Romain Dumas repart à l'assaut de Pikes Peak

Le pilote français, vainqueur de l'édition 2014 de la mythique course de côte de Pikes Peak, visera une deuxième victoire cette année dans le Colorado, au volant de sa Norma M20.

Romain Dumas repart à l'assaut de Pikes Peak
#30 Norma RD Limited: Romain Dumas à l'arrivée
#30 Norma RD Limited: Romain Dumas
#30 Norma RD Limited: Romain Dumas
Romain Dumas regarde les chronos
Romain Dumas attend
Romain Dumas et Vincent Beltoise fêtent la victoire
#30 Norma RD Limited: Romain Dumas
#30 Norma RD Limited: Romain Dumas
#30 Norma RD Limited: Romain Dumas

Il y a deux ans, le natif d'Alès avait fait coup double puisque, non content de s'être imposé au volant d'un prototype Norma développé par sa propre équipe RD Limited, il assistait également à la victoire en catégorie Time Attack de la Porsche 911 GT3 RS pilotée par Vincent Beltoise, également sous les couleurs de RD Limited.

Romain Dumas devenait ainsi le troisième pilote tricolore à s'imposer à Pikes Peak après Michèle Mouton en 1985 et Sébastien Loeb en 2013, mais le premier à le faire avec sa propre structure de course.

Franchir la barre des neuf minutes

Après son expérience sur le Dakar en janvier dernier, et à peine une semaine après les 24 Heures du Mans, où il visera la victoire au volant de sa Porsche 919 Hybrid LMP1, Romain Dumas se fixera ainsi un double objectif : celui de devenir le premier pilote tricolore à s'imposer deux fois à Pikes Peak, mais également passer sous la barre des neuf minutes, que seul Sébastien Loeb avait franchi, et même pulvérisé, avec son chrono étourdissant de 8'13''878 au volant de son prototype Peugeot 208 T16. Avec son chrono de 9'05''801, Romain Dumas détient ainsi la troisième meilleure performance de l'histoire de Pikes Peak.

"Cette course a une place à part dans ma carrière, tout le monde le sait, et je ne pouvais pas manquer les 100 ans de Pikes Peak !", se réjouit Romain Dumas. "L’équipe est venue à trois reprises, ce qui peut paraître peu, mais on a tellement d’histoires avec Pikes Peak. Chaque édition a été une aventure et, la dernière fois en 2014, cela avait été fabuleux avec ma victoire et celle de Vincent Beltoise. Ça n’avait pas été facile pour autant. Au volant, j’avais dû me battre. Emotionnellement, c’était vraiment fort."

"Je voulais revenir parce que j’ai encore des objectifs à atteindre en haut de cette mythique montagne et 100 ans, c’est exceptionnel pour une course", continue Dumas. "Notre mission n’est pas simple : je veux gagner une deuxième fois et passer sous la barre des 9 minutes. Je suis convaincu que l’un ne va pas sans l’autre."

Comme en 2014, l'équipe RD Limited alignera une Porsche 911 GT3 RS dans la catégorie Time Attack, la voiture étant cette fois confiée à Hugues Ripert, vu en V de V Series, mais également en Audi R8 LMS Cup China et en Porsche Carrera Cup Asia ces dernières années.

La centième édition de la course de côte de Pikes Peak se tiendra le dimanche 26 juin. Romain Dumas y sera notamment opposé aux prototypes électriques des expérimentés Rhys Millen et Nobuhiro "Monster" Tajima, véritables légendes de l'épreuve, qui avaient terminé premier et deuxième l'an passé.

partages
commentaires
Rhys Millen et son prototype électrique enflamment Pikes Peak

Article précédent

Rhys Millen et son prototype électrique enflamment Pikes Peak

Article suivant

Une semaine après Le Mans, Romain Dumas s'impose à Pikes Peak

Une semaine après Le Mans, Romain Dumas s'impose à Pikes Peak
Charger les commentaires