Que retenir des essais GP3 d’Estoril ?

partages
Que retenir des essais GP3 d’Estoril ?
Par : Benjamin Vinel
25 mars 2015 à 07:19

Marvin Kirchhöfer, ART Grand Prix
Emil Bernstorff, Arden International
Jimmy Eriksson (Koiranen) et Jann Mardenborough (Carlin)
Antonio Fuoco, Carlin Motorsport
Esteban Ocon, ART Grand Prix

La semaine dernière à Estoril ont eu lieu les premiers essais hivernaux du GP3, millésime 2015. Que peut-on retenir de ces deux journées d’essais ?

 

Les rookies sont au rendez-vousAutomatic word wrap
Óscar Tunjo (Trident), Antonio Fuoco (Carlin), Ralph Boschung (Jenzer) : ces trois débutants ont chacun signé le meilleur temps de l’une des quatre séances organisées au Portugal. Rien d’étonnant en ce qui concerne le prometteur Fuoco, jeune pilote Ferrari, mais plus surprenant quant au jeune Boschung, qui s’octroie même le meilleur chrono de ces deux jours d’essais. "Nous n’avons pas uniquement tenté d’aller chercher un chrono, nous avons aussi travaillé sur les réglages de la voiture, ce qui est important pour la saison", a déclaré le Suisse à autorennsport.ch.

 

Sorties de piste lors de la première journée, rien aprèsAutomatic word wrap
La première journée d’essais s’est disputée après de fortes pluies tombées pendant la nuit. Les pilotes n’ont pas tenté le diable et ont attendu que la piste sèche. Cela n’a pas empêché plusieurs sorties de piste de rookies : Seb Morris (Status), Zaid Ashkanani (Campos) et Artur Janosz (Trident) sont partis à la faute. Le lendemain, en revanche, pas un drapeau rouge lié à une faute de pilotage.

 

ART et Carlin restent au premier planAutomatic word wrap
Les deux équipes ont dominé la saison 2014 et semblent bien parties pour entériner leur domination sur la discipline, puisqu’elles sont dans le haut de tableau pour ces essais. L’écurie britannique est la seule à placer ses trois pilotes dans le top 10 des chronos cumulés.

 

Varhaug de retourAutomatic word wrap
Pål Varhaug, qui a la particularité d’être le premier vainqueur de l’Histoire du GP3 Series (en 2010 !) va effectuer sa troisième saison dans la discipline, toujours chez Jenzer Motorsport. Pas de quoi pavoiser, toutefois ; malgré son expérience, l’ancien pilote GP2 reste dans le ventre mou du classement, bien que les chronos doivent évidemment être pris avec des pincettes.

 

Kilométrage : Carlin domine, Campos à la traîneAutomatic word wrap
Pas de grandes disparités : l’ensemble des équipes a amassé plus de 300 tours de piste lors de ces deux jours d’essais, la palme revenant à Carlin avec 419 tours. Une exception toutefois, Campos, qui ne disposait que de deux pilotes : la formation espagnole doit se contenter de 235 boucles du tracé portugais.

 

Retrouvez ci-dessous les temps combinés de ces deux journées d’essais !

  • 1. Ralph Boschung (Jenzer) 1:27:789
  • 2. Marvin Kirchhöfer (ART) 1.27:967
  • 3. Emil Bernstorff (Arden) 1.28:049
  • 4. Jimmy Eriksson (Koiranen) 1.28:050
  • 5. Antonio Fuoco (Carlin) 1:28.268
  • 6. Mitchell Gilbert (Carlin) 1:28.312
  • 7. Luca Ghiotto (Trident) 1:28.366
  • 8. Jann Mardenborough (Carlin) 1:28.520
  • 9. Esteban Ocon (ART) 1:28.546
  • 10. Sandy Stuvik (Status) 1:28.594
  • 11. Mathéo Tuscher (Jenzer) 1:28.601
  • 12. Álex Palou (Campos) 1:28.749
  • 13. Matthew Parry (Koiranen) 1:28.772
  • 14. Pål Varhaug (Jenzer) 1:28.848
  • 15. Seb Morris (Status) 1:28.941
  • 16. Óscar Tunjo (Trident) 1:28.994
  • 17. Alex Fontana (Status) 1:29.015
  • 18. Alfonso Celis Jr (ART) 1:29.031
  • 19. Adderly Fong (Koiranen) 1:29.052
  • 20. Kevin Ceccon (Arden) 1:29.120
  • 21. Artur Janosz (Trident) 1:29.866
  • 22. Aleksander Bosak (Arden) 1:29.932
  • 23. Zaid Ashkanani (Campos) 1:30.257
Prochain article GP3
Exclu : Interview avec Frédéric Vasseur

Previous article

Exclu : Interview avec Frédéric Vasseur

Next article

Le nouveau moteur GP3 expliqué par Mecachrome

Le nouveau moteur GP3 expliqué par Mecachrome