Conditions optimales pour les essais chronométrés de Lédenon

partages
Conditions optimales pour les essais chronométrés de Lédenon
17 juin 2018 à 05:00

Ce samedi 16 juin, l’élite de la vitesse française a pris part aux essais qualificatifs pour la troisième étape du Championnat de France Superbike organisée par le MC Lédenon (30) et la FFM.

Sous un soleil de plomb, les pilotes ont jonglé entre montées et descentes sur le « Grand 8 gardois » pour préparer au mieux les courses du dimanche.

SUPERBIKE  

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 1 : 5 SUR 5 POUR GUARNONI

En fin de matinée, les conditions semblent idéales et la chaleur de l’asphalte offre du grip aux pilotes de la catégorie reine qui se lâchent lors de cette première séance d’essais chronométrés.

Après 14 minutes d’effort,  (BMW Tecmas) s’illustre en 1’23’’019. Auteur du doublé l’an passé sur le circuit gardois, il compte bien faire de même cette année mais c’est sans compter sur un Jérémy GUARNONI qui maitrise l’exercice de la qualification à la perfection. Le point de la pole est finalement attribué au pilote de la Kawasaki n°111 qui « claque » un 1’22’’410 et aligne une 5ème pole d’affilée.

Erwan NIGON (Honda), 1’22’’826, se permet de reléguer le Champion de France en titre en 3èmeposition. FORAY n’améliore pas son temps et n’imprime pas le rythme imposé par ses 2 prédécesseurs sous les 1’23’’. Autre pilote BMW, Matthieu LUISSIANA se place au 4ème rang en 1’23’’283 devant David MUSCAT (Ducati) qui fait son retour aux avant-postes avec un chrono en 1’23’’550 !

Sébastien SUCHET (Kawasaki) s’intercale en 6ème position en 1’’23’’941 et prive Axel MAURIN (Yamaha), 7ème en 1’24’’043, d’une deuxième ligne sur la grille de départ. Yani TODISCO (Ducati) se place juste derrière avec un chrono de 1’24’’152.

Du côté des challengers, la séance a été animée par trois protagonistes qui se tiennent en 6 dixièmes. La course de demain s’annonce intense mais pour l’heure, c’est bien Maxime BONNOT (BMW) qui signe le meilleur temps de la catégorie et le 9ème temps scratch en 1’24’’506. Gabriel PONS (Kawasaki), 1’24’’999, est 2ème juste devant  (Suzuki LMS), 1’25’’104. 

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 2 : QUEL FINISH POUR GUARNONI !

Les 3 meilleurs pilotes du matin se retrouvent tout de suite aux avant-postes avec Jérémy GUARNONI (Kawasaki Tech Solutions) en chef de file devant  (BMW Tecmas) et Erwan NIGON (Honda). Rapidement, la Direction de Course sort un drapeau rouge suite à une chute de ce dernier au niveau du « fer à cheval », le pilote Honda ne pourra faire mieux que 10ème… 

En fin de séance, un duel psychologique est lancé entre FORAY et GUARNONI. Alors que ce dernier patiente dans les stands et voit FORAY améliorer en 1’22’’856, « Guarno » reprend la piste et n’a pas le droit à l’erreur. Les secondes filent et le pensionnaire du Team Tech Solutions ne dispose que d’un seul tour pour améliorer… GUARNONI passe finalement la ligne de chronométrage dans son dernier tour en 1’22’’599 et prend la première place : de bon augure pour les courses de demain !

David MUSCAT (Ducati), en embuscade, prouve qu’il est en confiance et à l’aise sur ce circuit vallonné. Il confirme sa bonne prestation du matin et partira sur la première ligne en course 2 après avoir signé un chrono en 1’23’’136. Sébastien SUCHET s’illustre quant à lui à la 4ème place au guidon de sa Kawasaki en 1’23’’625.

Toujours dans le bon wagon, Matthieu LUSSIANA (BMW) complète un top 5 inédit en 1’23’’907. Belle prestation pour le pilote francilien Axel MAURIN (Yamaha), 1’24’’065, qui prendra le départ depuis la deuxième ligne sur la grille juste devant Yani TODISCO (Ducati) en 1’24’’77. Après une chute impressionnante aux essais libres, Morgan BERCHET (Yamaha) revient en force pour s’immiscer au 8ème rang avec un chrono de 1’24’’432.

En Superbike Challenger, nouveau tir groupé de Maxime BONNOT (BMW), 1’24’’366, Gabriel PONS (Kawaski), 1’24’’895, et  (Suzuki LMS), 1’24’’901. Les 3 pilotes prennent les mêmes places que le matin et les écarts restreints promettent des courses animées.  

 

SUPERSPORT – TROPHEE PIRELLI 600

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 1 : DELORENZO À LA SURPRISE GÉNÉRALE

Les pilotes s’élancent sur les chapeaux de roues et profitent des conditions parfaites pour attaquer, avec panache, les montées et les descentes du circuit de Lédenon.

Déjà très à l’aise lors des essais libres, le vainqueur des Coupes de France Promosport 2017, Guillaume POT (Yamaha) n’est pas venu en Supersport pour faire de la figuration ! Après 10 minutes d’exercice, il est le premier à passer sous la barre des 1’26’’ avec un temps significatif de 1’25’’500.

À la mi-séance Guillaume ANTIGA (Yamaha) inscrit une nouvelle référence en 1’25’’430. Il tient la pole jusque dans les dernières minutes mais c’est finalement Benoit DELORENZO (Yamaha) qui sort des stands et s’illustre dans la foulée par une série de tours rapides. La Yamaha n°59 attend la toute fin de séance pour s’adjuger la pole position en 1’25’’292 ! La première ligne de la grille de départ est complétée par ANTIGA et POT.

Enzo BOULOM (Yamaha) affiche un chrono en 1’25’’593, quatrième et dernier temps sous les 1’26’’. Maximilien BAU (Yamaha) accroche le top 5 en 1’26’’322 tandis que  (Suzuki), tente d’améliorer son temps dans les derniers tours. La Suzuki n°1 s’octroie finalement la 6ème place en 1’26’’616 juste devant Guillaume RAYMOND (Yamaha) en 1’26’’691. À noter,  (Yamaha) termine 8ème avec un chrono en 1’26’’760.

Côté Trophée Pirelli 600, Dylan MILLE (Yamaha) prend le meilleur sur ses adversaires en 1’26’’821. Le leader du classement provisoire, Gaëtan MATERN (Kawasaki), est 2ème avec un chrono en 1’26’’873. Un peu plus loin derrière, Joris INGIULLA (Yamaha), 1’27’’445, intègre le top 3.

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 2 : BOULOM EN FORME, DELORENZO CONFIRME

C’est parti pour 40 minutes d’essais chronométrés, très rapidement les esprits s’échauffent et les chronos s’améliorent. Après une bonne surprise matinale, Benoit DELORENZO (Yamaha) revient à la charge l’après-midi pour se positionner en tête du classement avec un chrono de 1’25’’292.

Après quelques minutes passés dans les stands, les hommes de tête reviennent en piste le couteau entre les dents. À mi-séance, Enzo BOULOM (Yamaha) est le premier et le dernier à faire tomber l’aiguille sous les 1’25’’, le paddock connait l’étendue du talent du pilote de la Yamaha n°25 qui signe un 1’24’’937 amélioré et remplacé en fin de séance par un superbe 1’24’’891. Derrière DELORENZO améliore son temps du matin mais doit se contenter de la 2ème place en 1’25’’079. 

Acteurs principaux de cette séance de qualification, Guillaume POT (Yamaha), 1’25’’559, se voit finalement reléguer en 4ème position au profit de Guillaume ANTIGA (Yamaha) qui affiche un 1’25’’218 pour venir arracher sa place sur la première ligne de la grille de départ. De son côté, Maximilien BAU (Yamaha) est 5ème avec un temps de 1’25’’612 avant de sortir dans le bac à gravier en tentant d’améliorer. À seulement 5 millièmes,  (Suzuki) améliore mais se retrouve une nouvelle fois sur la deuxième ligne de départ avec une 6ème place en 1’26’’005. 

En Trophée Pirelli 600, l’orgueil du leader provisoire Gaëtan MATERN (Kawasaki), 1’26’’745, prend le dessus sur Dylan MILLE (Yamaha) en 1’26’’823. Joris INGIULLA (Yamaha) réalise une bonne opération et se place au 3ème rang avec un chrono de 1’27’’888.

 

OBJECTIF GRAND PRIX – PRE MOTO3

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 1 : BOUDIN FAIT FORT, VIEILLARD S’AFFIRME 

À l’instar des essais libres, Alexis BOUDIN (Yamaha Beon) mène la danse et ne cesse d’améliorer ses temps au fil des tours. Il affole les pendules et signe la pole avec un remarquable 1’32’’230 loin devant ses concurrents !

Le deuxième chrono, 1’’35’’883, est à mettre au crédit de Line VIEILLARD (Yamaha). Belle performance de la pilote féminine sur ce circuit technique et exigent qui demande une condition physique parfaite. Le leader du championnat, Marceau LAPIERRE (Yamaha Beon) est 3ème, il signe un chrono en 1’36’’075. Marius HENRY (Honda) et Charles AUBRIE (Yamaha Over) complètent le top 5 avec des temps respectifs en 1’36’’547 et 1’36’’986. 

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 2 : BOUDIN ENCORE PLUS RAPIDE 

Seulement 5 minutes se sont écoulées et Alexis BOUDIN (Yamaha Beon) laisse parler les chevaux et affiche déjà un chrono de 1’32’’372 : ça promet pour la suite ! Concurrent sérieux pour le titre, Bartholomé PERRIN (Moriwaki) produit son effort après avoir connu des déboires le matin. Sur ce circuit atypique, BOUDIN est trop rapide pour les autres, il s’impose avec un chrono en 1’32’’144. PERRIN ne peut qu’accepter la domination et terminer second après avoir amélioré dans le dernier tour en 1’33’’649.

Bien plus rapide que la matin, Marceau LAPIERRE (Yamaha Beon) complète la 1ère ligne de la grille de départ en 1’34’’435. Dans le groupe de tête, Line VIEILLARD (Yamaha) répond présente à la 4ème place en 1’34’’939 pendant que Charles AUBRIE (Yamaha Over) complète le Top 5 avec un chrono de 1’36’’299 devant Lorentz LUCIANO (Yamaha Beon) en 1’36’’570.

 

SIDE-CAR 

COURSE 1 : LA PAIRE DELANNOY / ROUSSEAU LAISSE PARLER L’EXPÉRIENCE 

Malgré la pole position de DELANNOY / ROUSSEAU, c’est le leader du classement provisoire MOREAU / ARIFON qui vire en tête après le triple gauche juste devant l’équipage Champion en titre et le Side n°33 de LEGLISE / PAYNE. Très rapidement un trio de tête se forme et caracole en tête avec quelques longueurs d’avance sur le duo familial VINET et la paire LE BAIL / LEVEAU. 

Dans le 5ème tour, DELANNOY / ROUSSEAU choisit le moment opportun et porte une attaque fructueuse pour prendre la tête des opérations. MOREAU / ARIFON n’abdique pas et tente de suivre le rythme imposé par le Side n°1 mais dans les derniers tours, l’équipage LEGLISE / PAYNE suit l’initiative de DELANNOY / ROUSSEAU. LEGLISE / PAYNE monte sur la deuxième marche du podium et relègue MOREAU / ARIFON au 3ème rang.  

Seul à plus de 49 secondes du trio de tête, le duo familial VINET / VINET conserve sa 4ème place.

Les 600cc ne déméritent pas au classement scratch puisque l’équipage LE BAIL / LEVEAU complète le top 5 et remporte la catégorie juste devant GUIGNARD / POUX, 6ème au classement scratch. Derrière on retrouve LEGUEN / GAULARD qui a su contenir les assauts de la paire CARRE / DUPUIS pour monter sur le podium.

 

SUIVEZ LE CHAMPIONNAT DE FRANCE SUPERBIKE
 

Fsbk.fr, le site internet dédié au Championnat de France Superbike propose toujours de suivre en direct tout ce qui se passe durant le week-end, infos détaillées, photos, résultats, vidéos…



Pour cette saison 2018, la FFM diffusera chaque soir d’épreuve une vidéo des meilleurs moments de la journée sur la page facebook officielle fsbk et le site fsbk.fr.

D’autres rendez-vous viendront ponctuer le week-end au travers d’un dispositif spécifiquement axé sur les réseaux sociaux via Twitter : @FSBK_officiel, Facebook : fsbk , Youtube : ffmfbk et Instagram : fsbk 

 

CALENDRIER 2018

16–17/06 – LEDENON (30) – MC Ledenon
30/06–01/07 – MAGNY-COURS (58) – MC Nevers et Nièvre
14–15/07 – PAU ARNOS (64) – MC Pau Arnos
25–26/08 – CAROLE (93) – MC Motors Events
22–23/09 – ALBI (81) – MCC Albi

Article suivant
Superbike Lédenon : Promesse d'une étape animée

Article précédent

Superbike Lédenon : Promesse d'une étape animée

Article suivant

Spectacle et sensations sur le circuit valloné de Lédenon

Spectacle et sensations sur le circuit valloné de Lédenon

À propos de cet article

Séries FSBK
Événement Lédenon
Lieu Lédenon
Type d'article Résumé de qualifications