Pourquoi Cupra, sacré en Pure ETCR, a choisi le sport auto électrique

La dynamique du sport automobile électrique s'est accélérée en 2021 avec la création du championnat de voitures de tourisme Pure ETCR et de la catégorie tout-terrain Extreme E.

Pourquoi Cupra, sacré en Pure ETCR, a choisi le sport auto électrique

Les deux championnats 100% électriques ont reçu un soutien appuyé de Cupra, la marque haute performance de SEAT, qui veut être à l'avant-garde d'une transition vers des formes plus durables et innovantes de sport automobile.

Cupra Racing a remporté les championnats inauguraux chez les pilotes et les constructeurs en Pure ETCR et a également été le premier constructeur automobile à s'engager en Extreme E, plateforme utilisée pour promouvoir le Tavascan, son concept de SUV électrique. 

L'importance croissante accordée à la propulsion électrique en sport automobile – parallèlement aux programmes existants dans les compétitions traditionnelles de voitures de tourisme – convient parfaitement au constructeur espagnol.

"Cupra est une marque née au XXIe siècle, nous avons donc des valeurs très progressistes", avance Xavi Serra, directeur de la compétition. "L'électrification en est une. D'un autre coté, le sport automobile est l'un des piliers de Cupra donc le sport automobile électrique correspond parfaitement à la marque."

Pour Cupra, la transition vers des groupes propulseurs alternatifs en sport automobile a commencé avec l'e-Racer, la première voiture de tourisme au monde entièrement électrique. 

Présentée au Salon de Genève en 2018, il s'agissait d'un prototype pour toutes les voitures qui allaient courir en Pure ETCR, discipline proposant un format innovant de courses courtes et intenses. Le procédé est identique à celui qui a fait de la SEAT Leon Supercopa l'une des bases pour la catégorie TCR au niveau international des compétitions de tourisme en 2015. 

L'e-Racer a évolué pour devenir la monture qui a mené Mattias Ekström et Mikel Azcona à la victoire lors de trois des cinq manches du Pure ETCR en 2021, Ekström décrochant également le titre pilotes. 

D'une puissance de 500 kW (670 ch), l'e-Racer peut générer un couple de 960 Nm grâce à ses quatre moteurs électriques, soit bien supérieur à celui que délivre un moteur à combustion interne conventionnel. 

Cela permet de disposer d'une accélération impressionnante, en dépit du poids supplémentaire des batteries, en passant de 0 à 100 km/h en seulement 3,2 secondes et en pouvant atteindre une vitesse maximale de 270 km/h. 

Pour le vice-président exécutif de la recherche et du développement chez Cupra, le Dr Werner Tietz, de tels chiffres couplés aux succès en piste de la marque justifient parfaitement l'approche adoptée. 

"Notre victoire en Pure ETCR nous permet de démontrer au monde entier que cette technologie électrique peut offrir des voitures de course compétitives et passionnantes, tout en nous permettant de continuer à apprendre et à développer des technologies que nous verrons à l'avenir sur les voitures de route."

partages
commentaires
Pourquoi l’Arabie Saoudite investit autant dans le sport automobile
Article précédent

Pourquoi l’Arabie Saoudite investit autant dans le sport automobile

Article suivant

Vettel et Schumacher à la Race of Champions 2022

Vettel et Schumacher à la Race of Champions 2022
Charger les commentaires