DTM
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
22 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
22 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
1 jour
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
57 jours
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
7 jours
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
22 jours

Nations Cup - Les Nordiques terrassent Vettel et Schumacher !

partages
commentaires
Nations Cup - Les Nordiques terrassent Vettel et Schumacher !
Par :
19 janv. 2019 à 22:04

Le Team Nordique, composé de Tom Kristensen et Johan Kristoffersson, a battu le Team Allemagne, de Sebastian Vettel et Mick Schumacher au terme d'un duel serré en finale de la Nations Cup lors de la Race of Champions.

La Nations Cup a d'abord débuté par une phase de poules. Le principe des groupes est simple : termine première l'équipe ayant le plus de victoires ; en cas d'égalité, c'est l'équipe qui a signé le meilleur temps qui est classé devant l'autre.

Groupe A

L'affrontement inaugural de la journée opposait deux pilotes de Formule 1 puisque l'Allemagne de Sebastian Vettel était opposée à la France de Pierre Gasly. Cette première joute n'a pas tourné en faveur des Tricolores puisque le pilote Red Bull a franchi la ligne avec trois dixièmes de retard, dans la KTM X-Bow. Loïc Duval et Mick Schumacher ont ensuite lutté dans l'Ariel Atom, encore une fois à l'avantage de l'Allemagne, inscrivant une seconde victoire en autant de courses.

Le second match était très particulier puisqu'il opposait la Team Mexique à l'équipe Infinitum 100% mexicaine. Esteban Gutiérrez l'emportait d'abord face à Memo Rojas. Par la suite, l'équipier de l'ancien pilote Sauber dans la Team Mexique, Patricio O'Ward, prenait la mesure de Benito Guerra, permettant donc aux locaux de compter eux aussi deux succès en deux courses.

Dans le troisième match, Vettel l'emportait face à Rojas au volant d'une voiture de Rallycross tandis qu'aux commandes de l'Ariel Atom, Guerra infligeait sa première défaite à l'Allemagne en battant Schumacher.

Lire aussi :

La France entamait très mal son second duel face au Team Mexique puisque Gasly perdait la course pour quelques centièmes face à Gutiérrez, au volant de voitures de Rallycross. Duval mettait finalement fin à la disette française en battant O'Ward.

Gasly avait l'occasion de se remettre rapidement d'aplomb en s'offrant la victoire face à Rojas au volant de la Vuhl 05. Duval devait alors l'emporter dans le buggy pour maintenir les espoirs de la France, ce qui n'a pas été le cas, avec un déficit de trois petits dixièmes face à Guerra. 

L'Allemagne et le Mexique assurés de passer en demi-finales, Gutiérrez et Vettel s'affrontaient au volant de Vuhl, pour une victoire de l'Allemagne. Alors qu'il se préparait à en découdre dans les buggys pour clôturer les duels de ce groupe, Schumacher est descendu du sien, se plaignant d'un problème à l'arrière. Ce sont donc finalement avec les KTM X-Bow qui ont servi et O'Ward qui a gagné. Les Mexicains ont donc égalisé mais fini seconds du groupe, leur meilleur temps étant inférieur à celui des Allemands.

Équipe Victoires
Germany Allemagne 4 (1er au temps)
Mexico Mexique 4
France France 2
Mexico Infinitum 2

Groupe B

Lucas Di Grassi rencontrait Daniel Suarez pour le premier match, entre Brésil et le team Telcel Mexico, qui tournait à l'avantage du pilote auriverde, assez facilement. Suivaient ensuite Helio Castroneves et Ruben Garcia Jr., sur des buggys, et cette fois c'est le Mexicain qui triomphait, de peu. De trop peu en fait pour effacer la pénalité dont il allait écoper pour avoir touché les barrières dans un virage.

Entrée en lice, dans le second match, de l'équipe des simracers. L'Italien Enzo Bonito, Champion eROC 2017, se retrouvait face à un adversaire de taille, en la personne de Di Grassi. Et pourtant, c'est bien Bonito qui s'imposait, assez largement. Dans l'autre match, Castroneves prenait lui tranquillement la mesure de James Baldwin.

Dans le troisième match, entre Telcel Mexico et le Sim Racing All Stars, Suarez gagnait contre Bonito mais Baldwin s'offrait Garcia Jr. Insuffisant pour battre le Brésil, qualifié pour les demies avec trois succès.

Équipe Victoires
Brazil Brésil 3
Sim Racing All Stars 2
Mexico Telcel Mexico 1

Groupe C

Le Team Nordique se mesurait d'abord à la Grande-Bretagne, avec une bataille d'expérience entre Tom Kristensen et David Coulthard, au volant d'étonnants Stadium Super Trucks. Sur ce circuit sinueux et asphalté, ces véhicules plutôt faits pour des circuits de terre et bosselés passent les virages sur trois roues et sont difficiles à manier. À ce petit jeu, le Danois se fait piéger et part à la faute, offrant la victoire sur un boulevard à l'Écossais, qui a pourtant déplacé moult barrières. Dans l'autre manche, Johan Kristoffersson signait la revanche des Nordiques face à Andy Priaulx.

Les États-Unis affrontaient ensuite la paire suédo-danoise. Le premier duel tournait à l'avantage de Kristensen après une erreur coûteuse de Josef Newgarden. Quant à Kristoffersson, il s'imposait face à un Ryan Hunter-Reay visiblement sur des œufs. 

Dans un duel anglo-saxon qui pouvait permettre à la Grande-Bretagne de revenir à égalité avec les Nordiques, Coulthard a pris le meilleur sur Newgarden avec les Vuhl, alors qu'avec les Super Trucks, Priaulx a rapidement commis une faute, permettant à Hunter-Reay de l'emporter sans coup férir.

Équipe  Victoires
DenmarkSweden Nordique 3
United Kingdom Grande-Bretagne 2
United States USA 1

Demi-finales

Le Brésil affrontait l'Allemagne dans la première demi-finale. Précisément, Vettel s'offrait une première victoire assez aisée face à un Di Grassi en difficulté dans la dernière section du circuit, le tout avec l'Ariel Atom. Au volant de la RX Supercar Lite, Schumacher a facilement effacé Castroneves, envoyant donc le Team Allemagne en finale, pour le plus grand plaisir du quadruple Champion du monde de F1, très expressif en bord de piste. 

Lire aussi :

Le Team Nordique se retrouvait confronté aux locaux du Team Mexique. Gutiérrez et Kristensen se livraient une belle bataille avec les Ariel Atom, à l'avantage du vétéran danois. Les Supercar Lite revenaient dans la danse, pour le duel entre O'Ward et Kristoffersson, l'un des plus serrés de la soirée (malgré la prédilection du second pour ces voitures) puisque les deux hommes étaient séparés sur la ligne d'un petit dixième, à l'avantage du Suédois, permettant au team Nordique de rejoindre l'Allemagne en finale.

Germany Allemagne 2-0 Brazil Brésil
Mexico Mexique 0-2 DenmarkSweden Nordique

Finale

Premier match de choix pour cette finale avec un affrontement entre Kristensen et Vettel. Au volant des RX Supercar Lite, l'Allemand a pris le meilleur lors de la première manche de peu, même si le Danois a touché les barrières à l'intérieur du dernier virage. Lors de la seconde manche de leur affrontement, Vettel a semblé plus emprunté, a même touché un mur, Kristensen s'imposant alors relativement facilement pour revenir à égalité. Il a donc fallu les départager sur une manche décisive. Manche décisive qui s'est disputée avec les voitures de remplacement, toujours des RX Lite, puisque visiblement un problème a été signalé du côté de Vettel. Ce dernier duel est serré mais c'est Kristensen composta sa victoire, pour trois dixièmes

Le match entre Schumacher et Kristoffersson commence par une manche très serrée, avec seulement deux centièmes à l'avantage de l'Allemand. La manche 2 est remportée plus facilement par Schumacher.

C'est donc un duel entre Kristensen et Schumacher qui doit décider du sort de cette Nations Cup. La KTM X-Box est l'arme pour cette épreuve. Le Danois l'emporte pour cinq dixièmes dans la première manche avant de répéter sa belle course dans le second duel, offrant donc la victoire finale au Team Nordique !

Germany S. Vettel 1-2 Denmark T. Kristensen
Germany M. Schumacher 2-0 Sweden J. Kristoffersson
MANCHE FINALE
Germany M. Schumacher 0-2 Denmark T. Kristensen
Article suivant
Gasly a dû "négocier" sa participation à la ROC avec Red Bull

Article précédent

Gasly a dû "négocier" sa participation à la ROC avec Red Bull

Article suivant

Photos - Samedi à la Race of Champions

Photos - Samedi à la Race of Champions
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries General
Événement Race of Champions
Auteur Fabien Gaillard