DTM
C
Anderstorp
31 juil.
Canceled
C
Lausitzring
14 août
Prochain événement dans
1 jour
WSBK
07 août
Événement terminé
C
Aragon I
28 août
Prochain événement dans
15 jours
WRC
04 sept.
Shakedown dans
22 jours
18 sept.
Prochain événement dans
36 jours
WEC
13 août
EL1 dans
22 Heures
:
33 Minutes
:
30 Secondes
C
Bahreïn
19 nov.
Prochain événement dans
98 jours
MotoGP Moto3
C
GP d'Autriche
14 août
Moto2
C
GP d'Autriche
14 août
IndyCar
08 août
Postponed
12 août
Événement en cours . . .
Formule E FIA F3
07 août
Événement terminé
C
Barcelone
14 août
Essais Libres dans
1 jour
FIA F2
07 août
Événement terminé
C
Barcelone
14 août
Essais Libres dans
1 jour
Formule 1 ELMS
19 juil.
Événement terminé
07 août
Événement terminé

C'était 2019 : ce qui vous a marqués cette année

partages
commentaires
C'était 2019 : ce qui vous a marqués cette année
Par :
3 janv. 2020 à 09:01

Il y a quelques jours, vous avez voté pour les moments ou les pilotes qui vous ont le plus marqués tout au long de l'année 2019. Voici les résultats issus des choix des lecteurs, permettant de poser un ultime regard sur le millésime passé en sports mécaniques.

Lire aussi :

Le moment fort de l'année

Simon Pagenaud remporte les 500 Miles d'Indianapolis 

32% des votes

Le vainqueur Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet

C'était le 26 mai 2019 : parti en pole position de la plus prestigieuse des courses sur ovales, Simon Pagenaud déroule une prestation d'anthologie et sans fausse note. À la clé, une victoire historique et le premier succès tricolore depuis plus d'un siècle sur cette mythique épreuve !

La surprise de l'année 

Peugeot annonce son retour en WEC et au Mans

28% des votes

L'Hypercar Peugeot Rebellion pour 2022

Le 13 novembre dernier, PSA prend tout le monde de court et annonce le grand retour de Peugeot en Endurance via la future réglementation Hypercar. Un comeback longtemps espéré mais auquel plus personne ne semblait vraiment croire. L'horizon est fixé à 2022 pour revoir le Lion limer le bitume en WEC et surtout ensuite aux 24 Heures du Mans. Nous serons alors dix ans après la fin du programme 908.

La révélation de l'année

Fabio Quartararo

69% des votes

Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT

Avec une majorité écrasante et incontestable, les lecteurs de Motorsport.com ont désigné le nouveau-venu français en MotoGP révélation de l'année 2019. Il faut dire que Fabio Quartararo a fait tout ce qu'il fallait pour ! Débutant dans la catégorie au sein d'une nouvelle équipe, il a explosé sur la scène mondiale et affiché une régularité grandissante aux avant-postes, flirtant plusieurs fois avec la victoire en affrontant Marc Márquez lors de certains duels épiques. Son bilan : la cinquième place du championnat, six pole positions et sept podiums !

La déception de l'année 

Les nombreuses erreurs commises par Ferrari

26% des votes

Charles Leclerc, Ferrari SF90

Au terme d'essais hivernaux studieux, Ferrari a débuté la saison 2019 avec une étiquette de favori finalement impossible à assumer. Surprise par la capacité de réaction quasi-immédiate de Mercedes à Melbourne, la Scuderia a ensuite payé le prix fort de la philosophie aéro choisie pour sa monoplace. Surtout, l'écurie italienne a multiplié les erreurs parfois invraisemblables, à l'image du raté en qualifications à Monaco avec Charles Leclerc, de certains choix stratégiques contestables, ou encore de problèmes de fiabilité trop récurrents à un tel niveau. 

L'émotion de l'année

La mort d'Anthoine Hubert et les hommages qui lui ont été rendus

64% des votes

Anthoine Hubert, ART Grand Prix

C'est une émotion que l'on aurait tant voulu ne jamais connaître. Le vote des lecteurs est à la hauteur du choc et de l'émotion qu'a entraîné la disparition accidentelle et brutale d'Anthoine Hubert, lors de la course de Formule 2 à Spa-Francorchamps, le 31 août 2019. Fauchant un grand espoir tricolore en pleine ascension, ce drame a rappelé à tous les risques pris par les pilotes en sports mécaniques et le défi permanent que constitue la sécurité.

Le comeback de l'année

Pierre Gasly monte sur le podium après sa rétrogradation de Red Bull

45% des votes

Pierre Gasly, Toro Rosso, deuxième, sur le podium

Promu chez Red Bull Racing, Pierre Gasly était voué à intégrer le cercle des meilleurs en 2019. Mais la première partie de saison du Français a tourné au cauchemar, dans un environnement sous haute pression et dans lequel aucun écart ne lui serait pardonné. Rétrogradé chez Toro Rosso après la trêve estivale, on pouvait craindre le pire pour la suite de sa carrière. Au contraire, il a relevé la tête de manière brillante, enchaînant les belles performances jusqu'à cette magnifique récompense au terme d'un Grand Prix du Brésil mouvementé : son premier podium en Formule 1 avec une deuxième place !

La lutte de l'année

Leclerc vs Hamilton à Monza

28% des votes

Charles Leclerc, Ferrari SF90 et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10

L'année 2019 a été riche en duels dans de nombreuses disciplines, mais celui qui a marqué en premier lieu les lecteurs de Motorsport.com demeure l'affrontement à couteaux tirés entre Charles Leclerc et Lewis Hamilton lors du Grand Prix d'Italie, le 8 septembre. Une semaine après sa première victoire en Formule 1, le Monégasque avait tenu tête au futur quintuple Champion du monde, prenant le parti d'une défense musclée notamment lors d'une tentative d'attaque du Britannique.

La polémique de l'année 

Consignes d'équipe et accrochages chez Ferrari

41% des votes

Sebastian Vettel, Ferrari SF90, devant Charles Leclerc, Ferrari SF90

La gestion épineuse des pilotes chez Ferrari est devenue un sujet majeur qui a fait l'actualité quasiment tout au long de la saison 2019. En remplaçant Kimi Räikkönen par Charles Leclerc, la Scuderia a dû s'employer à faire cohabiter un jeune pilote affamé avec un Sebastian Vettel jusque-là bien installé en leader de l'écurie. Très tôt dans la saison, si ce n'est même avant son coup d'envoi, le sujet des consignes est arrivé sur la table, non sans un certain flou artistique dans la communication de Mattia Binotto, pour ne pas parler de maladresse. Les messages radio ont fait l'actualité plus souvent qu'à leur tour, et l'accrochage entre Vettel et Leclerc à Interlagos a illustré le malaise, en plus d'être historique puisqu'il s'agissait tout simplement d'une première... 

L'année 2019 se termine, alors champagne !

Article précédent

L'année 2019 se termine, alors champagne !

Article suivant

Zak Brown admet des erreurs "stupides" à l'Indy 500

Zak Brown admet des erreurs "stupides" à l'Indy 500
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , FIA F2 , IndyCar , 24 Heures du Mans , General , MotoGP , WEC
Auteur Basile Davoine