Le point GP3 - Le titre sans point pour Leclerc !

partages
commentaires
Le point GP3 - Le titre sans point pour Leclerc !
Par : Benjamin Vinel
28 nov. 2016 à 14:45

C'est lors d'un week-end très étrange, à Abu Dhabi, que le titre GP3 s'est joué. Charles Leclerc, Alexander Albon et Antonio Fuoco avaient des chances de titre, mais aucun d'entre eux n'a marqué de points en course. Le Monégasque a été sacré.

Course 1

Alexander Albon avait fait le nécessaire en qualifications pour commencer à réduire l'écart sur son coéquipier Charles Leclerc au championnat, revenant à 25 points, mais encore fallait-il concrétiser lors de la première course du week-end.

Albon a conservé la tête de la course au départ, résistant à une attaque de Jack Aitken au premier tour avant de creuser un écart de quatre secondes en sept boucles. C'est à ce moment-là que la voiture de sécurité est entrée en action lorsque Tatiana Calderón s'est immobilisée en piste après avoir percuté Alessio Lorandi.

Alexander Albon, ART Grand Prix devant Jack Aitken, Arden International
Alexander Albon (ART Grand Prix) devance Jack Aitken (Arden International)

Au restart, Aitken est parvenu à prendre l'avantage sur Albon mais a mis les quatre roues hors de la piste et a laissé passer son rival. Le pilote Arden a porté une nouvelle attaque au tour suivant au virage 11, mais Albon a résisté, peut-être trop : sa ART a décollé sur le vibreur du virage 12 et il a percuté Aitken avant d'être contraint à l'abandon. L'Écossais-Coréen, quant à lui, a pu continuer la course.

"C'était très serré, et je pense que c'était une bonne manœuvre, raisonnable", commentait Aitken. "J'étais vraiment surpris qu'il persévère dans ce virage. Je lui ai laissé juste la place qu'il fallait car on n'a pas le droit de tasser les autres hors de la piste. Il a commis l'erreur d'essayer d'accélérer trop fort sur un vibreur, m'a percuté et a gâché notre course. Je sais qu'il essaie de se battre pour le titre, mais ce n'est pas une excuse pour gâcher la course des autres."

"Je suis dégoûté, car c'était ma dernière opportunité de remporter une course 1 cette saison et on nous en a privés. À mon avis, cela a commencé par une décision incorrecte et cela s'est fini par une manœuvre désespérée." Albon, quant à lui, a présenté ses excuses à son rival.

Alexander Albon, ART Grand Prix
Coup dur pour Alexander Albon (ART Grand Prix) : le titre est perdu...

Charles Leclerc était désormais certain de remporter le titre. Le Monégasque occupait la sixième place depuis le début de la course et a décidé de tenter un dépassement sur Santino Ferrucci, manœuvre qui s'est conclue par un contact entre les deux monoplaces et une crevaison du pneu avant droit sur la ART. C'était la fin de la course pour Leclerc, sacré de toute façon.

"Franchement, ce qu'a fait Ferrucci est complètement stupide, il faudra que j'aille lui parler", déclarait le Monégasque à chaud. "Il était vraiment fou depuis le début de la course, j'ai déjà eu des problèmes cette saison et il a continué alors que je jouais le championnat, c'est vraiment stupide."

Nyck de Vries a hérité de la première place et est parvenu à remporter la victoire. "Je sais que nous avons eu toute la chance possible aujourd'hui, mais je pense que c'est mérité vu toute la malchance que nous avons eue cette année, donc je ne me sens pas coupable !" souriait le Néerlandais.

Jake Dennis a pris la deuxième place devant son coéquipier Jack Aitken, qui a facilement chipé la troisième place à Santino Ferrucci. L'Américain a fini quatrième sous le drapeau à damier, mais a hérité de dix secondes de pénalité pour son contact avec Leclerc. Par conséquent, c'est son coéquipier Kevin Jörg qui a hérité de la quatrième place devant Nirei Fukuzumi et Steijn Schothorst.

Jake Hughes a réalisé une performance remarquable en se classant septième après avoir pris le départ depuis la voie des stands, bénéficiant certes des nombreux incidents de course mais effectuant quand même cinq dépassements au passage.

À noter que Giuliano Alesi a échoué aux portes des points, à la onzième place, alors qu'Antonio Fuoco a fini dernier, victime d'une crevaison.

 Abu Dhabi - Course 1

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
1  Nyck de Vries  ART Grand Prix 18 38'06.651
2  Jake Dennis  Arden International 18 1.012
3  Jack Aitken  Arden International 18 3.881
4  Kevin Jörg  DAMS 18 9.601
5  Nirei Fukuzumi  ART Grand Prix 18 10.618
6  Steijn Schothorst  Campos Racing 18 14.369
7  Jake Hughes  DAMS 18 15.225
8  Konstantin Tereshchenko Campos Racing 18 17.292
9  Santino Ferrucci  DAMS 18 18.990
10  Álex Palou  Campos Racing 18 20.776

Consulter le classement complet

Podium : le deuxième, Jake Dennis, Arden International; le vainqueur Nyck De Vries, ART Grand Prix; le troisième, Jack Aitken, Arden International
Podium : 1er Nyck De Vries (ART Grand Prix), 2e Jake Dennis (Arden International), 3e Jack Aitken (Arden International)

Course 2

Grâce à la grille inversée, c'est Konstantin Tereshchenko qui occupait la pole position devant Jake Hughes. Steijn Schothorst et Nirei Fukuzumi occupaient la deuxième ligne. Cependant, Tereshchenko a manqué son envol ; il a abordé le premier virage à l'extérieur, tout comme son coéquipier Schothorst, une position qui n'a pas réussi aux pilotes Campos, qui se sont retrouvés respectivement huitième et cinquième.

Hughes s'est emparé de la tête de la course devant Jack Aitken, auteur d'un excellent envol depuis la sixième place, Fukuzumi et Jake Dennis, qui partait huitième.

La voiture de sécurité est intervenue dès le premier tour suite à un violent accident d'Alexander Albon suite à un contact avec Tatiana Calderón en ligne droite. Ce championnat se finissait bien mal pour le pilote ART.

Par la suite, la hiérarchie n'a plus évolué à l'avant du peloton. Hughes a caracolé en tête ; Aitken a résisté à la pression de ses rivaux pour prendre un peu de marge en fin d'épreuve ; Fukuzumi a maintenu Dennis derrière lui jusqu'au bout.

Dixième sur la grille, Álex Palou a réalisé une performance convaincante en prenant la septième place au départ avant de dépasser Kevin Jörg et Schothorst pour se classer dans le top 5.

C'était particulièrement serré entre les trois pilotes Campos au drapeau à damier : ils se tenaient en une demi-seconde. Palou et Tereshchenko ont même franchi la ligne d'arrivée à 0"027 d'intervalle !

Steijn Schothorst, Campos Racing leads Konstantin Tereshchenko, Campos Racing
C'était très serré entre les trois pilotes Campos au départ... mais aussi à l'arrivée !

Charles Leclerc a effectué une belle remontée depuis la 17e place de la grille de départ, toutefois insuffisante pour marquer des points. Peu lui importe : il est le nouveau champion GP3 !

 Abu Dhabi - Course 2

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
1  Jake Hughes  DAMS 14 30'21.199
2  Jack Aitken  Arden International 14 2.825
3  Nirei Fukuzumi  ART Grand Prix 14 7.191
4  Jake Dennis  Arden International 14 7.471
5  Álex Palou  Campos Racing 14 8.747
6  Konstantin Tereshchenko Campos Racing 14 8.774
7  Steijn Schothorst  Campos Racing 14 9.158
8  Kevin Jörg  DAMS 14 12.846
9  Charles Leclerc  ART Grand Prix 14 14.035
10  Giuliano Alesi  Trident 14 15.909

Consulter le classement complet

Podium : le vainqueur Jake Hughes, DAMS; le deuxième, Jack Aitken, Arden International; le troisième, Nirei Fukuzumi, ART Grand Prix
Podium : 1er Jake Hughes (DAMS), 2e Jack Aitken (Arden International), 3e Nirei Fukuzumi (ART Grand Prix)
Prochain article GP3
Le tableau d'honneur du GP3 2016

Previous article

Le tableau d'honneur du GP3 2016

Next article

Les candidats au titre accidentés, Leclerc sacré !

Les candidats au titre accidentés, Leclerc sacré !