et je pourrai mesurer les progrès accomplis depuis en espérant retourner sur le podium où on se sent définitivement toujours bien,” a déclaré Laliberté qui figure maintenant au 8e rang au classement des pilotes.

Van Amersfoort Racing

partages
commentaires
Deux nouveaux succès pour Mick Schumacher

Article précédent

Deux nouveaux succès pour Mick Schumacher

Article suivant

Fabienne Wohlwend, nouvel espoir du Liechtenstein !

Fabienne Wohlwend, nouvel espoir du Liechtenstein !
Charger les commentaires