ART : Être affilié à une écurie de F1 est défavorable

partages
commentaires
ART : Être affilié à une écurie de F1 est défavorable
30 mai 2017 à 06:29

Nombreux sont les pilotes affiliés à une écurie de Formule 1 en formules de promotion, mais est-ce réellement un avantage pour eux ?

Le GP3 Series est parfaitement représentatif de cette tendance, avec la présence de huit protégés de constructeurs ou de motoristes de Formule 1 sur les 19 pilotes du championnat.

PiloteÂgeTeam (GP3)Team (F1)Temps forts
 Jack Aitken 21 ans ART GP Renault

1er Eurocup FR2.0 2015

1er FR2.0 Alps 2015

 Nirei Fukuzumi 20 ans ART GP Honda

1er F4 Japon 2014

7e GP3 2016

 George Russell 19 ans ART GP Mercedes

1er BRDC F4 2014

3e F3 Europe 2016

 Niko Kari 17 ans Arden Red Bull

1er SMP F4 2015

10e F3 Europe 2016

 Giuliano Alesi 17 ans Trident Ferrari

4e F4 France 2015

22e GP3 2016

 Santino Ferrucci 18 ans DAMS Haas

11e F3 Europe 2015

12e GP3 2016

 Tatiana Calderón 24 ans DAMS  Sauber 

15e F3 Europe 2014

21e GP3 2016

 Arjun Maini 19 ans  Jenzer  Haas 

18e F3 Europe 2015

10e GP3 2016*

* Campagne partielle

Rares sont ceux qui auront l'occasion de prendre le volant d'une Formule 1 dans ce contexte. Le rôle de pilote de développement et la présence dans une académie ont pour priorité la familiarisation des jeunes loups avec l'environnement de la catégorie reine et, bien souvent, du roulage dans le simulateur, puisque les essais de F1 sont très limités par la réglementation.

Pour ceux qui touchent leur rêve du doigt en intégrant une écurie au sommet du sport automobile, cette opportunité peut en réalité représenter une distraction. C'est ce qu'explique Sébastien Philippe, team manager chez ART Grand Prix – équipe qui aligne trois juniors en Aitken, Fukuzumi et Russell, ainsi que Nobuharu Matsushita en Formule 2.

"Cela n'aide jamais, pour être honnête", déclare Philippe pour Motorsport.com. "J'ai désormais une grande expérience des pilotes qui ont des accords F1 – Jack a le sien avec Renault, George avec Mercedes, j'ai aussi Fukuzumi avec Honda et par le passé, j'ai eu Leclerc avec Ferrari."

"Je pense que c'est très difficile à gérer dans leur esprit. Comme nous le savons tous, leur rêve est d'être en F1, et parfois, quand on en est très proche ainsi, cela peut être difficile de rester concentré sur le principal, c'est-à-dire le GP3 cette année pour eux. C'est dur de s'assurer que leur priorité soit de remporter le titre quand ils ont aussi du travail en F1. Je pense que ça peut jouer davantage en leur défaveur qu'en leur faveur."

Jack Aitken, ART Grand Prix, Nirei Fukuzumi, ART Grand Prix, George Russell, ART Grand Prix
Les pilotes ART Grand Prix : Nirei Fukuzumi (Honda), George Russell (Mercedes) et Jack Aitken (Renault)

Sur les traces de Hamilton, Hülkenberg, Vandoorne...

ART a néanmoins rencontré du succès avec de nombreux pilotes affiliés à des écuries de Formule 1 par le passé. Lewis Hamilton et Stoffel Vandoorne étaient déjà dans le giron de McLaren depuis des années quand ils ont remporté le titre GP2, tout comme Nico Hülkenberg chez Williams.

À l'échelon inférieur, Esteban Gutiérrez et Valtteri Bottas ont été couronnés avec ART alors qu'ils étaient liés à Sauber et à Williams, tout comme Charles Leclerc, membre de la Ferrari Driver Academy. Philippe ne cache toutefois pas qu'il a fallu assurer que le Monégasque reste concentré sur sa campagne en GP3 malgré plusieurs essais en Formule 1 avec la Scuderia mais aussi Haas.

"C'était beaucoup de travail de le dire à Charles, et il a fait un travail parfait, car nous avons eu beaucoup de discussions pour assurer qu'il restait concentré sur le GP3. Son objectif d'atteindre la F1 ne pouvait passer que par un titre en GP3, donc je lui ai beaucoup parlé et je vais faire pareil avec les autres", conclut le Français.

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

Stoffel Vandoorne, ART Grand Prix
Stoffel Vandoorne, Champion GP2 2015 avec une ART aux couleurs de McLaren
Prochain article GP3
ART signe un triplé au Hungaroring

Previous article

ART signe un triplé au Hungaroring

Next article

Andreas Jenzer : "Nous voulons être à nouveau au top au plus vite"

Andreas Jenzer : "Nous voulons être à nouveau au top au plus vite"

À propos de cet article

Séries GP3
Équipes ART Grand Prix
Type d'article Actualités