Scott Speed, nouveau roi des X Games!

Contrairement à Nelson Piquet Jr. qui a logiquement fait l’impasse sur les X Games ce week-end pour courir en Formule E, Scott Speed, qui dispute comme lui l’intégralité du Global Rallycross Championship aux États-Unis (ils ont d’ailleurs terminé 2e et 3e de la première manche de la saison en Floride, Speed devant Piquet) et avait disputé les quatre courses précédentes du championnat de monoplaces électriques, a choisi de se rendre à Austin, Texas.

Au final, aucun des deux ex-pilotes de F1 n’a eu à regretter son choix : si Piquet a remporté la manche russe de Formule E et accru son avance au championnat, Speed a obtenu sa troisième médaille d’or aux X Games, la deuxième consécutive à Austin.

Les favoris du public rapidement éliminés

Disputés hors championnat, les “Jeux eXtrêmes” n’en sont pas moins l’épreuve phare de la saison. Ils furent d’ailleurs à l’origine de la création du GRC au début des années 2010, après l’intronisation du rallycross dans leur programme. Les meilleurs spécialistes américains de la discipline continuent de s’y retrouver une fois par an – mais pas seulement : Sébastien Loeb était venu y décrocher un titre de prestige en 2013, sur une Citroën DS3 bien sûr.

Au volant de sa VW Beetle d’Andretti Rallycross (laquelle succède à la Polo des deux dernières années), Scott Speed s’est d’abord qualifié en pole puis a gagné sa manche qualificative, obtenant directement son billet pour la finale. Sebastian Eriksson et Andreas Bakkerud (vu habituellement en World Rallycross et remplaçant de Piquet à Austin) ont fait de même sur leurs Ford Fiesta.

Tanner Foust (équipier de Speed et trois fois vainqueur également) est quant à lui passé par la manche de repêchage pour le rejoindre, tout comme deux autres pilotes Ford : Steve Arpin et Brian Deegan. À noter que les têtes d'affiche Travis Pastrana et Ken Block ont toutes deux été éliminés dès le premier tour.

“Ma plus belle médaille, et de loin!”

Eriksson s’est élancé en tête lors de la finale mais Speed est vite revenu sur lui pour le passer avec autorité. Victime d’une crevaison, le jeune Suédois s’est aussi incliné face à la première Fiesta du Chip Ganassi Racing, avec Arpin au volant, mais a résisté jusqu’au bout à Deegan sur la seconde.

Nous étions sur le plan D. Les plans, A, B et C sont tous tombés à l’eau dès le premier tour!” a rigolé l’ancien pilote Toro Rosso. “Mais quelle course! C’est, de loin, la plus belle de mes médailles. La première avait été géniale, pour mes premiers X Games et sur un dépassement au dernier tour, mais je suis sûr que les images de caméra embarquée de cette année sont bien plus excitantes!”

L’air de rien, Scott Speed, vainqueur de trois manches du GRC et vice-champion en 2014, est en train de s’affirmer comme l’un des meilleurs spécialistes de la discipline. À quand une confrontation avec le champion du monde de la spécialité, un certain Petter Solberg?

Rallycross - X Games 2015 - Classement de la finale

Pos.PiloteÉquipeVoiture
1 41 Scott Speed Andretti Rallycross Volkswagen Beetle
2 00 Steve Arpin Chip Ganassi Racing Ford Fiesta ST
3 93 Sebastian Eriksson Olsbergs MSE Ford Fiesta ST
4 38 Brian Deegan Chip Ganassi Racing Ford Fiesta ST
5 34 Tanner Foust Andretti Rallycross Volkswagen Beetle
6 07 Andreas Bakkerud SH Racing Rallycross Ford Fiesta ST

 

 

A propos de cet article
Séries Global Rallycross
Pilotes Scott Speed
Type d'article Résumé de course