GP3 - Interview exclusive de Stefano Coletti

ToileF1

ToileF1.com est présent à Spa-Francorchamps à l'occasion du meeting de GP2 et GP3 Series. L'occasion d'interviewer les pilotes de l'antichambre de la Formule 1 qui décrocheront peut-être un jour leur ticket pour la catégorie reine du sport automobile.

Le Monégasque Stefano Coletti, pilote de GP3 Series pour Tech 1 Racing, qui a été victime d’une violente sortie de piste en GP2 l’an dernier à Spa-Francorchamps, est ainsi revenu sur sa saison auprès de ToileF1.com.

Vous n’avez pas participé au premier meeting de la saison, mais vous avez rapidement trouvé le chemin des points. Comment analysez-vous votre saison en GP3 Series ?

"En début de saison, nous avons eu quelques problèmes au niveau moteur que nous n’avons décelés qu’à Hockenheim, ce qui est dommage parce que j’ai toujours dit que la voiture fonctionnait bien. Il devait donc y avoir un problème quelque part et dès que nous avons changé le moteur, cela a super bien marché pour nous."

"C’est à partir de là que nous avons commencé à bien fonctionner avec notamment deux podiums. C’est dommage parce que nous aurions pu accrocher l’une des trois premières places au championnat si nous n’avions pas eu ce problème. Nous allons tout de même essayer d’y parvenir."

Cette année, vous menez un double programme, GP3 Series et Formule Renault 3.5. Quel plus cela apporte-il à votre carrière ?

"Le GP3 Series, nous l’avons surtout fait en complément de la Formule Renault 3.5 étant donné qu’en Formule Renault 3.5, il y a une pause de deux mois et pendant ces deux mois, j’ai pu faire quatre meetings de GP3 Series. Donc du point de vue du pilote, c’est intéressant, parce que si vous restez deux mois sans rouler vous êtes un peu rouillé. Pour le GP3 Series, il y a plusieurs bons points. Premièrement, je n’arrête pas de rouler et deuxièmement, on roule avec la Formule 1."

L’an dernier à Spa en GP2 Series, votre course s’est terminée de façon assez violente dans le mur au sommet du Raidillon. Cette année, en Formule Renault 3.5, vous y décrochez deux podiums. Quelles sont vos attentes pour ce week-end en GP3 Series ?

"Depuis le début de la saison, nous n’avons jamais cessé de monter en puissance. Surtout depuis Hockenheim et Budapest, avec des podiums à la clé. Nous allons essayer d’être rapides tout le week-end en Belgique."

Vous êtes actuellement septième du championnat de GP3 Series, quels sont vos objectifs pour la fin de la saison ?

"Nous sommes septième à deux points du cinquième, nous devrions donc pouvoir accrocher le Top 5. Les troisième et quatrième sont encore un peu loin, mais la troisième place est l’objectif donc nous allons voir comment cela va se dérouler."

Envisagez-vous un retour en GP2 Series l’an prochain ? Et pourquoi pas dès le GP2 Asia ?

"Cela serait l’objectif, oui, mais tout cela dépend du budget malheureusement parce que le budget demandé en GP2 Series est assez élevé. Si nous trouvons le budget, nous serons en GP2 Series l’an prochain mais pour l’instant, c’est assez difficile."

Le championnat de GP3 vient de naître, que pensez-vous de la catégorie ?

"C’est un bon championnat parce que nous suivons la Formule 1 et que nous avons le même format que le GP2 Series. Mais je pense que pour les jeunes pilotes qui débutent, il manque clairement de temps d’essais comme nous pouvons en avoir en F3 Euroseries ou en Formule Renault 3.5, mais c’est le seul point négatif de cette catégorie."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries GP3
Pilotes Stefano Coletti
Type d'article Actualités