Disparition du patron historique de l'équipe Schnitzer BMW

partages
commentaires
Disparition du patron historique de l'équipe Schnitzer BMW
Par :
25 janv. 2019 à 18:36

Le patron de l'équipe Schnitzer BMW, Charly Lamm, est mort à l'âge de 63 ans.

La mort de l'Allemand survient deux mois après son retrait de l'équipe familiale avec laquelle il a rencontré de nombreux succès en voitures de tourisme ainsi que dans diverses catégories d'Endurance avec BMW, et ce sur une période qui s'est étendue sur pas moins de cinq décennies.

Charly Lamm a été l'artisan de ces succès en tant que team manager de l'équipe Schnitzer, bien qu'il ait été trop modeste pour l'admettre. Il a transformé l'équipe lancée par ses demi-frères, Josef et Herbert Schnitzer, en une des plus victorieuses de l'Histoire, portant une attention sur les détails qui en faisait sa marque de fabrique.

Lire aussi :

L'équipe Schnitzer, avec Lamm à sa tête, a remporté à rois reprises avec BMW dans les années 80 le Championnat européen de voitures de tourisme, alors connu sous le nom de ETC, avant de rencontrer le succès en DTM ainsi qu'en Italie à la charnière des années 80 et 90. La structure a poursuivi sur son chemin en tourisme, s'adjugeant le Championnat britannique de voitures de tourisme en 1993 avec Jo Winkelhock, avant de s'imposer dans les catégories japonaise et allemande.

Lorsque BMW a lancé Schnitzer dans l'arène de l'Endurance, l'équipe a remporté l'édition 1999 des 24 Heures du Mans avec le prototype V12 LMR, un succès considéré par Lamm comme le couronnement de sa carrière. Un titre en American Le Mans Series a suivi, avec la BMW M3 GTR en 2001, avant que l'équipe menée par Lamm ne s'affirme en WTCC puis décroche le titre en DTM pour BMW, lors de son retour dans la catégorie en 2012.

Une dernière victoire à Macau

Pour sa dernière épreuve avant son départ de l'équipe, Lamm n'aurait pu espérer mieux qu'une victoire lors de la GT World Cup à Macau, en novembre dernier, pour ce qui constituait son 14e succès avec la structure.

Lamm a commencé à travailler avec Schnitzer alors qu'il était encore à l'école – et c'est lui qui a orchestré le titre de Harald Ertl en catégorie DRM en 1978, alors qu'il n'était encore qu'un étudiant – avant de devenir le team manager à temps plein de Schnitzer en 1981.

L'an dernier, il avait pris la décision de se retirer de ce rôle pour poursuivre, selon ses dires, "une vie plus calme".

"La course automobile, c'est comme une drogue", avait expliqué Lamm l'an dernier à Macau après sa dernière victoire. "J'ai attrapé le virus en 1971, quand je donnais un coup de main à l'équipe Schnitzer, et que j'étais encore à l'école."

Charly Lamm avec Jens Marquardt, le directeur de BMW Motorsport

Charly Lamm avec Jens Marquardt, le directeur de BMW Motorsport

Article suivant
Vettel : Schumacher serait fier de voir Mick courir

Article précédent

Vettel : Schumacher serait fier de voir Mick courir

Article suivant

Riccardo Parino, Philip Morris : "Nous suivons l'évolution de la Formule E et de la MotoE..."

Riccardo Parino, Philip Morris : "Nous suivons l'évolution de la Formule E et de la MotoE..."
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries General
Auteur Gary Watkins
Be first to get
breaking news