Deux podiums pour la Formule Renault Eurocup à Monaco

Du 25 au 28 mai, la Formule Renault Eurocup évoluera dans les rues monégasques. Un an après avoir effectué son retour en Principauté, deux courses seront organisées, dont la seconde aura lieu dimanche en lever de rideau du plus prestigieux des Grands Prix de F1. Une semaine après Pau, la pression va encore monter d’un cran pour briller sous le regard de l’élite du sport automobile !

De 1973 à 1977, la Formule Renault Eurocup s’était produite à Monaco en consacrant Alain Couderc, Didier Pironi et Dany Snobeck. L’an passé, Sacha Fenestraz leur avait succédé. En 2017, les prétendants à la victoire disposeront de deux épreuves pour démontrer leur talent et se faire remarquer dans ce formidable écrin offert par Renault Sport Racing.

Le meeting monégasque conclura un mois de mai rythmé par trois week-ends consécutifs de compétition, dont les deux derniers sur des tracés urbains. Pour ce rendez-vous spécial, le format de l’événement sera légèrement adapté avec une seule séance de qualifications qui permettra à chaque pilote d’avoir l’occasion de pouvoir disputer au moins une course à Monaco !

Trois pour la tête

Seul pilote à s’être imposé sur les trois meetings disputés jusqu’ici, Robert Shwartzman (R-ace GP) arrivera en pleine confiance à Monaco. Auteur de quatre podiums consécutifs, le Russe pourra capitaliser sur son expérience du tracé monégasque pour entretenir cette dynamique le propulsant aux commandes du classement général.

Will Palmer (R-ace GP) et Sacha Fenestraz (Josef Kaufmann Racing) seront toutefois en mesure de lui ravir la première place. Deux fois quatrième à Pau, le Britannique aura à cœur de retrouver le podium tandis que le Français court toujours après sa première victoire en 2017. Tous deux étaient également présents à Monaco l’an passé, Sacha Fenestraz y signant même son premier succès dans la catégorie !

Examen pour les pilotes F1

Cette saison, six concurrents couvés par des programmes de jeunes pilotes d’équipes de F1 seront en piste devant leurs patrons.

La Renault Sport Academy sera représentée par Max Fewtrell (Tech 1 Racing), Jarno Opmeer (MP Motorsport) et Sun Yue Yang (JD Motorsport). Après avoir consolidé sa place de meilleur rookie avec deux nouveaux succès chez les débutants à Pau, Max Fewtrell ambitionnera un premier podium tandis que Jarno Opmeer et Sun Yue Yang tenteront d’ouvrir leur compteur.

Face à eux, le Red Bull Junior Team alignera Richard Verschoor (MP Motorsport), Daniel Ticktum (Arden Motorsport) et Neil Verhagen (MP Motorsport). Les trois protégés du Dr. Helmut Marko sont entrés dans les points le week-end dernier et essaieront de marquer les esprits à Monaco tout en remontant au classement général.

Ils voudront briller

Fort de sa première victoire dans la catégorie à Pau, Alex Peroni (Fortec Motorsports) voudra à nouveau démontrer ses facultés d’adaptation en récidivant à Monaco. Si le circuit est une nouvelle découverte pour l’Australien, Max Defourny (R-ace GP) évoluera en terrain connu après sa troisième place l’an passé.

Henrique Chaves (AVF by Adrián Vallés), Rodrigo Pflucker (AVF by Adrián Vallés) et Alexey Korneev (Fortec Motorsports), tous revenus bredouilles de France, partageront cette connaissance du tracé. Enfin, Gabriel Aubry (Tech 1 Racing) tentera de faire mieux qu’en 2016. Le Français pourra s’appuyer, tout comme ses équipiers Max Fewtrell, Thomas Maxwell et Thomas Neubauer, du palmarès de son équipe à Monaco, victorieuse à quatre reprises en Formula Renault 3.5 Series et Formule Renault Eurocup.

Présents dans les points pour leur première expérience urbaine en Formula Renault, Yifei Ye (Josef Kaufmann Racing) et Raúl Guzmán (R-ace GP) tenteront de franchir un cap à Monaco. A contrario, Luis Leeds (Josef Kaufmann Racing), Alexander Vartanyan (JD Motorsport) et Presley Martono (Mark Burdett Motorsport) viseront un retour dans le top dix dès ce week-end.

Le reste du peloton sera composé d’Axel Matus (AVF by Adrián Vallés), Grégoire Saucy (AVF by Adrián Vallés), Zane Goddard (Arden Motorsport), Julia Pankiewicz (Mark Burdett Motorsport), Frank Bird (Fortec Motorsports), Ghislain Cordeel (Arden Motorsport), Najiy Abdul bin Abd Razak (Fortec Motorsports) et Jean-Baptiste Simmenauer (JD Motorsport). Tous ambitionneront d’ouvrir leur compteur.

Programme

Jeudi 25 mai 2017
8h15 – 9h00 Essais collectifs

Vendredi 26 mai 2017
7h55 – 8h25 Qualifications (Groupe A)
8h33 – 9h03 Qualifications (Groupe B)

Samedi 27 mai 2017
9h10 – 9h40 Course 1

Dimanche 28 mai 2017
11h10 – 11h40 Course 2

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule Renault
Type d'article Actualités