Le point GP3 - Première pour Kari et Boccolacci !

Niko Kari et Dorian Boccolacci ont remporté leur première victoire de la saison lors de l'ultime meeting à Abu Dhabi, pour un total de neuf vainqueurs différents en 15 courses.

Qualifications

Après le meilleur temps de Niko Kari en essais libres, c'est George Russell qui a dominé la séance qualificative pour s'octroyer la pole position. La série d'ART Grand Prix, avec 16 pole positions consécutives en GP3, se poursuivait. Leonardo Pulcini prenait une deuxième place synonyme d'espoir, lui qui n'avait pas marqué le moindre point depuis son podium lors de la course d'ouverture, à Barcelone.

Kari était troisième devant Dan Ticktum, qui confirmait ses débuts flamboyants en GP3. Des concurrents habitués aux avant-postes ont toutefois connu une séance difficile, à l'image de Jack Aitken et Giuliano Alesi, respectivement 15e et 16e à plus d'une seconde de la référence.

 Abu Dhabi - Qualifications

 PiloteÉquipeTempsÉcart
1 united_kingdom George Russell  ART Grand Prix 1'54.751  
2 italy Leonardo Pulcini  Arden International 1'55.073 0.322
3 finland Niko Kari  Arden International 1'55.157 0.406
4 united_kingdom Dan Ticktum  DAMS 1'55.289 0.538
5 india Arjun Maini  Jenzer Motorsport 1'55.466 0.715
6 japan Nirei Fukuzumi  ART Grand Prix 1'55.484 0.733
7 france Dorian Boccolacci  Trident 1'55.533 0.782
8 south_africa Raoul Hyman  Campos Racing 1'55.583 0.832
9 france Anthoine Hubert  ART Grand Prix 1'55.594 0.843
10 italy Alessio Lorandi  Jenzer Motorsport 1'55.605 0.854

Voir le classement complet ici

George Russell, ART Grand Prix
George Russell (ART Grand Prix)

Course 1

La saison de Niko Kari a été décevante, avec un seul podium avant Abu Dhabi, si bien que Red Bull lui a signifié que sa présence au sein du Junior Team ne serait pas reconduite en 2018. Le Finlandais a enfin montré ce dont il est capable en remportant la première course du week-end.

Il faut dire que George Russell lui a grandement facilité la tâche. Se sentant menacé par l'Arden de Leonardo Pulcini à ses côtés, Russell a tassé l'Italien vers l'intérieur à un point déraisonnable avant le premier virage, permettant à Kari de prendre une trajectoire idéale par l'extérieur et de sortir de cette courbe en tête.

Pas largement plus rapide que ses rivaux, Kari a toutefois fait preuve de constance et ne s'est pas laissé décontenancer par les deux voitures de sécurité virtuelles qui ont perturbé sa marche en avant. Il a ainsi remporté sa première victoire en GP3. C'était la première fois cette saison qu'un pilote non-ART s'imposait en Course 1.

"Nous avons peiné toute l'année à trouver les bons réglages sur la voiture pour vraiment tout améliorer, mais enfin nous y sommes parvenus, et c'est le premier week-end où ça fonctionne vraiment", se félicite Kari. "Bien sûr, nous avons connu quelques bons week-ends, quelques podiums, mais je suis vraiment content, la voiture était vraiment bonne."

Le vainqueur Niko Kari, Arden International
Le vainqueur Niko Kari (Arden International)

Les incidents ont été nombreux lors de cette course, notamment pour Nirei Fukuzumi, qui a manqué son envol avant de percuter Giuliano Alesi au virage 9 dès le premier tour, perdant son aileron avant, alors que le Français avait légèrement endommagé le sien quelques instants plutôt.

La première VSC a été provoquée par l'immobilisation en piste de Marcos Siebert, la deuxième par celle de Giuliano Alesi. Cette seconde neutralisation a joué un rôle crucial dans la lutte pour le podium, puisque Leonardo Pulcini n'a pas immédiatement réaccéléré lorsque le drapeau vert a été agité, se faisant dévorer tout cru par un George Russell impitoyable.

Pulcini n'était pas au bout de ses peines, victime d'une crevaison dans l'avant-dernier tour. L'Italien a été contraint à l'abandon, et Arjun Maini est monté sur le podium devant Dan Ticktum, Steijn Schothorst et Dorian Boccolacci, qui a perdu du terrain en fin de course.

George Russell, ART Grand Prix, Leonardo Pulcini, Arden International
George Russell (ART Grand Prix) n'a laissé aucune chance à Leonardo Pulcini (Arden International) au départ

Anthoine Hubert a franchi le drapeau à damier à une huitième place synonyme de pole position pour la Course 2, mais a été pénalisé de cinq secondes pour une infraction sous VSC. Ryan Tveter a hérité de la huitième place devant Kevin Jörg et Bruno Baptista, qui égalait son meilleur résultat de la saison.

Deuxième du championnat, Jack Aitken n'a pu faire mieux que 14e et a expliqué qu'il avait percuté des débris en début de course.

 Abu Dhabi - Course 1

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
1 finland Niko Kari  Arden International 18 37'28.944
2 united_kingdom George Russell  ART Grand Prix 18 2.748
3 india Arjun Maini  Jenzer Motorsport 18 7.532
4 united_kingdom Dan Ticktum  DAMS 18 13.745
5 italy Alessio Lorandi  Jenzer Motorsport 18 25.884
6 netherlands Steijn Schothorst  Arden International 18 29.890
7 france Dorian Boccolacci  Trident 18 34.339
8 united_states Ryan Tveter  Trident 18 35.815
9 switzerland Kevin Jörg  Trident 18 36.374
10 brazil Bruno Baptista  DAMS 18 37.837

Voir le classement complet ici

Podium : le vainqueur Niko Kari, Arden International, le deuxième George Russell, ART Grand Prix, le troisième Arjun Maini, Jenzer Motorsport
Podium : 1er Niko Kari (Arden International), 2e George Russell (ART Grand Prix), 3e Arjun Maini (Jenzer Motorsport)

Course 2

Ryan Tveter occupait donc la pole position devant Dorian Boccolacci, Steijn Schothorst, Alessio Lorandi et Dan Ticktum, et cette hiérarchie n'a pas évolué au premier tour, George Russell se faisant toutefois remarquer en sortant large du virage 3, ce qui lui a valu de décoller à deux reprises dans une échappatoire assez bosselée !

Tveter a conservé la tête de la course pendant les deux premiers tours, jusqu'à l'activation du DRS. Car Boccolacci a ensuite réalisé une superbe manoeuvre par l'extérieur au virage 11 pour s'emparer de la première place.

Intouchable, le Français a rapidement creusé l'écart pour s'imposer avec plus de cinq secondes d'avance sur son coéquipier, pour un doublé Trident.

"Au final, c'était facile puisqu'il y a eu un écart de 5,5 secondes, mais ça n'a pas été si aisé que ça : nous avons dû travailler dur, surtout sur les courses, car c'était mon point faible à presque chaque meeting, mes qualifications ayant toujours été bonnes. J'ai enfin compris comment gérer les pneus et être rapide, et j'ai pu remporter cette course et finir la saison sur une bonne note !" se félicite Boccolacci.

Le vainqueur Dorian Boccolacci, Trident
Le vainqueur Dorian Boccolacci (Trident)

Dans les faits, c'est Dan Ticktum qui a franchi le drapeau à damier en deuxième position. Le récent vainqueur du Grand Prix de Macao a montré toute sa hardiesse avec des dépassements audacieux sur Alessio Lorandi et Steijn Schothorst, lors desquels il est passé à quelques centimètres du mur intérieur dans la pleine charge entre les virages 9 et 11.

Le protégé de Red Bull avait cependant les quatre roues à côté de la ligne blanche et les commissaires lui ont infligé une pénalité de cinq secondes qui l'a fait rétrograder à la troisième place après qu'il s'est également défait de Tveter. Toujours est-il qu'en l'espace de cinq courses, il a signé les trois meilleurs résultats de DAMS cette saison, et son unique podium.

Dan Ticktum, DAMS
Dan Ticktum (DAMS) devance Niko Kari (Arden International) et Arjun Maini (Jenzer Motorsport)

Les pilotes Arden Steijn Schothorst et Niko Kari étaient respectivement quatrième et cinquième lorsqu'ils se sont accrochés au virage 14 dans l'avant-dernier tour. Le Néerlandais, qui aurait pu obtenir son meilleur résultat de la saison, a dû rentrer au stand, alors que Kari a reçu dix secondes de pénalité, ce qui l'a fait sortir des points.

George Russell a ainsi hérité de la quatrième place devant Anthoine Hubert et Bruno Baptista, qui a toutefois doublé Arjun Maini en court-circuitant le virage 12, ce qui lui a valu une pénalité de cinq secondes. Le Brésilien est donc tombé à la dixième place derrière Kevin Jörg, Jack Aitken et Giuliano Alesi.

Aitken est ainsi officiellement devenu vice-Champion de GP3 devant Nirei Fukuzumi, qui a fini hors du top 10.

 Abu Dhabi - Course 2

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
1 france Dorian Boccolacci  Trident 14 27'38.145
2 united_states Ryan Tveter  Trident 14 5.581
3 united_kingdom Dan Ticktum  DAMS 14 8.510
4 united_kingdom George Russell  ART Grand Prix 14 9.981
5 france Anthoine Hubert  ART Grand Prix 14 13.169
6 india Arjun Maini  Jenzer Motorsport 14 18.681
7 switzerland Kevin Jörg  Trident 14 19.557
8 united_kingdom Jack Aitken  ART Grand Prix 14 20.745
9 france Giuliano Alesi  Trident 14 22.389
10 brazil Bruno Baptista  DAMS 14 23.501

Voir le classement complet ici

Podium : le vainqueur Dorian Boccolacci, Trident, le deuxième Ryan Tveter, Trident, le troisième Dan Ticktum, DAMS
Podium : 1er Dorian Boccolacci (Trident), 2e Ryan Tveter (Trident), 3e Dan Ticktum (DAMS)
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries GP3
Événement Abu Dhabi
Circuit Yas Marina Circuit
Pilotes Dorian Boccolacci , Niko Kari
Type d'article Analyse
Tags résultats, résumé