DTM
C
Norisring
10 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
91 jours
C
Anderstorp
31 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
112 jours
WSBK
28 févr.
-
01 mars
Événement terminé
C
Imola
08 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
28 jours
WRC
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
97 jours
WEC
22 févr.
-
23 févr.
Événement terminé
13 août
-
15 août
Prochain événement dans
125 jours
MotoGP
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
69 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
76 jours
IndyCar
C
Texas
04 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
55 jours
C
Road America
19 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
70 jours
Formule E
27 févr.
-
29 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
71 jours
Formule 1
02 avr.
-
05 avr.
Événement terminé

Pluie d'incidents en Formule Renault 2.0

partages
commentaires
Pluie d'incidents en Formule Renault 2.0
Par :
30 mai 2016 à 09:00

L'édition 2016 du GP de Monaco marquait également le grand retour de la Formule Renault 2.0 parmi les courses annexes. Remportée par le Français Sacha Fenestraz sur piste humide, la manche a pourtant dû être écourtée en raison de divers incidents.

Deuxième manche et quatrième course de la saison 2016 de l'Eurocup Formule Renault 2.0, l'épreuve monégasque possédait un caractère exceptionnel : elle marquait le grand retour de la Formule Renault 2 Litres à Monaco en remplacement de la Formule Renault 3.5, désormais connues sous le nom de Formule V8 3.5.

Cet événement constituait également la toute première course en ville pour la plupart des pilotes et la première course à Monaco pour l'intégralité d'entre eux.

Deux pilotes ont rejoint le plateau pour cette manche, Le Roumain Petru Florescu, habitué du championnat de British F4, et Nikita Mazepin, pilote de développement Force India.

Auteur de deux victoires en trois courses lors du premier meeting de la saison, Lando Norris arrivait dans les rues de la Principauté en tête du championnat. Le pensionnaire du Josef Kaufmann Racing précédait le Belge Max Defourny et l'Anglais Harrison Scott.

Dès les premiers essais libres, Norris a prouvé son agilité sur la piste monégasque. L'Anglais a fait de même en qualifications mais a été disqualifié après la séance en raison d'une barre anti-roulis non-conforme.

Ferndinand Habsburg, alors deuxième, a également été pénalisé, propulsant le jeune Français Sacha Fenestraz en pole position de la course la plus médiatisée de la saison. Fenestraz, par ailleurs beau-frère du champion WTCC José María Lopez, avait pourtant connu un début de saison difficile.

En raison de la pluie et des conditions humides, le format traditionnel de 25 minutes + 1 tour a été bouleversé et la course a démarré après deux tours effectués derrière la voiture de sécurité.

Le départ s'est passé sans encombre. En arrivant au virage de Massenet, Habsburg, rétrogradé en troisième place sur la grille, s'est infiltré entre le rail et la monoplace de Max Defourny et s'est emparé de la position du Belge.

Au fond du peloton, l'Americain Porcelli est légèrement parti à la faute. En tête, Fenestraz était menacé par Habsburg tout au long du premier tour.

Une voiture de sécurité attendue

À la fin du premier tour, Bruno Baptista a tenté une attaque sur l'Indien Jehan Daruvala à la chicane du port, déclenchant l'arrivée de la voiture de sécurité et l'abandon du Brésilien.

Pendant la période de drapeau jaune, David Porcelli a tapé le mur frontalement au virage de Sainte-Dévote après avoir tenté de recoller au peloton. Le vétéran du plateau 2016 de l'Eurocup était contraint à l'abandon.

La course a repris et Fenestraz était toujours menacé par Habsburg tandis que Mazepin, en survitesse, coupait maladroitement le virage de Sainte-dévote.

Victoire de Fenestraz

Un peu plus tard, Boccolacci se faisait menaçant sur Defourny et finissait par le dépasser à Saint-Dévote. Deux Français de l'écurie Tech 1 étaient sur le podium provisoire de l'épreuve, en première et troisième position.

Au tour suivant, un accrochage impliquant leurs coéquipiers Gabriel Aubry et Harrison Scott a conclu un duel très musclé et s'est terminé dans le mur de Sainte-Dévote, déclenchant un drapeau rouge à sept minutes du terme.

Finalement, la course n'est pas repartie et le classement final a été constitué en fonction des positions du tour précédent, invalidant le dépassement de Boccolacci sur Defourny. Sacha Fenestraz a donc remporté la course monégasque devant Ferdinand de Habsburg et Max Defourny. Ce dernier prend la tête du championnat avec deux points d'avance sur Lando Norris, alors que Fenestraz se hisse au cinquième rang avec ses premiers points de la saison.

Article suivant
La Formule Renault 2.0 Alps annulée pour 2016

Article précédent

La Formule Renault 2.0 Alps annulée pour 2016

Article suivant

Une place chez Renault pour le Champion d'Eurocup FR2.0 2017

Une place chez Renault pour le Champion d'Eurocup FR2.0 2017
Charger les commentaires