FR 3.5 - Victoire pour Costa, titre pour Wickens

La dernière course de la saison a été riche en émotions

La dernière course de la saison a été riche en émotions. Face à 62 000 spectateurs, le duel entre Robert Wickens et Jean-Eric Vergne tournait court, avec un accrochage entre les deux équipiers de Carlin au départ. Le Français était virtuellement titré pendant quelques tours, avant d’abandonner à dix minutes de l’arrivée. Robert Wickens devenait ainsi le septième champion de la Formula Renault 3.5 Series. Face à son public, Albert Costa (Epic Racing) remportait la première victoire de sa carrière dans la discipline.

Si Albert Costa signait sa première pole position en Formula Renault 3.5 Series, la bonne opération des qualifications était à mettre au crédit de Robert Wickens, deuxième alors que Jean-Eric Vergne pointait 5e. Face à des tribunes pleines, la tension était palpable sur la grille de départ de cette dernière course, décisive pour le titre. Objectif avoué de Robert Wickens : calquer sa course sur celle de Jean-Eric Vergne et tout faire pour rester devant lui.

Albert Costa prenait un bon départ et Anton Nebylitskiy passait deuxième au premier virage. Jean-Eric Vergne en profitait pour se porter à la hauteur de Robert Wickens. Les deux hommes se présentaient de front et se touchaient. Robert Wickens était contraint à l’abandon, Jean-Eric Vergne pointait pour sa part 4e. L’accrochage entre les deux hommes en entrainait d’autres au sein du peloton. Lewis Williamson (ISR), Nathanaël Berthon (ISR), Cesar Ramos (Fortec Motorsports), Nelson Panciatici (KMP Racing) et Jan Charouz (Gravity-Charouz) allongeaient la liste des abandons. La voiture de sécurité entrait en piste. Jean-Eric Vergne était alors virtuellement Champion.

Au restart, Albert Costa conservait les commandes devant Anton Nebylitskiy, Nick Yelloly, Jean-Eric Vergne et Daniel Zampieri (BVM Target). Le Français se faisait déborder coup sur coup par Daniel Zampieri et Stéphane Richelmi (International Draco Racing). Vergne sixième, la situation basculait à l’avantage de Robert Wickens.

Dès la fenêtre de passage par les stands ouverte, Jean-Eric Vergne rentrait changer ses roues arrière. En tête de la course, Albert Costa restait plus longtemps en piste, tandis que Nick Yelloly s’emparait de la deuxième place en dépassant Anton Nebylitskiy.

A l’issue de la période de passage obligatoire par les stands, Albert Costa pointait solidement en tête de la course, devant Nick Yelloly, Brendon Hartley, Sergio Canamasas (BVM Target) et Anton Nebylitskiy. Douzième, Jean-Eric Vergne était hors des points. Pour pouvoir espérer inverser la tendance et accrocher le titre, le Français devait revenir jusqu’à la 5e place. A 10 minutes de la fin, Fairuz Fauzy (Mofaz Racing) portait une attaque sur le pilote Carlin. La manœuvre se soldait par une touchette. En immobilisant sa monoplace, Jean-Eric Vergne voyait ses derniers espoirs de titre s’envoler. Robert Wickens devenait ainsi le champion 2011 de la Formula Renault 3.5 Series.

La fin de course était limpide pour Albert Costa. Le Barcelonais déroulait jusqu’à l’arrivée pour aller cueillir la première victoire de sa carrière devant Nick Yelloly et Brendon Hartley. Albert Costa laissait exploser sa joie, tandis que depuis le fond du stand Carlin, Robert Wickens célébrait son titre. En récompense de son titre, le Canadien effectuera un test en F1 avec Lotus Renault GP lors des ‘rookies tests’ d’Abou Dhabi.

Robert Wickens :


"Ce n’est pas la course rêvée pour fêter un titre ! Depuis deux saisons je termine deuxième, j’ai vraiment pensé que cela allait recommencer aujourd’hui. Cela n’a pas été facile à vivre. Aujourd’hui je suis champion, c’est fantastique. Merci Carlin pour tout ce qu’ils ont fait cette saison. Rien n’est encore décidé pour mon futur, mais je sais que je vais piloter une Lotus Renault GP à Abou Dhabi."

Albert Costa :


"C’est ma première victoire en Formula Renault 3.5 Series et elle tombe à pic. Epic Racing est une nouvelle équipe, il a fallu beaucoup travailler pour en arriver là. Nous avons manqué de réussite, mais nous aurions mérité d’autres victoires. Je ne sais pas de quoi mon avenir sera fait, il faut que je trouve des budgets. Peut-être que cette victoire va m’aider."

[Communiqué de Renault Sport]

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule Renault
Pilotes Fairuz Fauzy , Robert Wickens , Jan Charouz , Brendon Hartley , Albert Costa , Nathanaël Berthon , Stéphane Richelmi , Anton Nebylitskiy , Cesar Ramos , Daniel Zampieri , Nelson Panciatici , Jean-Éric Vergne , Sergio Canamasas , Lewis Williamson , Nick Yelloly
Équipes Williams , Carlin
Type d'article Actualités