Rahel Frey

Chronique Rahel Frey - une saison subdivisée en trois phases

La lady pilote de Niederbipp commence sur Motorsport.com Suisse en expliquant un 2017 au visage pas toujours homogène jusqu'à présent. "Nous avons parcouru plus de trois-mille kilomètres, mais nous ne cessons pas de croître".

Chers lecteurs, laissez-moi exprimer tout d'abord tout mon bonheur pour avoir un espace réservé sur les pages de Motorsport.com Suisse, à travers lesquelles je vous recompterai mes aventures sur la piste dans le championnat GT Masters avec l'Audi R8 LMS de la Yaco Racing, mais même ce qui concerne mon activité d'instructrice de conduite. Dans le premier écrit je vous recompterai comment s'est déroulée la première moitié de la saison dans le championnat Grand Tourisme teutonique.

 

Jusqu'à présent, nous avons complété 3.236 kilomètres avec l'Audi R8 LMS, parmi des compétitions, des épreuves et des essais. Même s'il s'agit d'une quantité de kilomètres considérable, cela ne signifie pas que conduire cette voiture soit simple, tout au contraire. Nous travaillons dur et pratiquement sans arrêt pour toujours essayer d'apprendre le plus possible de la voiture. Nous avons pu expérimenter des phases différentes pendant la saison, certaines bonnes, et certaines moins bonnes.

Un 2017 à subdiviser par trois

Pour rendre l’idée plus limpide j'aime diviser ces 3.236 kilomètres en trois phases. La première phase je l'étiquette comme "caractère et team building". Notre saison 2017 a commencé directement à Oschersleben, premier round de championnat, auquel nous sommes arrivés sans aucun essai précédent. Par conséquent, les premiers kilomètres effectués pendant les sessions d'épreuves libres ont été la première vraie approche avec la voiture.

Dans cette phase, mon coéquipier Philip Geipel et moi on a ramassé le plus grand nombre possible de données surtout en ce qui concerne le discours des pneus. Il y a eu plusieurs discussions internes, utiles à éclaircir les différents points de vue. On ne peut pas toujours être d'accord sur tout. 

Un exemple ? Moi, contrairement à lui, je préfère conduire notre Audi avec l'axe antérieur "plus stabilisé" par rapport à ses habitudes. Voilà pourquoi je l'appelle phase de "team building". Il est nécessaire de s'exposer sans aucune crainte, pour le bien de l'équipe. En même temps, on apprend à ses rapporter avec des ingénieurs et des mécaniciens dans leur argot de sorte que la voiture aille le plus rapidement possible.

Une fois terminée la première phase, on passe à la deuxième pour les mille kilomètres successifs. La phase numéro deux je l'appelle simplement "développement". Grâce au résultat d'analyses attentives des données nous avons augmenté la fiabilité de notre voiture. 

Nous avons un setup de base qui nous garantit toujours une certaine compétitivité dans un championnat très compliqué. Chaque week-end de course nous décidons la mise au point pour trouver la puissance maximale. Dans cette phase, il est très important que le pilote sache rapporter aux ingénieurs les sensations ramassées sur la piste.

Plein gaz et never give up !

La troisième et dernière phase concerne la course. Dès la désactivation des feux aucune erreur n’est permise. Le travail effectué avant la course doit porter ses fruits. Notre évolution est évidente et les premiers points obtenus au Lausitzring et au Red Bull Ring le montrent.

 

Après la course de Zandvoort, le moment est arrivé d'aller au Nürburgring, course qui marque le début de la deuxième partie de la saison. Sur le célèbre "Enfer Vert" nous espérons obtenir un bon placement de façon à lancer de la meilleure façon le week-end de maison de la Yaco Racing au Sachsenring.

Nous de ce team nous n'abandonnons jamais, toujours fidèles à notre slogan : "Go fast and never give up!". Je vous recompterai ce qui arrivera le premier week-end du mois d'août dans le prochain article. Dans l'attente de nous relire, j'attends vos commentaires et suggestions pour la prochaine chronique. Ah, entretemps, soutenez-moi !

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries GT-Masters
Événement Nürburgring
Sous-évènement Avant-première
Circuit Nürburgring
Pilotes Rahel Frey
Équipes Yaco Racing
Type d'article Blog
Tags suisse
Topic Rahel Frey