Résumé de course
GT-Masters Lausitzring

Rahel Frey : "Certains pilotes n'ont rien à voir avec les courses !"

La lady pilote helvétique ne fait pas de tournure de phrase pour exprimer le désappointement vers les manœuvres risquées de certains adversaires. "Obligés de conduire à la limite pour remonter : que les organisateurs prennent des mesures".

#50 YACO Racing, Audi R8 LMS: Rahel Frey
#63 GRT Grasser Racing Team, Lamborghini Huracán GT3: Rolf Ineichen, Christian Engelhart
#22 MRS GT-Racing, Nissan GT-R NISMO GT3: Remo Lips, Patrick Huisman
#6 HB Racing WDS Bau, Lamborghini Huracán GT3: Florian Spengler, Christopher Zanella

La grille de départ de Course 1 de l'ADAC GT Masters au Lausitz ne clignait presque pas de l'œil aux nombreux pilotes suisses présents au start.

Rolf Ineichen était le Suisse le plus avancé en grille. Parti à la septième place, le pilote de Küssnacht, non exempt de fautes, s'est tourné avec la Lamborghini Huracan GT3 du team GRT Grasser Racing dans les premiers mètres, en rentrant à la quinzième place.

Dans la mésaventure arrivée au duo Ineichen-Engelhart est restee impliquée même la voiture de laYaco Racing pilotée par Rahel Frey et Philip Geipel, précipités à la 14ème place, pour commencer ensuite une série de dépassements et porter l'Audi R8 LMS à la 12ème place.

"La remontée effectuée a été incroyable. Nous avons accompli des grands dépassements, même si notre vitesse de pointe de l'Audi était inférieure par rapport aux rivaux. Nous avons dû conduire vraiment à la limite", a confessé Rahel Frey aux microphones de Motorsport.com Suisse.

La lady pilote helvétique n'a pas digéré la première phase de la course, en se lançant contre ses adversaires. "Certains pilotes conduisent comme des fous, sans un minimum de conscience. Le comportement de certains d'entre eux, lors de la désactivation des feux, n'a rien à voir avec les courses automobiles. Les organisateurs doivent prendre des mesures, et je me demande comment il est possible qu'ils ne soient pas sanctionnés pour ce type de manœuvres…".

Le seul pilote helvétique qui a centré la zone points a été Christopher Zanella avec la Lamborghini Huracan du team autrichien HB Racing. En couple avec Florian Spengler, l'Helvétique a terminé à la neuvième place à quatre millièmes de seconde de Mücke et Asch.

C'aurait pu être un jour à se rappeler pour Jeffrey Schmidt, mais un drive-through attribué pour le non-respect des procédures au moment du passage de témoin à Christopher Haase a expédié le duo directement de la sixième à la treizième place.

A oublier, par contre, les performances de Patric Niederhauser (Audi) et Nikolaj Rogivue (Mercedes), qui ont été obligés à abandonner la course en avance. Bas-fonds pour Feller (Audi) et Lips (Nissan), respectivement à la 20ème et à la 21ème place.

 

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent ADAC GT Masters : Huit pilotes helvétiques prêts à se faire bataille
Article suivant GT Masters : deux Suisses sur le podium à Zandvoort

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse