Le point GP3 - Russell, la force tranquille

Une fois n'est pas coutume, George Russell n'a pas gagné la Course 1 à Jerez. Cela ne l'a pas empêché de remporter le titre de GP3 Series face à ses rivaux et coéquipiers.

Course 1

Nirei Fukuzumi avait signé la pole position devant Jack Aitken et George Russell, et ce sont ces trois leaders du championnat qui se sont disputé la victoire. Russell a pris l'avantage sur Aitken au premier tour pour la deuxième place, et les trois pilotes ART Grand Prix se sont suivis tout au long de la course, à faible distance les uns des autres, mais sans porter d'attaque.

Nirei Fukuzumi a ainsi remporté sa première victoire depuis la course d'ouverture du championnat, tandis que George Russell faisait un pas décisif vers le titre.

Dan Ticktum a impressionné pour ce qui n'était que sa deuxième course en GP3 Series, puisqu'il a un temps mis la pression à Aitken pour la troisième marche du podium. Le protégé de Red Bull a finalement dû se contenter de la quatrième place.

"Il était plutôt rapide, oui, mais je pense qu'il en a trop demandé à ses pneus, donc je savais que je pouvais plus ou moins me détendre et le laisser utiliser ses pneus, et quand il le fallait, je pouvais sortir des virages efficacement", commente Aitken au sujet de Ticktum. "Il ne m'a pas posé trop de problèmes, au final. Si ça avait été pendant toute la course, ça aurait été un peu fatigant !"

Nirei Fukuzumi, ART Grand Prix
Nirei Fukuzumi (ART Grand Prix) devance George Russell (ART Grand Prix), Jack Aitken (ART Grand Prix) et Dan Ticktum (DAMS)

Les dépassements se sont avérés rares, si bien qu'Anthoine Hubert, Niko Kari et Dorian Boccolacci ont passé l'essentiel de la course aux cinquième, sixième et septième rangs.

Giuliano Alesi était bien parti pour profiter encore une fois de la grille inversée, lui qui compte déjà trois victoires en Course 2, puisqu'il s'est emparé de la huitième place aux dépens d'Alessio Lorandi dans le dernier tour : il y a eu un léger contact entre les deux monoplaces en ligne droite. Or, les commissaires ont décidé d'infliger une place de pénalité au Français, offrant à Lorandi un huitième rang synonyme de pole position pour le lendemain.

"Selon leur théorie, j'ai piloté de façon dangereuse", déclare Alesi pour Motorsport.com. "Ce n'est pas clair du tout sur la vidéo : on dirait que nous nous sommes touchés et ils rejettent la faute sur moi parce que j'essayais de reprendre ma trajectoire au freinage. Mais pour être honnête, j'ai regardé avec beaucoup d'attention et nous nous sommes touchés en même temps, donc je ne sais vraiment pas à qui va la faute."

"Mais c'est leur décision, ce n'est pas moi qui prends les décisions et je ne vais pas aller à l'encontre de l'arbitre. Je respecte et accepte ce qu'ils ont décidé, même si nous ne sommes pas toujours d'accord."

Julien Falchero a complété un quatuor de tricolores dans le top 10 en marquant le dernier point disponible, alors que Kevin Jörg s'est fait remarquer par une excursion dans les graviers au premier tour et ferme logiquement la marche.

 Jerez - Course 1

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
1 japan Nirei Fukuzumi  ART Grand Prix 23 35'57.969
2 united_kingdom George Russell  ART Grand Prix 23 1.559
3 united_kingdom Jack Aitken  ART Grand Prix 23 3.128
4 united_kingdom Dan Ticktum  DAMS 23 5.459
5 france Anthoine Hubert  ART Grand Prix 23 8.146
6 finland Niko Kari  Arden International 23 10.299
7 france Dorian Boccolacci  Trident 23 12.514
8 italy Alessio Lorandi  Jenzer Motorsport 23 19.393
9 france Giuliano Alesi  Trident 23 18.055
10 france Julien Falchero  Campos Racing 23 19.984

Voir le classement complet ici

Podium: George Russell, ART Grand Prix, Nirei Fukuzumi, ART Grand Prix, Jack Aitken, ART Grand Prix
Podium : 2e George Russell (ART Grand Prix), 1er Nirei Fukuzumi (ART Grand Prix), 3e Jack Aitken (ART Grand Prix)

Course 2

Alessio Lorandi et Dorian Boccolacci s'élançaient en première ligne au bénéfice de la grille inversée, alors que Jack Aitken, George Russell et Nirei Fukuzumi étaient logiquement sixième, septième et huitième respectivement. Or, Russell se devait de finir devant ses deux coéquipiers et rivaux pour être sacré.

La hiérarchie n'a pas évolué au départ, mais le poulain de Mercedes a pris l'avantage sur Aitken avec une manœuvre musclée au premier tour, Fukuzumi se faufilant dans la brèche et dépassant également le jeune pilote Renault. Désormais sixième, Russell a continué de faire le nécessaire pour s'assurer le titre en signant le meilleur tour en course.

À l'avant, Lorandi a conservé la tête devant Boccolacci, mais c'est un Dan Ticktum en grande forme malgré son manque d'expérience qui a dépassé Anthoine Hubert au premier tour avant de s'attaquer à Niko Kari. La bataille entre les deux membres du Red Bull Junior Team, côte à côte du virage 1 au virage 4, s'est toutefois achevée dans un contact qui a expédié Ticktum dans les graviers. La voiture de sécurité est entrée en piste et le drapeau vert n'a été agité que pour un ultime tour.

Niko Kari, Arden International
Niko Kari (Arden International) devance Dan Ticktum (DAMS)

Kari est ainsi monté sur la troisième marche du podium aux côtés du vainqueur Lorandi et de Boccolacci, mais a reçu une pénalité de dix secondes extrêmement coûteuse vu comme le peloton était resserré : il a rétrogradé à la 19e place.

"J'ai commis une petite erreur au virage 1, c'était serré au virage 2, puis je dirais que c'est un incident de course car j'ai été légèrement tassé hors de la piste à la sortie du virage 2, donc il n'y avait pas beaucoup de place pour moi", commente Kari au sujet de l'incident. "Si j'avais continué tout droit, je me serais retrouvé dans les graviers. C'est mon avis, et chacun a le sien."

"Il a commis une erreur à la chicane, au dernier virage et au premier virage, donc il est censé se préparer à se faire dépasser, mais il ne l'a pas fait", renchérit Ticktum, qui ne décolère pas, pour Motorsport.com. "Je suis très mécontent de sa manœuvre envers moi : c'est important d'avoir du respect pour les gens contre qui on se bat, mais je n'ai aucun respect pour ce qu'il a fait. Je me battais pour la troisième place, et j'aurais peut-être pu avoir Dorian Boccolacci aussi. Je suis très contrarié, car ça aurait été sympa de dire que j'étais sur le podium pour ma troisième course en GP3."

Anthoine Hubert a donc hérité du podium devant les trois candidats au titre, George Russell prenant une quatrième place synonyme de sacre devant Nirei Fukuzumi et Jack Aitken. Giuliano Alesi et Tatiana Calderón complètent les points.

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

 Jerez - Course 2

 PiloteÉquipeToursGap
1 italy Alessio Lorandi  Jenzer Motorsport 17 28'05.939
2 france Dorian Boccolacci  Trident 17 0.743
3 france Anthoine Hubert  ART Grand Prix 17 1.696
4 united_kingdom George Russell  ART Grand Prix 17 2.722
5 japan Nirei Fukuzumi  ART Grand Prix 17 3.065
6 united_kingdom Jack Aitken  ART Grand Prix 17 3.617
7 france Giuliano Alesi  Trident 17 4.077
8 colombia Tatiana Calderon  DAMS 17 4.376
9 france Julien Falchero  Campos Racing 17 5.198
10 netherlands Steijn Schothorst  Arden International 17 5.563

Voir le classement complet ici

Podium: Dorian Boccolacci, Trident, Alessio Lorandi, Jenzer Motorsport, Niko Kari, Arden International
Podium : 2e Dorian Boccolacci (Trident), 1er Alessio Lorandi (Jenzer Motorsport), et Niko Kari (Arden International), déclassé

Championnat

George Russell est désormais couronné ! La bataille pour la deuxième place reste très ouverte entre Jack Aitken et Nirei Fukuzumi, avec Anthoine Hubert et Giuliano Alesi en arbitres. Rendez-vous à Abu Dhabi pour le dénouement, fin novembre.

Championnat de GP3 Series après 13 courses sur 15

 PiloteÉquipePointsCoursesVictoiresPodiums
1  George Russell (R) ART Grand Prix 190 12 4 (4) 6
2  Jack Aitken ART Grand Prix 140 13 1 (1) 6
3  Nirei Fukuzumi ART Grand Prix 134 12 2 (2) 6
4  Anthoine Hubert (R) ART Grand Prix 117 13   4
5  Giuliano Alesi Trident 99 13 3 (0) 4
6  Alessio Lorandi Jenzer Motorsport 82 13 1 (0) 4
7  Dorian Boccolacci (R) Trident 72 13   2
8  Ryan Tveter (R) Trident 62 13   2
9  Arjun Maini Jenzer Motorsport 53 13 1 (0) 1
10  Niko Kari (R) Arden International 36 13   1
11  Raoul Hyman (R) Campos Racing 27 13 1 (0) 1
12  Kevin Jörg Trident 24 13   1
13  Leonardo Pulcini (R) Arden International 20 13   1
14  Julien Falchero (R) Campos Racing 16 13    
15  Marcos Siebert (R) Campos Racing 13 13    
16  Dan Ticktum (R) DAMS 12 3    
16  Tatiana Calderón DAMS 7 13    
17  Santino Ferrucci DAMS 3 6    
18  Bruno Baptista (R) DAMS 2 13    
19  Steijn Schothorst Arden International 0 13    
20  Matthieu Vaxiviere (R) DAMS 0 4    
22  Juan Manuel Correa (R) Jenzer Motorsport 0 5    

Les victoires entre parenthèses sont les victoires en Course Principale, tandis que le total englobe également les Courses Sprint à grille inversée.

George Russell, ART Grand Prix fête le titre avec son équipe
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries GP3
Événement Jerez
Circuit Circuito de Jerez
Pilotes Jack Aitken , George Russell , Giuliano Alesi , Alessio Lorandi , Nirei Fukuzumi , Niko Kari , Dan Ticktum
Équipes ART Grand Prix
Type d'article Analyse
Tags résultats, résumé