Premiers tests pour la nouvelle Nissan GT-R GT3

partages
commentaires
Premiers tests pour la nouvelle Nissan GT-R GT3
Par :
25 avr. 2017 à 09:45

Nissan a débuté les tests de sa nouvelle GT-R de configuration GT3, un premier shakedown ayant eu lieu au début du mois.

Nissan GT-R NISMO GT3
Nissan GT-R NISMO GT3
Nissan GT-R NISMO GT3
Nissan GT-R NISMO GT3

Nissan a révélé aujourd'hui que la nouvelle voiture avait roulé pour la première fois il y a quinze jours sur le circuit de Fuji, les pilotes de développement Masataka Yanagida et Michael Krumm étant rejoints derrière le volant par Mitsunori Takaboshi, animateur du Super GT 300.

Après une première journée perturbée par le mauvais temps, la voiture a ensuite aligné 600 kilomètres de roulage le lendemain, l'équipe ayant indiqué des "problèmes mineurs", mais pas de contretemps conséquent sur la nouvelle GT-R GT3.

"En raison du fait qu'il s'agissait d'un shakedown, l'objectif principal était de valider le fonctionnement de tous les composants, et nous ne sommes pas encore au stade d'ajuster les réglages, ou d'aligner des chronos", a ainsi expliqué Yuzo Ishikawa, le vice-président de NISMO en charge du développement.

"Malgré tout, simplement en écoutant les commentaires des pilotes et en consultant les datas, nous avons la sensation que la voiture a le potentiel que nous attendions d'elle."

"Même si la route est encore longue jusqu'à ce que son développement soit bouclé, nous voulons utiliser les datas que nous avons collectées jusqu'ici pour construire une voiture compétitive et que les équipes clientes voudront choisir."

Un potentiel prometteur

Yanagida a également ajouté à quel point il était "surpris" de la façon dont la voiture a fonctionné.

"Lors du roulage initial, la voiture était brute de décoffrage, nous n'avions fait aucun ajustement dans ses réglages, elle se comportait vraiment bien et l'avant de la voiture s'engageait fermement dans les virages", a-t-il ajouté.

"J'ai été surpris de voir à quel point elle se comportait et cela m'a vraiment montré le potentiel de la voiture. Il y a encore quelques domaines où elle demeure difficile à manœuvrer, nous devons donc améliorer encore davantage ses points forts et construire une voiture qui, comme les voitures de route, sera faite pour que tout le monde puisse la pousser à ses limites."

"L'équipe de développement est composée de personnes ayant couru avec moi en Super GT, et nous allons travailler ensemble pour produire une GT-R rapide et compétitive."

Les tests vont se poursuivre au Japon, mais aussi en Europe.

Article suivant
Sharon Scolari: "Le Mans reste mon rêve dans le tiroir…"

Article précédent

Sharon Scolari: "Le Mans reste mon rêve dans le tiroir…"

Article suivant

Sharon Scolari : c'est bon la première de Hockenheim !

Sharon Scolari : c'est bon la première de Hockenheim !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries GT
Auteur Andrew van Leeuwen
Soyez le premier à recevoir toute l'actu