Écarté de la FIA F3, Motopark dénonce une décision "incompréhensible"

partages
commentaires
Écarté de la FIA F3, Motopark dénonce une décision
Par : Benjamin Vinel
19 oct. 2018 à 19:00

L'écurie allemande Motopark n'a pas été sélectionnée pour participer au championnat de FIA F3 la saison prochaine, et la pilule est manifestement dure à avaler.

Le GP3 sera rebaptisé FIA F3 en 2019 afin de créer une échelle claire de la F3 à la F1 sur les week-ends de Grands Prix, mais avec dix équipes au total, certains allaient forcément être déçus.

Gérée par Bruno Michel, actuel PDG de la Formule 2 et du GP3, la FIA F3 a sélectionné cinq écuries de GP3 et trois de F3 Europe, mais aussi HWA et Charouz Racing System, dans une liste que Motorsport.com s'est procurée mais qui n'est pas encore officialisée.

Lire aussi :

Motopark a beau avoir engagé pas moins de six monoplaces à temps plein lors de la saison 2018 de F3 Europe, l'équipe n'en fait pas partie. La structure allemande a pourtant mené Dan Ticktum à la victoire au Grand Prix de Macao 2017 et à la deuxième place du championnat cette saison, le rookie Jüri Vips finissant quatrième au classement général. C'est également Motopark qui gérait l'écurie Russian Time lors de la saison 2013 de GP2, avec le titre des équipes à la clé.

"Je dirais qu'après Prema, nous serions la deuxième équipe en F3, et je ne sais pas sur quels critères les autres ont été choisis plutôt que nous, aucune raison ne m'a été donnée", déplore Timo Rumpfkeil, directeur d'équipe, à notre micro. "C'est difficile à suivre – en fait, c'est incompréhensible."

"Cela fait dix ans que nous sommes en F3, et nous en sommes partie intégrante. Qu'on ne nous demande pas d'y participer est donc une décision étrange."

Il paraît peu probable que Motopark assume le rôle de réserviste en cas de désistement : "Puisque Bruno [Michel] ne répond à aucun de mes appels, je présume que ce n'est pas le cas", ajoute Rumpfkeil.

Van Amersfoort serait "très déçu"

Jonathan Aberdein, Motopark Dallara F317 - Volkswagen, Keyvan Andres, Van Amersfoort Racing Dallara F317 - Mercedes-Benz
Artem Petrov, Van Amersfoort Racing Dallara F317 - Mercedes-Benz

Du côté de Van Amersfoort Racing, qui a participé à toutes les saisons de F3 Europe en remportant de nombreuses courses avec Max Verstappen et Charles Leclerc, la déception est également présente.

"Nous n'avons pas été officiellement informés que nous étions définitivement écartés", déclare toutefois le PDG Rob Niessink. "Pour des raisons évidentes, nous serions très déçus de ne pas être impliqués, d'autant que nous avons été loyaux à tous les programmes de F3 pendant de nombreuses années consécutives et avons eu beaucoup de succès avec de grands noms désormais présents en F1."

"Nous ne nous attendions pas à ne pas être impliqués, car cela fait très longtemps que nous sommes dans l'environnement de la F3. Mais si l'on nous donnait l'opportunité de participer, dirions-nous oui ? Bien sûr."

Arden, absent volontaire

Sacha Fenestraz, Arden International

Sacha Fenestraz, Arden International

Photo de: GP3 Series Media Service

Joey Mawson, Arden International

Joey Mawson, Arden International

Photo de: GP3 Series Media Service

Quant à l'écurie Arden, seule structure déjà présente en GP3 à ne pas avoir été sélectionnée, elle explique quitter volontairement ce championnat où elle a mené Mitch Evans et Daniil Kvyat au titre en 2012 et 2013 respectivement.

"Nous avons décidé de quitter le GP3 pour nous concentrer sur notre engagement en Formule 2 et dans les formules inférieures [telles que la Formule Renault Eurocup et la British F4, ndlr]", déclare Garry Horner, directeur d'équipe. "Nous développons notre programme en voitures de sport et nous nous intéressons actuellement à une autre activité qui n'est pas en monoplace et dont nous pensons qu'elle représente l'avenir."

"Nous sommes en GP3/F3 depuis longtemps, nous avons remporté le championnat deux fois. Nous avons d'autres domaines sur lesquels nous voulons nous concentrer, nous allons prendre une année sabbatique et voir comment ces autres choses vont se passer. Carlin est parti et est revenu. DAMS aussi, etc. Cela dépend vraiment de ce qui est le meilleur marché pour soi."

Propos recueillis par Marcus Simmons

 
Article suivant
Schumacher vs. Ticktum, acte II à Macao

Article précédent

Schumacher vs. Ticktum, acte II à Macao

Article suivant

La FIA F3 confirme les dix équipes engagées

La FIA F3 confirme les dix équipes engagées
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries F3 Europe , Formule 3 , GP3
Équipes Van Amersfoort Racing , Motopark Academy
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités