Wehrlein s'accroche avec Massa et part en tonneau !

partages
commentaires
Wehrlein s'accroche avec Massa et part en tonneau !
Charles Bradley
Par : Charles Bradley
21 janv. 2017 à 22:04

La Course des Champions, qui a lieu ce samedi à Miami, a commencé sur les chapeaux de roue avec un spectaculaire accrochage entre Pascal Wehrlein et Felipe Massa lors de la phase de poules.

Accrochage de Pascal Wehrlein avec Felipe Massa au volant de la Polaris Slingshot SLR
Accrochage de Pascal Wehrlein avec Felipe Massa au volant de la Polaris Slingshot SLR
Accrochage de Pascal Wehrlein avec Felipe Massa au volant de la Polaris Slingshot SLR
Accrochage de Pascal Wehrlein avec Felipe Massa au volant de la Polaris Slingshot SLR
Accrochage de Pascal Wehrlein avec Felipe Massa au volant de la Polaris Slingshot SLR
Accrochage de Pascal Wehrlein avec Felipe Massa au volant de la Polaris Slingshot SLR
Accrochage de Pascal Wehrlein avec Felipe Massa au volant de la Polaris Slingshot SLR

Wehrlein et Massa s'affrontaient au volant d'une Polaris Slingshot, véhicule singulier à trois roues, et le Brésilien l'a emporté pour une fraction de seconde.

Wehrlein a toutefois accroché le mur de Tecpro dans la dernière ligne droite et a viré en direction de la voie occupée par Massa, décollant sur la roue avant gauche de ce dernier avant d'effectuer un tonneau.

"J'ai touché Felipe au bout de la ligne droite et j'ai roulé sur son pneu je pense, c'est pourquoi nous sommes partis en tonneau", commentait un Pascal Wehrlein qui paraissait quelque peu bouleversé. "Mais le principal, c'est que nous allions bien tous les deux, tout le monde va bien. C'était vraiment un choc."

"J'ai d'abord heurté la barrière avec l'avant droit, et cela m'a propulsé sur Felipe... J'ai probablement trop regardé Felipe et c'est pour ça que j'ai heurté la barrière."

Lorsqu'il lui a été demandé s'il était secoué, l'Allemand a répondu : "Non, je ne suis pas secoué, la vitesse n'est pas très élevée. En fin de compte, c'est quand même un choc, mais mon passager et moi allons bien et c'est le principal."

Felipe Massa, quant à lui, était sans surprise perplexe quant à l'incident.

"Je ne sais pas, nous venions de finir la course, il fallait aller tout droit et j'étais sur ma ligne. Peut-être que quelque chose a cassé sur sa voiture, parce qu'il a viré de mon côté. Il a rebondi violemment, c'était un gros accident ! J'avais peur qu'il, ou son passager, soit blessé. Quel crash !" conclut le pilote Williams.

 

Prochain article General
Juan Pablo Montoya remporte la ROC pour ses débuts !

Previous article

Juan Pablo Montoya remporte la ROC pour ses débuts !

Next article

Benoît Tréluyer, de glace et de feu, en auto comme à moto  

Benoît Tréluyer, de glace et de feu, en auto comme à moto  

À propos de cet article

Séries General
Événement Race of Champions
Lieu
Pilotes Felipe Massa , Pascal Wehrlein
Auteur Charles Bradley
Type d'article Actualités