Interview Esteban Ocon - La constance sera la clé

Champion 2014 de Formule 3 Europe, Esteban Ocon s'attaque à un nouveau défi cette saison avec le championnat de GP3 Series, où il est engagé avec l'écurie française ART Grand Prix.

Se rappelant ses exploits de l'année dernière alors qu'il était débutant dans la discipline, Ocon relativise pourtant le défi que représentait le fait de passer de la Formule Renault 2.0 à la F3, estimant que l'écart entre les deux disciplines n'est pas si grand qu'il n'y paraît.

"La 2.0 était déjà assez professionnelle", explique-t-il dans une interview accordée à Motorsport.com à Hockenheim, en marge du meeting DTM/F3. "Mais oui, c’est un 'step' au-dessus. Sur tout ce qui est technique sur la voiture, j’ai beaucoup appris. Aussi, le fait d’être en même temps que le DTM nous permet d’apprendre beaucoup de choses sur l’extérieur".

Les courses sprint pourraient être cruciales

Ocon, qui a fait des essais en DTM au mois de décembre et déclare y avoir pris du plaisir, aborde donc le championnat GP3 où la concurrence pourrait être rude, par exemple avec son coéquipier Marvin Kirchhöfer, Antonio Fuoco (Carlin) ou Jimmy Eriksson (Koiranen).

Cependant, ART a toujours été aux avant-postes en GP3, et c'était encore le cas lors des essais de pré-saison ; aussi Ocon devrait-il jouer les premiers rôles. Selon le Français, la régularité sera cruciale. Quels sont ses sentiments à l'aube de la saison ?

"Je l’appréhende comme toujours, sans trop de stress", commente Ocon. "Je pense qu’on a une voiture compétitive. On a encore deux, trois choses à améliorer mais on sera dans le match".

"La clé sera la constance dans ce championnat ; marquer des points à la seconde course sera très important, en marquer aussi des bons à la première mais surtout la deuxième. Faire un bon week-end global sera très important".

Dans le top 10 des trois tests de pré-saison

Le pilote ART Grand Prix est bien conscient du statut de favori qu'il détient bien qu'étant débutant, mais ne veut pas se mettre la pression.

"C’est bien d’être attendu au tournant", reconnaît-il. "Cela veut dire qu’on a fait de bonnes choses dans le passé. Mais je n’y pense pas vraiment, je vais faire mon boulot comme d’habitude. Mon objectif est toujours de gagner. Je vais faire le même boulot que d’habitude avec mon équipe, bien bosser, bien progresser et ça se fera naturellement".

Les essais de pré-saison se sont très bien passés pour ART et Ocon, qui a signé le neuvième chrono à Estoril, le troisième à Valence et le sixième à Barcelone. "On va voir où nous en sommes réellement, les tests c’est toujours différent. Je suis impatient d’être à la course", conclut le natif d'Évreux.

A propos de cet article
Séries GP3
Pilotes Esteban Ocon
Équipes ART Grand Prix
Type d'article Preview
Tags art, ocon, preview