Mortara avant Macao : "Un sentiment indescriptible"

partages
commentaires
Mortara avant Macao :
Par : Emmanuel Rolland
13 nov. 2018 à 13:50

Un an après avoir décroché la victoire lors de la Coupe du monde de GT3 à Macao, Edoardo Mortara entend bien faire briller les couleurs suisses, et celles de Mercedes, sur son circuit fétiche.

Vainqueur à quatre reprises en GT – dont l'an passé dans le cadre de la Coupe du monde de GT3 sur une Mercedes AMG-GT3 (photo ci-dessus) -, après s'y être imposé à deux reprises dans le Grand Prix de Formule 3 (en 2009 et 2010), Edoardo Mortara sera assurément l'un des grands favoris à la victoire cette année encore dans les rues de la cité asiatique, qui accueillera cette fois encore l'édition 2018 de la grande finale mondiale du GT3, les 17 et 18 novembre prochains.

Lire aussi:

"J'adore le GP de Macao et je suis tellement heureux chaque fois que je participe à une compétition ici", se réjouit "Edo". "Comme il s’agit d’un circuit urbain qui traverse le cœur de la ville, c’est évidemment très serré. Il n’y a pratiquement aucune possibilité de dépassement. C'est pourquoi il est particulièrement important d'être dans le groupe de tête dès le début - idéalement lors des essais libres et des qualifications. J'ai réussi à le faire en 2017 et, dans la course, j'ai pu contrôler la course depuis la première place".

"Sur une distance de course relativement courte, il est important d'être rapidement dans le rythme, d'être sous contrôle et d’être parfaitement concentré. Vous ne pouvez pas vous permettre de commettre une seule erreur à Macao."

 

Mortara, qui sera au volant d'une Mercedes-AMG GT3 alignée par le Team GruppeM Racing, n'aura toutefois pas la tâche facile pour conserver son titre cette année. Outre ses équipiers, Raffaele Marciello et surtout Maro Engel, vainqueur de la première édition de la coupe du monde en 2015, le pilote suisse devra compter sur les Audi R8 LMS de Robin Frijns et Dries Vanthoor, les Porsche 911 GT3 R de Laurens Vanthoor (champion 2016 avec Audi) et Earl Bamber, sans oublier la BMW M6 GT3 de Augusto Farfus, alors que Nissan effectuera ses débuts dans l'épreuve avec trois Nissan GT-R NISMO GT3 officielles.

Podium: Race winner Edoardo Mortara, Mercedes-AMG Team Driving Academy, Mercedes - AMG GT3

Podium: Race winner Edoardo Mortara, Mercedes-AMG Team Driving Academy, Mercedes - AMG GT3

Photo de: Alexander Trienitz

"Ce ne sera certainement pas facile", continue Mortara. "Il suffit de regarder les engagés pour constater que le niveau de compétition en GT augmente chaque année. Mais nous sommes également dans une position forte. Maro a également remporté ici deux fois ici et Raffaele a fait ses débuts à Macao dans la Mercedes-AMG GT3 l’année dernière. Par conséquent, je me sens très confiant. En collaboration avec l'équipage de GruppeM Racing, nous allons définitivement préparer notre Mercedes-AMG GT3 de manière optimale, puis nous attaquerons à fond."

Mortara entend bien conclure sa saison de la meilleure façon dans ce lieu unique, avant de se tourner vers sa campagne de Formule E avec Venturi, qui débutera dès le mois prochain avec la manche d'ouverture en Arabie Saoudite. 

Les barrières et les murs sont extrêmement hauts à divers endroits et certains virages sont complètement aveugles. Parfois, vous avez l’impression de traverser un labyrinthe très étroit, jaune et noir.

Edoardo Mortara

Edoardo Mortara, Mercedes-AMG Team Driving Academy, Mercedes - AMG GT3

Edoardo Mortara, Mercedes-AMG Team Driving Academy, Mercedes - AMG GT3

Photo de: Alexander Trienitz

"Macao ne peut être comparé à aucune autre piste de course", conclut-il. "Les barrières et les murs sont extrêmement hauts à divers endroits et certains virages sont complètement aveugles. Parfois, vous avez l’impression de traverser un labyrinthe très étroit, jaune et noir [les couleurs des rails de sécurité]. De plus, il y a des changements d'élévation constants. C'est un sentiment indescriptible. Je suis soulagé qu'il y ait un peu moins de voitures GT3 sur la grille cette année. La piste est déjà suffisamment étroite."

Alexandre Imperatori au départ

A noter qu'un autre pilote suisse sera au départ de cette édition 2018 de la Coupe du monde de GT. Natif de Châtel-Saint-Denis, mais résidant en Chine depuis plusieurs années, Alexandre Imperatori effectuera ses grands débuts dans l'épreuve dans une semaine. Il sera au volant de l'une des trois Nissan aux côtés de Tsugio Matsuda et Oliver Jarvis. 

 
Article suivant
Yvan Muller Racing s'attaque au GT4 en 2018

Article précédent

Yvan Muller Racing s'attaque au GT4 en 2018

Article suivant

Un podium pour le genevois Edoardo Mortara à Macao

Un podium pour le genevois Edoardo Mortara à Macao
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries GT
Événement FIA GT World Cup: Macao
Pilotes Edoardo Mortara , Alexandre Imperatori
Équipes Nissan GT Academy , GruppeM Racing
Auteur Emmanuel Rolland