Alex Zanardi vainqueur pour son retour à la compétition !

partages
commentaires
Alex Zanardi vainqueur pour son retour à la compétition !
Par : Emmanuel Rolland
17 oct. 2016 à 10:20

Un mois après ses médailles aux Jeux paralympiques de Rio, Alex Zanardi s'est imposé au volant d'une BMW M6 GT3 à l'occasion de la finale du championnat italien de GT sur le Mugello.

#50 BMW Team Italia BMW M6 GT3: Alex Zanardi
Le vainqueur #50 BMW Team Italia BMW M6 GT3: Alex Zanardi
Le vainqueur #50 BMW Team Italia BMW M6 GT3: Alex Zanardi
Le vainqueur #50 BMW Team Italia BMW M6 GT3: Alex Zanardi
Alex Zanardi, Roal Motorsport
Le vainqueur #50 BMW Team Italia BMW M6 GT3: Alex Zanardi

Convié par BMW Italia sur ce meeting du Mugello à l'occasion des 50 ans du constructeurs bavarois, Alex Zanardi disposait pour la première fois d'une BMW M6 GT3 adaptée à son handicap et alignée par le ROAL Motorsport. Au volant de sa nouvelle monture - qu'il avait testée une seule fois lors d'une journée début octobre -, le pilote italien s'est classé sixième de la première manche sur le Mugello.

Deuxième sur la grille au départ de la course 2, il perdait une position au premier tour mais ne lâchait pas les deux hommes de tête. À la faveur du ravitaillement obligatoire en milieu d'épreuve, il reprenait la piste devant la Ferrari 488 pilotée par Jamie Melo.

Zanardi conservait son avantage malgré la pression du pilote brésilien, pour remporter une victoire retentissante, une semaine avant ses 50 ans et pour son retour à la compétition, alors que sa dernière sortie en GT remontait aux 24 Heures de Spa 2015, où il pilotait une BMW Z4 GT3 de son écurie fétiche du ROAL Motorsport, aux côtés de Bruno Spengler et Timo Glock.

Il n'y a pas de mots pour décrire ce que je ressens.

Alex Zanardi

"Il n'y a pas de mots pour décrire ce que je ressens", s'enthousiasmait Alex Zanardi après la course. "Une fois de plus, j'ai savouré ces moments merveilleux à Rio de Janeiro, et là, monter simplement dans cette magnifique voiture était extraordinaire."

"Mais remporter la course est encore autre chose", poursuit le pilote italien. "Je n'ai pas pris le départ que je souhaitais, mais j'avais une voiture exceptionnelle entre les mains. Je savais donc qu'il fallait juste que j'aligne de bons tours lorsque les gars devant moi ont ravitaillé, ce que j'ai fait. Et quand je suis revenu en piste, je me suis retrouvé avec une avance confortable, et j'avais la vitesse pour rester devant et remporter la victoire. C'est incroyable."

Pour l'heure, aucun programme en sport automobile n'a été annoncé pour 2017 pour Alex Zanardi.

Prochain article GT
Le Renault Sport Trophy va disparaître à la fin de cette année

Previous article

Le Renault Sport Trophy va disparaître à la fin de cette année

Next article

Les 22 concurrents dévoilés pour l'édition 2016 de la Coupe du monde de GT à Macao

Les 22 concurrents dévoilés pour l'édition 2016 de la Coupe du monde de GT à Macao

À propos de cet article

Séries GT
Pilotes Alex Zanardi
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Résumé de course