24 Heures de Daytona : nouvelle victoire pour WTR, podiums pour Trummer et Ineichen

Alors que le Wayne Taylor Racing a décroché une troisième victoire aux 24 Heures de Daytona en quatre ans, les Suisses Simon Trummer et Rolf Ineichen ont terminé sur le podium dans les catégorie LMP2 et GTD, respectivement.

24 Heures de Daytona : nouvelle victoire pour WTR, podiums pour Trummer et Ineichen

Ryan Briscoe, Renger van der Zande, Scott Dixon et Kamui Kobayashi ont signé la troisième victoire des 24 heures Rolex à Daytona pour la Cadillac DPi-V.R de Wayne Taylor Racing en quatre ans, tandis que BMW a remporté la catégorie GTLM pour une deuxième année consécutive.

Sur la ligne d’arrivée, Kobayashi a devancé la Mazda RT24-P n° 77, pilotée par Oliver Jarvis, Tristan Nunez et Olivier Pla, laquelle a franchi la ligne d'arrivée avec 65 secondes d'avance sur l’autre Mazda, la n°10.

Lire aussi:

Cette nouvelle victoire du Wayne Taylor Racing préserve l’invincibilité des Cadillac à Daytona depuis le début de l’ère DPi en 2017. Cette 58e édition a également vu un record de distance parcourue en raison de seulement six périodes de neutralisation, les trois premières voitures ayant toutes effectué 833 tours / 4772,47 km, alors que le précédent record, à partir de 2018, était de 808 tours / 4629,24 km.

Dane Cameron, Juan Pablo Montoya et Simon Pagenaud se sont classés quatrièmes sur la Penske ARX-05 n°6 de l'Acura Team, avec cinq tours de retard.

#52 PR1 Mathiasen Motorsports ORECA LMP2 07, LMP2: Ben Keating, Simon Trummer, Gabriel Aubry, Nick Boulle

#52 PR1 Mathiasen Motorsports ORECA LMP2 07, LMP2: Ben Keating, Simon Trummer, Gabriel Aubry, Nick Boulle

Photo de: Barry Cantrell / NKP / Motorsport Images

La catégorie LMP2 a été remportée par DragonSpeed, l'Oreca partagée par Ben Hanley, Henrik Hedman, Colin Braun et Harrison Newey, ayant devancé la voiture de l’équipe PR1/Mathiasen Motorsports de Gabriel Aubry, Ben Keating, Simon Trummer et Nick Boulle avec un tour d’avance.

Le Suisse Simon Trummer décroche ainsi son premier podium en IMSA, et ce alors qu’il est passé de la catégorie DPi à la catégorie LMP2 cette saison, pour sa deuxième année dans le championnat américain.

La bataille de la GT Le Mans a été passionnante, Jesse Krohn ayant repris le dessus après un avant-dernier arrêt compliqué pour ramener la victoire à la BMW M8 GTE n°24 du Rahal Letterman Lanigan Racing qu'il partageait avec John Edwards, Augusto Farfus et Chaz Mostert.

#88 WRT Speedstar Audi Sport Audi R8 LMS GT3: Mirko Bortolotti, Dries Vanthoor, Rolf Ineichen, Daniel Morad

#88 WRT Speedstar Audi Sport Audi R8 LMS GT3: Mirko Bortolotti, Dries Vanthoor, Rolf Ineichen, Daniel Morad

Photo de: Bob Meyer

La catégorie GT Daytona a vu un doublé Lamborghini, la Huracan GT3 Evo du Paul Miller Racing de Bryan Sellers, Corey Lewis, Madison Snow et Andrea Caldarelli triompher devant celle de l’équipe GRT Magnus pilotée par Andy Lally, Spencer Pumpelly, Marco Mapelli et John Potter.

L'Audi Sport R8 LMS Speedstar du WRT de Rolf Ineichen, Mirko Bortolotti, Daniel Morad et Dries Vanthoor est montée sur la dernière marche du podium de la catégorie. Il s’agit du troisième podium consécutif à Daytona pour Rolf Ineichen.

#19 GEAR Racing powered by GRT Grasser Lamborghini Huracan GT3: Christina Nielsen, Katherine Legge, Tatjana Calderon, Rahel Frey

#19 GEAR Racing powered by GRT Grasser Lamborghini Huracan GT3: Christina Nielsen, Katherine Legge, Tatjana Calderon, Rahel Frey

Photo de: Art Fleischmann

Moins de réussite en revanche pour les deux autres pilotes suisses au départ, Rahel Frey et Marcel Fässsler. Frey et ses équipières ont été contraintes à l’abandon le dimanche en raison d’un incendie sur la Lamborghini de GEAR Racing by Grasser alors pilotée par Christina Nielsen dans la catégorie GTD.

Si la nouvelle Corvette C8.R a effectué de bons débuts, avec une bonne quatrième place pour Antonio Garcia, Jordan Taylor et Nicky Catsburg, celle de Marcel Fässler, qu’il partageait avec Oliver Gavin et Tommy Milner, a perdu un temps considérable dans les stands en raison d’un problème de boîte de vitesse.

#4 Corvette Racing Corvette C8.R: Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler

#4 Corvette Racing Corvette C8.R: Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler

Photo de: Bob Meyer

 

partages
commentaires
Penske de retour au Mans avec la convergence IMSA/WEC ?

Article précédent

Penske de retour au Mans avec la convergence IMSA/WEC ?

Article suivant

John Andretti est décédé

John Andretti est décédé
Charger les commentaires