DTM
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
22 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
2 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
58 jours
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
8 jours
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
ELMS
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
23 jours

Speed "ravi et soulagé" après son troisième titre

partages
commentaires
Speed "ravi et soulagé" après son troisième titre
Par :
17 oct. 2017 à 10:08

Scott Speed a conquis dimanche soir, à Los Angeles, une troisième couronne consécutive dans le Global Rallycross Championship américain, avec l'équipe Andretti et Volkswagen qui a été titré cette année des deux côtés de l'Atlantique.

Podium : le vainqueur Scott Speed, Volkswagen, le deuxième Tanner Foust, Volkswagen
Scott Speed, Volkswagen
Podium : le deuxième Scott Speed, Volkswagen
Tanner Foust, Volkswagen, Scott Speed, Volkswagen
Scott Speed, Volkswagen
Scott Speed, Volkswagen
Tanner Foust, Volkswagen
Tanner Foust, Volkswagen
Steve Arpin, Ford
Sebastian Eriksson, Honda

Après y avoir fait ses débuts en 2013, l'ancien pilote Toro Rosso en Formule 1 dispute l'intégralité des manches du GRC, le pendant américain du World RX de la FIA, depuis 2014 avec l'équipe de Michael Andretti également engagée en IndyCar. Dans un premier temps au volant d'une Polo, c'est avec une Beetle préparée en collaboration avec les ateliers de Volkswagen Motorsport, à Hanovre, que le Californien touche-à-tout (qui s'est essayé notamment à la NASCAR et la Formule E) a été couronné pour la troisième année consécutive, dimanche à Los Angeles.

Quatre fois vainqueur en finale cette saison, Speed abordait le 12e et dernier rendez-vous du calendrier avec une avance confortable de 30 points sur son équipier Tanner Foust, lui-même titré sur une Ford de l'équipe Olsbergs MSE en 2011 et 2012 – les deux premières années du championnat. Deuxième derrière ce même Foust à l'issue des manches qualificatives, il a remporté, comme lui, sa demi-finale et terminé deuxième, derrière lui, de la finale pour s'assurer la victoire au championnat avec une marge de 19 unités.

"Je suis évidemment ravi et soulagé ! Durant la semaine précédant cette dernière manche, je me suis surpris moi-même à me demander sans cesse ce qui pourrait encore m'arriver avec une telle avance", a déclaré Speed après son triomphe. "Maintenant, je l'ai fait – et je salue tous ceux qui ont travaillé sur ce projet. C'est un fantastique succès d'équipe."

Quatre deuxièmes places

Volkswagen Motorsport est désormais la référence incontestée de la discipline, après avoir également dominé le Championnat du monde en 2017 avec Johan Kristoffersson et l'équipe PSRX Volkswagen Sweden, née de l'association avec la structure de Petter Solberg. Dominateur en Amérique du Nord depuis trois saisons, en partenariat avec Andretti Autosport, le bras armé du constructeur allemand en compétition a remporté neuf des 12 finales de la saison sur huit circuits différents, n'en laissant que deux au pilote canadien Steve Arpin, sur une Ford Fiesta privée, et une à Sebastian Eriksson, l'un des Suédois du team Olsbergs qui aligne des Honda Coupe Civic.

Foust a obtenu cinq de ces neuf succès, soit un de plus que Speed, mais la grande régularité de ce dernier, avec en particulier quatre deuxièmes places, lui a permis de faire la différence.

Cinq fois vainqueur et d'ores et déjà titré dans la catégorie RX Lites, l'équivalent du RX2 en World RX, Cyril Raymond a été éliminé après un accrochage au tout début de la finale à Los Angeles, des dégâts trop importants sur sa voiture empêchant le Varois d'Olsbergs de prendre le deuxième départ.

 
Article suivant
Deux titres en deux week-ends pour Cyril Raymond

Article précédent

Deux titres en deux week-ends pour Cyril Raymond

Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Global Rallycross
Événement Los Angeles
Pilotes Scott Speed , Tanner Foust
Équipes Andretti Autosport , Volkswagen Motorsport
Auteur Jean-Philippe Vennin